club

Sakho - "Le club veut Gameiro"

club

Sakho - "Le club veut Gameiro"

Publié le 02 Juin 2011 à 14h42 par Cyril Peter
Mamadou Sakho, le défenseur central parisien, a accordé une interview à football365.fr. Le futur capitaine du PSG, qui devrait être titularisé vendredi par Laurent Blanc face à la Biélorussie, a confirmé l'intérêt du club de la capitale pour l'attaquant international français, Kévin Gameiro.
L'un des joueurs les plus réguliers de l'effectif parisien cette saison a reconnu qu'il tentait de convaincre Kévin Gameiro, avec qui il joue en sélection nationale, de signer à Paris. "Oui, c'est vrai qu'on en parle un peu, avoue le défenseur français. Je sais que le club le veut et qu'en même temps, Paris est une équipe qui lui plait. L'avoir avec nous la saison prochaine ne pourrait être que positif pour le Paris Saint-Germain."

Fidèle à lui-même, Sakho demeure serein et ne s'enflamme pas au sujet d'une probable titularisation en charnière centrale aux côtés d'Adil Rami face à la Biélorussie, une rencontre comptant pour les phases qualificatives de l'Euro-2012. L'absence de l'habituel titulaire, Philippe Mexès, devrait pourtant lui permettre - à 21 ans seulement - de se faire une place chez les Bleus ces trois prochains mois. "Pour l'instant, je ne me pose pas de questions, explique-t-il. A chaque fois que je suis sélectionné, je le prends comme si c'était ma première sélection. Je suis toujours aussi heureux. Je suis là pour apprendre car je suis encore jeune." Et la blessure de Mexès ? "Sincèrement, j'ai été touché. C'est un joueur important du collectif. Je lui avais d'ailleurs laissé un petit message de soutien sur mon site Internet."

Sakho ne s'est en revanche pas montré très prolixe en ce qui concerne le rachat du club par QIA. "Je ne lis pas trop la presse, se jusitifie le Parisien. On va dire que ce n'est pas trop mon domaine." En tout cas, pas de quoi s'emballer : "Apparemment, ça peut être un bien pour le club. Et si ça peut aider à faire avancer le Paris Saint-Germain, tant mieux."

caractères restants