Ligue des Champions

Paris SGReal Madrid
Notes > Un Paris décevant dans le jeu

Ligue des Champions

Paris SGReal Madrid
Notes > Un Paris décevant dans le jeu

Publié le 22 Octobre 2015 à 17h20 par Léni Thomas
Au terme d'un match bien terne offensivement du côté rouge et bleu, le PSG n'a pu faire mieux qu'un match nul sur sa pelouse face à une belle équipe du Real qui comptait beaucoup d'absents. Après une première période dominée par le club madrilène, les joueurs de la capitale sont montés d'un cran en seconde sans vraiment se montrer dangereux. La première place du groupe sera jouera donc lors du match retour à Santiago Bernabeu.
Kevin Trapp Trapp (7,5) : L'Homme du match, c'est lui. Cela en dit long sur les prestations des joueurs de champ, surtout des joueurs offensifs. Tout juste de retour de blessure, il a affiché une grande sérénité autant dans ses sorties que dans ses duels. Impeccable sur sa ligne lors de la période de domination adverse en première mi-temps, il a su préserver sa cage inviolée et son sens du placement y est pour beaucoup. Paris peut lui dire merci.



Aurier (6) : On attendait avec impatience sa prestation face au duo Ronaldo-Marcelo. Et avec un Angel Di Maria Di Maria inexistant défensivement, force est de constater qu'il s'en est bien sorti. Affichant une hargne et une volonté à toute épreuve le latéral ivoirien s'est même permis quelques montées intéressantes mais ses centres n'ont jamais trouvé preneur. Il faut néanmoins qu'il reste attentif sur son placement sur certaines situations défensives.

Thiago Thiago Silva Silva (7) : On comprend pourquoi il est capitaine. Un exemple pour ses coéquipiers de par le niveau qu'il affiche à chaque match. Son sens de l'anticipation fait toujours merveille et son jeu de tête à permis de dégager bon nombre de ballons chauds dans la surface.

Marcos Marquinhos Marquinhos (5) : Il a eu beaucoup de mal en première période face à la vivacité et à la vista des attaquants adverses. Au retour des vestiaires il s'est plutôt bien repris. Bien moins souverain que son compatriote Thiago Thiago Silva Silva.

Sherrer Maxwell Maxwell (5) : En première mi-temps, il a été contraint de beaucoup défendre et l'a plutôt bien fait grâce à son intelligence de jeu. Le problème majeur vient de son apport offensif. On sent qu'il n'a plus le coffre pour apporter autant dans son couloir. L'animation offensive côté gauche à d'ailleurs été très pauvre lors de cette rencontre.



Thiago Motta Motta (5) : Même si son entente avec Marco Verratti Verratti a permis de ressortir quelques ballons chauds, il a perdu pas mal de ballons et son influence sur le jeu était bien moindre lors de ce match. On sent un Thiago Motta Motta fatigué bien loin de sa forme d'il y a deux ans.

Marco Verratti Verratti (5,5) : Même s'il n'a pas tout réussi, le numéro 6 italien a été le seul du trio du milieu de terrain à tenter des choses concrètes offensivement. Auteur de gestes techniques impressionnants, il s'est toujours battu pour espérer récupérer le ballon. Il n'a malheureusement pas toujours joué juste et est passé très près de prendre un deuxième carton jaune synonyme de rouge. Remplacé par Lavezzi (80ème).

Matuidi (5) : Auteur d'un bon début de match, il a perdu de son influence à la récupération au fil du match. Ses projections vers l'avant ne se sont pas révélées efficaces. Son placement souvent trop haut peut parfois poser question. On sent un Blaise Matuidi en dedans depuis plusieurs matchs.

Edinson Cavani Cavani (3) : Contraint de se replier en défense pendant la majeure partie du premier acte, il a été inexistant offensivement. En seconde période il s'est procuré la meilleure occasion parisienne (49ème). Hormis cela il n'a aucunement fait valoir ses qualités. Il est difficile à noter pour une raison simple : El Matador est un 9 et s'il démarre sur le côté pour repiquer dans l'axe, il faut qu'il hérite de passes dans la profondeur ou de centres. Mais ces passes ne sont jamais arrivées. Remplacé à la 66ème par un Lucas en jambe mais qui continue de repiquer inutilement dans l'axe.

Zlatan Ibrahimovic Ibrahimovic (3) : Ses performances se suivent et se ressemblent. Alors oui il marque en championnat mais ses buts contre des équipes bien inférieures ne doivent pas cacher le fait qu'il joue à l'envers. Son décrochage permanent pose une vrai question tactique. S'il veut vraiment jouer comme un faux 10, c'est lui qui doit faire la dernière passe et organiser le jeu. Or il le fait mal en décrochant à contretemps. De plus, il ne marque plus de loin depuis un moment. A t 'il le droit d'être remplacé en cours de match ?

Angel Di Maria Di Maria (3) : Contrairement aux deux autres attaquants il aura tenté des choses. Malheureusement pour lui il a été trop prévisible dans son jeu. Invisible dans son replacement défensif. La question de son positionnement doit vraiment se poser. Pourquoi à droite ? Ne serait-il pas plus à l'aise pour déborder depuis le côté gauche ? Pourquoi ne pas l'essayer au milieu comme au Réal sous Ancelotti ? Remplacé par un Pastore réclamé par le public du parc (66ème).



Laurent Blanc (4) : En conférence de presse, il avait affiché une confiance assez déconcertante en parlant du Réal de Bénitez comme une équipe jouant bas et allant vite en contre. Cette considération parait très réductrice au vu du pressing haut et de la technique des joueurs madrilènes. Sa philosophie qui se veut selon lui inspirée du Barça montre ses limites depuis un moment. Le Barça joue bien plus vite, varie les transmissions et surtout joue beaucoup plus haut ! Sa ligne d'attaque le "fameux" CDI ne fonctionne pas. Les joueurs ne sont pas complémentaires dans ce système ça se voit. Pour terminer, la gestion du cas Pastore va revenir sur la table lui qui est capable d'amener ce liant milieu-attaque.
Ligue des Champions
Ligue des Champions
Ligue des Champions
Ligue des Champions
Ligue des Champions

caractères restants
Avatar de Okodane Okodane 9042 - 22 Octobre à 17h33
Le CDI, le contrat de travail dont Blanc ne dispose absolument pas. Il n'est pas encore en danger, mais s'il ne réussit pas à faire passer un cap à l'équipe il ne va pas faire long feu. Des choix qui n'en sont pas, des propos qui sont plus de la poudre aux yeux qu'autre chose... Bref... Je suis 100% d'accord avec les notes et les analyses. Une fois n'est pas coutume... Lol !
Avatar de Flaco45 Flaco45 15 - 22 Octobre à 18h02
Merci Avatar de Okodane Okodane, il me semblait judicieux d'appuyer l'analyse sur Blanc sur ses (non) choix et sur le jeu.
Avatar de Pinderfv Pinderfv 53 - 22 Octobre à 18h28
Je crois bien que c'est la première fois que je suis d'accord avec les notes... À part celle de Blanc, car ne pas sortir Ibra qui marchait au milieu, ça méritait 2...
Avatar de Tony8 Tony8 2568 - 22 Octobre à 19h03
Ok pour les notes sauf blanc pour moi c'est ZERO .Maxwel a jouécontre Bastia,j'en avais parlé le lendemain du match .Pas compris pourquoi il a pas mis kurz ,résultat maxwel cuit .Di maria à droite ,on a personne à gauche qui apporte en percé ou en centre ,à droite il fait toujours pareils tout le monde à compris sauf blanc,en plus il pourrait sortir soit cavani ou ibra et mettre pastore au moins l'attaquant de pointe serait servi des deux côtés.L'obstination de blanc avec un 9 à gauche cavani et un qui joue 9et demi ibra fait qu'on a jamais personne devant .Enfin vous l'avez compris blanc raz le bol .Il a une chance de se rattraper au real ,a voir
Avatar de Fred Fred 2369 - 23 Octobre à 10h09
La notation n'est pas correcte. On ne peut pas évaluer un joueur qui ne joue pas à son poste. Di Maria a gauche, Cavani en pointe, Pastore sur le terrain et IBRA en LOGES VIP! Combien de but IBRA a marqué aux 8 équipes qui sont quart finaliste des 4 dernières années? Vivement l'été 2016
Avatar de Makkko Makkko 21507 - 23 Octobre à 11h12
EH oui le pb c'est vraiment le manque de tactique a paris... voila comment des petites equipes de L1 peuvent faire de bon match contre paris, parce que c'est tout calculé d'avance avec blanquette, on sait deja tout a l'avance... pas de surprise pas de vrai coaching... bref ça en devient monotone .... pour les notes je suis forcement d'accord, au moins on a vu trapp montrer ses capacités sur un gros match de quoi en faire taire plus d'un
Avatar de cmai cmai 14771 - 23 Octobre à 17h52
La confrontation avec le Réal c'est sur deux matches. Si l'on ramène un résultat positif de Santiago Bernabeu le 03/11 alors on dira que Blanc a eu raison de jouer une défense solide en priorité à l'aller au Parc. Mais pour moi, quel dommage de ne pas avoir cherché à bousculer ce Réal, diminué par de nombreuses absences de titulaires ! Malgré tout je garde espoir pour le match retour.
Avatar de Okodane Okodane 9042 - 23 Octobre à 18h04
Pour moi blanc n'aura plus raison mais que des coups de chance. Pour qu'il ait raison à mes yeux, il faudrait qu'il soit constant dans ses performances et qu'il agit plus qu'il ne parle. Il faudrait qu'on sent une vrai touche tactique, et non une répétition de mêmes choses qui en marchent pas et des changements prévisibles au cours des matches. Il est vraiment mal barré quoi... Lool !
Avatar de Tony8 Tony8 2568 - 23 Octobre à 18h26
Blanc n'a qu'une option à madrid tout donner pour être premier ,arrêter ses tactiques à 2balles ,il faut des guerriers.Dans les matchs de coupe des petites équipes gagnent juste parce qu'ils sont mort de faim et se battent sur tous les ballons
Avatar de Tony8 Tony8 2568 - 23 Octobre à 18h33
SIMEONE AT MADRID fait courrir les mecs comme des fous tout le match ,personne se plaint et son équipe et capable de battre n'importe qui .Lui j'aime son état d'esprit
plat 152 - 23 Octobre à 19h28
Ce match aura quand même montré que paris sort proprement les ballons grace à une bonne assise defensive. J'ai souvent défendu blanc car je le considère comme un bon coach mais la il m'insupporte le type veut construire une equipe sur le modele du barca en s'appuyant sur ibra qui a completement raté son passage en espagne car il n'a pas su s'adapter à l'equipe. IL se passe exactement la meme chose à paris. Je doute que ce soit une coincidence. Le Barca ne joue pas bien plus vite mais effectue 2 ou 3 passes très rapides aux abords de la surface pendant qu'ibra multiplie les touches de balle
Avatar de Tony8 Tony8 2568 - 23 Octobre à 19h45
Oui mais le Barça ne joue pas en 4 3 3 avec 2 numéros 9 et il demande pas à suarez de décrocher il se contente en général à faire des appels et à bien se positionner messi et neymar sont la pour l'alimenter sans parler du milieu