Ligue des Champions

Paris SGReal Madrid
Notes > Les regrets d'un PSG frustré

Ligue des Champions

Paris SGReal Madrid
Notes > Les regrets d'un PSG frustré

Publié le 04 Novembre 2015 à 16h12 par Ted75
Paris a de quoi nourrir des regrets après sa grosse prestation face au Real Madrid, à Bernabeu (1-0). Une défaite cruelle tant les Parisiens ont dominé mais n'ont pas su concrétiser leurs nombreuses occasions. Un revers qui doit autant à l'inefficacité d'un Edinson Cavani Cavani qu'à la grossière erreur d'appréciation de Kevin Trapp Trapp dans sa cage...

Homme du match :




Angel Di Maria Di Maria (7.5) : Il s'est rappelé aux bons souvenirs de Bernabeu. Evoluant au Real Madrid durant quatre saisons (2010-2014), l'Argentin a retrouvé l'antre madrilène avec plaisir. Et s'est régalé à participer à bon nombre d'offensives parisiennes. Ses petits crochets en ont rendu fou plus d'un, mais il s'est aussi distingué par quelques belles actions : un décalage parfait pour Aurier (20e), une passe lumineuse pour mettre sur orbite Edinson Cavani Cavani avant la pause (45e+4) et deux montants trouvés, d'abord sur un corner direct heurtant le poteau (78e), ensuite sur un coup franc enroulé touchant la barre (89e). Il a parfois voulu faire la différence tout seul mais c'est aussi parce-qu'il y avait de moins en moins d'appels devant lui au fil de la seconde période. On notera une action de classe en début de seconde période où il a littéralement mystifié le pauvre Isco (voir ci-dessous)

L'action Di Maria-Isco


Le résumé du match


Reste de l'équipe :




Kevin Trapp Trapp (3.5) : Le portier allemand est évidemment le grand fautif de la soirée. Jugeant mal une frappe contrée de Kroos, il est sorti de sa cage, voulant sans doute éviter un corner sans faire attention à la présence de Nacho, qui l'a trompé sur un tir croisé (35e). Il a tenté de se racheter sur des frappes d'Isco en seconde période (45e+3, 56e, 74e, 81e).

Aurier (6.5) : Encore un gros match du défenseur ivoirien, qui s'affirme comme le titulaire en puissance. Présent dans les duels, à l'image de ce contact dans la surface qui a laissé des traces à Isco (9 points de suture), il est resté solide dans son couloir mais a moins apporté offensivement que son homologue de la gauche, Sherrer Maxwell Maxwell. C'était le contraire dernièrement.



T. Thiago Silva Silva (7) : Encore impeccable, le capitaine parisien a coupé bon nombre de trajectoires et n'a pas hésité à venir monter haut pour intercepter les ballons sur les contres tentés par le Real.

D. Luiz (6.5) : Pour un retour de blessure, il a été épatant. Même si on pourra regretter certaines erreurs d'appréciation dont une a amené une faute de sa part et un jaune (67e).

Sherrer Maxwell Maxwell (7) : Toujours disponible du début à la fin, le latéral gauche a réalisé une grosse prestation. C'est le Sherrer Maxwell Maxwell que l'on aime : propre techniquement, combinant toujours avec justesse, et auteur de passes et centres précis, comme ce service pour son meilleur ami Zlatan Ibrahimovic Ibrahimovic (22e) et ce centre que ni Edinson Cavani Cavani, ni "Ibra" n'ont pu reprendre (40e).

T. Thiago Motta Motta (7) : Voilà pourquoi il est indispensable dans les matches de ce niveau-là. On l'avait déjà vu à Chelsea la saison dernière et on a eu la démonstration ce mardi soir à Madrid. Souvent bien placé, il a fait preuve de sang-froid au milieu de terrain pour orienter le jeu à bon escient même sous la pression adverse.

Marco Verratti Verratti (non noté) : Et dire que le petit Italien est sorti dès la 17e minute pour une blessure à la cheville. Espérons qu'elle ne soit pas grave. Mais son remplaçant, Adrien Rabiot Rabiot (7) s'est largement hissé au niveau. Une entrée étonnante et convaincante du milieu formé au club. A l'oeuvre à deux reprises après le but madrilène, d'abord sur un bel enchaînement contrôle-volée sur le poteau (37e), puis sur une frappe du droit à côté (39e), il a également été actif à la récupération et a bien remonté les ballons.



Matuidi (6) : Une bonne première période de l'international français, signant notamment un tir trop écrasé du droit qui a lancé le match des occasions manquées. Mais il s'est éteint par la suite avec un certain déchet technique qui témoigne aussi d'un physique incertain depuis quelques temps. Remplacé par Lucas (75e), entré côté gauche et longtemps brouillon, avant de provoquer le coup franc sur la barre de Angel Di Maria Di Maria.

Edinson Cavani Cavani (4) : Trop, c'est trop. Déjà, la saison dernière, Paris avait bien failli passer à la trappe à Chelsea avec son occasion manquée. Là, juste avant la pause, il a raté un face-à-face avec Navas en loupant tout : son contrôle, sa frappe. A sa décharge, il avait traversé tout le terrain sur le contre parisien. Mais il a encore fait preuve de maladresse durant cette partie, en loupant également de la tête un bon centre de Sherrer Maxwell Maxwell (40e).



Zlatan Ibrahimovic Ibrahimovic (5) : Un meilleur visage qu'à l'accoutumée, même s'il a un peu disparu après la pause. Mais ses 45 premières minutes ont été convaincantes. Disponible, juste dans ses relais, il s'est procuré deux belles occasions : une frappe enroulée qui a frôlé le cadre (22e) et un coup franc également juste à côté (29e).



Blanc : L'équipe alignée par l'entraîneur parisien a été la plus compétitive du moment et son coaching a paru cohérent. Dans le dernier quart d'heure, il a fait passer sa formation en 4-4-2, au risque de la déséquilibrer. C'est ce qui s'est passé, le Real bénéficiant de plus d'espaces. Mais Paris ne s'est pas pour autant procuré plus d'occasions dans le jeu. On se demande même s'il n'aurait pas fallu faire entrer Lavezzi, plus expérimenté et complice avec Sherrer Maxwell Maxwell, plutôt que Lucas sur le côté gauche de l'attaque.

caractères restants
Avatar de Okodane Okodane 9042 - 04 Novembre à 16h35
Mais oui bien sûr, c'est Trapp qui nous fait perdre le match hier. Heureusement qu'il avait décidé de nous faire perdre juste 1-0 hein, sinon il aurait eu -7 comme note. Kévin Trapp ou le Thiago Silva du PSG... Sur le but, il y a une petite mésentente avec Di Maria qui est à la lutte avec Nacho. Une petite mésentente avec de grosses conséquences certes. Mais pas au point d'en faire un bouc-émissaire. Sinon on fait pareil avec les attaquants qui ratent des buts tout faits. Ah non, eux ils ont droit à des "à leur décharge". En tout cas, merci d'avoir quand même noté qu'il fait quelques arrêts déterminants pour "essayer de se racheter". Surtout qu'en face on a mis à mal Navas. Il avait encore les mains rouge ce matin...
Ted75 87 - 04 Novembre à 16h49
Je suis désolé mais si on perd 1-0, c'est sa faute. Je vois pas comment on peut contredire ce fait. Le reste, on aurait pu revenir mais il faut marquer. Et si on l'a pas fait, c'est la faute des attaquants.
moplai 2796 - 04 Novembre à 17h15
Trapp est fautif mais sur toute l'action tu as une succession de petites erreurs (maxwell qui laisse partir nacho, silva a l'arrêt etc) et sur la fin il fait plus que se racheter il fait le taff. pour cavani je vous trouve dur, il se rate après un sprint (sympa de le noter), mais sur le match je trouve qu'il a plutôt peser. Bref des regrets, mais aussi des motifs d'espoir quand on voit la performance collectif.
Avatar de Maxiking Maxiking 306 - 04 Novembre à 17h29
@Avatar de Okodane Okodane : Faut reconnaitre qu'on peut difficilement mettre plus que 3,5 à Trapp sur ce match. On aurait dû gagner ce match, et ce, malgré sa boulette, mais au final, son erreur coûte cher, au même titre que les ratés de Cavani. Donc 3,5 ça me paraît logique. Quand aux notes des attaquants, j'aurai été un plus généreux avec Ibra (6) qui a fait une excellente 1ère MT. Pour Cavani, j'aurai mis 3,5, comme Trapp, car ses ratés au même titre que la boulette de Trapp nous valent une défaite. Assez d'accord avec le reste, bien que j'aurai mis une meilleure note à Motta qu'à Rabiot sur l'ensemble du match.
Avatar de Makkko Makkko 21221 - 04 Novembre à 17h46
comme Avatar de Okodane Okodane je ne suis pas d'accord, nacho est juste laissé a lui meme et lui continue sa course pendant que les parisiens restent passifs... en plus personne ne lui parle lui il a pas vu partir le madrilene... apres le but est quand meme tres chanceux... plus chateux que ça tu meurs !!!! désolé de le dire. On voit bien qu'ensuite il fait un match parfait !!! sans cette sortie malchanceuse surtout, il serait surement l'homme du match, et si les cavani ibra avaient mis leurs but il serait aussi avec un 7-8 comme note et la ça coute 3,5 c'est plus que dur, c'est assassin !!!! ensuite rabiot on voit franchement qu'il n'a rien a voir en tant que relayeur ou recuperateur, c'est un joueur OFFENSIF merci blanquette de le voir enfin sinon franchement c'est pourri en recuperateur !!!
Avatar de julio7592 julio7592 366 - 04 Novembre à 21h11
Avatar de Makkko Makkko tu as des parts dans le centre de formation ou quoi? Tu défends toujours les "petits" lol. Rat-bio n'est pas un milieu offensif ou alors un milieu offensif qui ne fait quasiment que des passes latérales ou en retrait....en tout cas je l'ai trouvé propre hier soir.
Avatar de Makkko Makkko 21221 - 05 Novembre à 09h35
Moi defendre rabiot? c'est une premiere. bien sur qu'il est plus offensif, quand tu le voyais au TFC ou en equipe espoir, il joue largement plus haut dans le jeu, plus libre et donc moins de tache defensive. Quand tu le vois plus bas c'est pitoyable, il ne court pas ralentit le jeu, fait trop de faute dangereuse... il est largement plus interessant dans les phases offensives !! sinon non je ne defends pas du tout rabiot !
Avatar de PALALOUCH PALALOUCH 1646 - 05 Novembre à 10h32
heu moplai regarde de nv le but stp... deja TS monte sur CR7 pr le contrer ensuite maxwell est de l'autre coté(gauche)!!! C'est aurier qui est mal placé, di maria ne suit pas ds son dos et trapp ne doit pas sortir comme ca!
Avatar de cmai cmai 14771 - 05 Novembre à 11h26
Si Trapp ne fait pas la boulette de déserter son but sur ce coup, il serait très bien noté. Mais si Cavani marque et/ou qu'on ait un poteau rentrant, quelle serait la note de Trapp malgré son erreur ? Sûrement plus que 5. Le gardien reste le joueur le plus exposé à la critique, c'est bien connu. En tous cas Kevin Trapp nous a sauvés à mise contre Marseille puis au Parc contre le Réal et nous sauvera encore souvent la mise, c'est ma conviction.
Avatar de cmai cmai 14771 - 05 Novembre à 11h29
Juste pour rappel, contre Bordeaux Kevin Trapp reçoit une passe surprenante et mal ajustée de Marquinhos ! La triste solitude du gardien de but !
moplai 2796 - 07 Novembre à 23h23
@pal au temps pour moi c'est aurier, trapp est fautif signale juste que de tous c'est quand meme le madrilène qui se retrouve au ballon le premier.