club

Salomon - "Le jeu ne passe plus par Motta"

club

Salomon - "Le jeu ne passe plus par Motta"

Publié le 25 Septembre 2016 à 19h27 par Romain Bédague
Consultant pour France Bleu, Bruno Salomon a évoqué le cas Thiago Thiago Motta Motta, auteur d'une très mauvaise prestation face à Toulouse vendredi soir, et d'un début de saison plus que mitigé. Selon le journaliste, il se pourrait que le joueur soit bel et bien sur le déclin.
"Thiago Thiago Motta Motta est un joueur que j'adore sur et hors du terrain. Mais en ce début de saison, il est à côté de ses crampons, son jeu et lourd et emprunté, avec ses 34 ans il semble dans le dur. Est-ce la charge de travail à l'entraînement qu'il digère moins bien ? Est-ce la concurrence ? Est-ce son âge ? C'est peut-être aussi parce que le jeu ne passe plus forcément par lui comme au temps de Laurent Blanc. Et même si son agent décrète qu'il reste un des meilleurs du monde à son poste, au vu de ce début de saison, on en est loin, très loin. Sans parler de malaise, il y a un schmilblick avec Thiago Thiago Motta Motta, qui est un des cadres de ce PSG. Et ce cadre, il n'est pas tout à fait droit... Reste à savoir si comme le reste de l'équipe, il va se redresser," a déclaré le journaliste sur France Bleu.

caractères restants
Avatar de mancuse mancuse 1558 - 25 Septembre à 20h23
Il passe par qui d'ailleur
Avatar de Makkko Makkko 15484 - 25 Septembre à 22h54
helas Di maria et lucas, et les deux lateraux... le jeu n'est plus focalisé au centre, sauf quand pastore joue un peu. Pourquoi 2 defaites? parce que 2 bloqueurs de lateraux et ça marche...
Avatar de cmai cmai 8804 - 25 Septembre à 23h03
Vivement le retour E Marco pour permettre la remise en forme de Motta car on aura encore besoin de lui être année
Avatar de Kozuku Kozuku 9699 - 26 Septembre à 07h20
Vivement le retour de Marco.. L'impact physique de Krychowiak et la vista de Verratti, notre milieu doit être comme cela.. Après on rajoute soit un harceleur avec Matuidi, soit un manieur de ballon qu'est Pastore, en s'adaptant aux adversaires.