club

Le PSG réagit à l'affaire Di Maria

club

Le PSG réagit à l'affaire Di Maria

Publié le 11 Mai 2017 à 13h43 par Laurent
Le PSG a tenu à donner sa version des faits alors qu'il est actuellement accusé d'avoir conclu un contrat avec une société offshore basée au Panama qui gère les droits à l'image d'Angel di Maria.
Selon Mediapart, le club de la capitale connaissait déjà les agissements du joueur à son arrivée en 2015 et aurait même conclu un accord pour "aider le joueur à développer, négocier et organiser de nouvelles activités génératrices de revenus", en échange d'une commission de 30% versée par une société néerlandaise.

Interrogé par L'Equipe, le club a répondu aux accusations : "A l'occasion du transfert de Angel Di Maria Di Maria, il avait été convenu que le club participe au développement de l'image du joueur. Mais c'est avec la société LMP Bomore, néerlandaise, que ce mécanisme s'est mis en place. Le club n'a jamais effectué aucune transaction avec une société basée dans un paradis fiscal et pour savoir ce que les joueurs font de l'argent qu'ils touchent avec leurs sponsors, il faut voir avec les intéressés", a-t-il précisé dans un premier temps.

Le PSG a ensuite rappelé qu'il respectait ses obligations fiscales : "Par ailleurs, le club n'accepte pas que soient mis en doute l'extrême rigueur et l'honnêteté de Jean-Claude Blanc. Le PSG rappelle qu'il verse chaque année environ 175 ME en charges et en impôts et qu'il est loin d'être un club qui fuit ses obligations en matière fiscale."

caractères restants
Avatar de Fred Fred 1603 - 11 Mai à 14h28
Il y a au moins un secteur ou vous ne faites pas n'importe quoi...
Avatar de Makkko Makkko 15486 - 12 Mai à 06h27
175M pour un simple PSG, et l'état en voudra toujours plus ! mais l'argent revient à qui? pas a nous peuple fr...
Avatar de suicidal71 suicidal71 777 - 12 Mai à 09h23
Communication totalement mensongère des Qataris...la societé lmp Bomore est immatriculée au Pays Bas, société écran de la société Sunpex, basée au Panama. Sunpex dont le dirigeant n'est autre que Di Maria, future star du championnat Chinois. Et le document signé par Jean Claude Blanc mentionne bien la société Sunpex. Jean Claude Blanc, qui a déjà été impliqué dans une affaire d'évasion fiscale, avec toujours un joueur Argentin, Lavezzi. Mais à part ça, il est honnête le mec...
Avatar de PALALOUCH PALALOUCH 1646 - 12 Mai à 09h34
Qu'est-ce qui est illégal là dedans suicidal?
Avatar de suicidal71 suicidal71 777 - 12 Mai à 09h48
Avatar de PALALOUCH PALALOUCH, ce qui est illégal, c'est les montages financiers pour échapper à l?impôt, l'évasion fiscale. Après, je crois pas que le PSG risque grand chose, puisque d?après Médiapart, le seul montant empoché suite à la signature de ce contrat est de 22500 euros, sur un contrat avec EA sport pour le jeu FIFA 2017, autant dire une goutte d'eau vu le budget du club. Mais sur le principe, ça reste louche
Avatar de oliparissg oliparissg 4091 - 12 Mai à 11h40
comme si on était le seul club au monde a gratter a droite a gauche ,ça a toujours existé...deja a l'époque c+ y avait eu ce genre de soucis ...franchement en tant que supp je m'en tape de savoir ce genre de choses sachant que c banalisé ds le monde a tout niveau ,ce que je ne comprends pas c comment on peut se faire prendre a chaque fois????ils sont si nuls nos conseillers financier!!!
Avatar de suicidal71 suicidal71 777 - 12 Mai à 13h15
Je suis d'accord avec toi, beaucoup de clubs font ça, on oublie souvent que le foot c'est un business avec des escrocs partout. Di Maria avait déjà été condamné par le fisc Espagnol, 3 millions d'euros à rembourser, il doit pas être assez bien conseillé)
Avatar de PALALOUCH PALALOUCH 1646 - 13 Mai à 00h41
merci suicidal