club

Adrien Rabiot, la non-confirmation

club

Adrien Rabiot, la non-confirmation

Publié le 19 Juin 2017 à 14h57 par Ted75
Adrien Adrien Rabiot Rabiot a vécu une saison particulière. S'il s'est parfois imposé comme un bon élément au milieu de terrain, il a surtout donné l'impression de stagner, voire de régresser.
Adrien Rabiot Rabiot est sans doute l'avenir du PSG. Lancé assez jeune en équipe première par Carlo Ancelotti (à 17 ans), le milieu parisien est rempli de promesses. A condition d'être parfaitement professionnel.

Emery lui fait confiance d'entrée


Dès le début de la saison, Unai Emery le titularise régulièrement, la plupart du temps au poste de relayeur. Mais la manière tardant à convaincre, le technicien espagnol revient progressivement au milieu historique Matuidi-Motta-Marco Verratti Verratti. Cela n'empêche pas le jeune milieu d'être appelé en équipe de France. Seulement, une blessure à la cuisse lors d'un match des Bleus face à la Côte-d'Ivoire l'écarte des terrains pendant quelques semaines.



Mais ce n'est que pour mieux revenir. En janvier, il participe activement à la bonne période traversée par le PSG en se montrant tranchant dans l'entrejeu. Il étonne même à un poste inhabituel pour lui, celui de sentinelle devant la défense. Lors des deux matches références de février face au Barça (4-0, voir ci-dessous) et à Marseille (1-5), il se montre impérial et la question de son positionnement se pose alors.



Le Camp Nou, un tournant aussi pour lui


Mais c'est alors que sa période noire débute. Son hygiène de vie n'est pas plus correcte que certains de ses coéquipiers et ses virées nocturnes vont le pénaliser lors d'un match de grande importance. Adepte des chichas, Adrien Rabiot Rabiot mesure sans doute mal les conséquences sur sa santé. Au point de disputer le match crucial face au FC Barcelone au Camp Nou avec une infection pulmonaire. Forcément, il passe à côté de son rendez-vous et finit la saison péniblement.



S'il est resté titulaire, c'est aussi parce-que les solutions ont souvent manqué au milieu. Emery l'a ainsi souvent aligné devant la défense alors que sa préférence va à un poste plus offensif. Mais il a démontré ses qualités en sentinelle et il devrait sans doute s'interroger davantage sur la nécessité de se perfectionner dans cette position, tant en club qu'en équipe nationale. Mais globalement, Adrien Rabiot Rabiot donne l'impression d'un gros gâchis. Avec le possible départ de Marco Verratti Verratti, il a tout de même l'occasion de s'affirmer un peu plus et de se comporter de manière plus professionnelle. A lui de jouer...

Ses statistiques : 39 matchs joués toutes compétitions confondues (27 en Ligue 1).
4 buts (3 en Ligue 1), 4 passes décisives (2 en Ligue 1), 4 cartons jaunes.

caractères restants
Avatar de Makkko Makkko 14791 - 19 Juin à 17h33
décevant, pas d'humilité chez ce personnage... signe des surdoués? je sais pas. je pense qu'il s'est vu trop beau trop fort, qu'il a arreté le travail intensif... dommage... je ne peux pas blairer son attitude néanmoins. on parle de verratti, mais lui aussi il a tenté plusieurs fois des prise en otage des dirigeants... il le refera, le PSG n'est pas tatoué dans son coeurs...
tisiwo972 16 - 19 Juin à 20h47
C'est un super joueur en devenir il a la gueule d'ange pour les pub il a dû foot dans les pieds mais rien dans la tête malheureusement pas professionnels ni humble
Avatar de Frouks Frouks 743 - 19 Juin à 21h53
Je remets le même com ici dsl mais c'est ce que je pense: "Cette année comme lors des précédentes il a quand même prouvé qu'il pouvait être au niveau sur les grands rdv (exit le retour au camp nou), sa progression a été moins impressionnante cette année mais il reste une valeure sure de notre milieu de terrain, qui plus est à son age et en plus c'est un titi parisien, il doit continuer au PSG et s'affirmer pour prétendre définitivement à une place de titulaire."
Avatar de cmai cmai 8013 - 20 Juin à 08h04
Avec "l'affaire Verratti" notre milieu de terrain s'est fragilisé, mais le mercato est loin d'être fini
Avatar de pangloch pangloch 543 - 20 Juin à 13h45
Moi, je trouve qu'il a confirmé sa bonne saison précédente, d'ailleurs, juste avant qu'il se blesse, l'equipe etait dans une bonne passe, ce qui lui a permis de connaître ses premieres selections, preuve de sa constance.
Avatar de oliparissg oliparissg 3901 - 20 Juin à 17h44
perso je passe au dessus des considérations physique ,techniquement il est très fort ,il a une bonne vision du jeu,un bon jeu de passes,il sait être physique ,pour moi il a quand même évolué ,a joué des matchs "importants" sans trembler ,après il est quand même encore jeune (après psg/barça par exemple) mais va encore évoluer et devenir un tres bon joueur..
Avatar de Makkko Makkko 14791 - 20 Juin à 18h11
j'ai pas vu son bon jeu de passe et sa vision cette année. au contraire j'ai vu que trop de perte de balle dangereuses dans des zones qui créent des contres... enfin c'est ce que j'ai vu...