Ligue des Champions

Paris SGAnderlecht
Pour qui se prend Kurzawa ?

Ligue des Champions

Paris SGAnderlecht
Pour qui se prend Kurzawa ?

Publié le 01 Novembre 2017 à 18h00 par Ted75
Layvin Layvin Kurzawa Kurzawa a réussi un triplé mardi soir en Ligue des champions, face à Anderlecht (5-0). Plus que ses trois buts records, c'est l'attitude du latéral qui a interpellé.
Layvin Kurzawa Kurzawa est entré dans l'histoire de la Ligue des champions, c'est un fait. Dans l'histoire de la compétition (depuis sa nouvelle appellation en 1993), le Parisien est le premier défenseur à avoir inscrit trois buts dans un même match. Deux buts de la tête, un autre d'une frappe croisée : le latéral gauche a été efficace en convertissant ses trois tirs en buts. Mais il faut voir au-delà de ses statistiques.



Une attitude déplacée


Après son premier but de la soirée, Layvin Kurzawa Kurzawa a surpris tout son monde, y compris ses partenaires visiblement, en pointant le doigt devant sa bouche pour demander à certains de se taire. Un geste évidemment à l'encontre de certains journalistes prompts à le critiquer sur ses dernières prestations. Il ne s'est d'ailleurs pas arrêté en zone mixte après la rencontre.



Mais les journalistes avaient-ils tort ? Loin de là. Le latéral semble faire partie de cette caste de joueur qui ne se remet jamais en question. Qui est en permanence dans cette optique de revanche, de vengeance presque. Quand il foule la pelouse, il veut donc répondre à ceux qui le critiquent. Attitude un peu grotesque tant il doit avant tout jouer pour son équipe.

Des célébrations "individualistes"


Mais le collectif, il ne semble pas bien l'appréhender. Il n'y qu'à voir la manière dont il a célébré ses trois buts. Des attitudes aussi grotesques les unes que les autres. Sur le premier, on en a parlé, il a donc intimé aux autres de se taire, avant de ne dégager aucune émotion envers ses partenaires alors qu'il a simplement repris dans le but vide un coup franc de  Neymar Neymar repoussé par le poteau...



Sur le deuxième, il s'en va seul "faire l'amour" au poteau de corner alors que l'essentiel de l'action a été réalisé par le duo Neymar-Daniel Daniel Alves Alves, le premier se signalant par une ouverture lumineuse du pied gauche, le deuxième par un centre de volée précis. Et sur le troisième, il s'en va se replacer à toute vitesse dans son camp avant de demander aux autres de le rejoindre. Seul Marcos Marquinhos Marquinhos le fera...

Symptôme d'une génération ?


L'attitude du doigt sur la bouche rappelle à beaucoup celle de Samir Nasri après un but inscrit avec les Bleus lors de l'Euro 2012 face à l'Angleterre (1-1), ou encore de Christophe Dugarry lors du Mondial 1998 face à l'Afrique du Sud (3-0). La principale cible ? Les médias. Les joueurs ne sont visiblement pas assez lucides eux-mêmes pour écouter les journalistes et leur en vouloir.



Alors que dans le cas de Layvin Kurzawa Kurzawa, le constat est implacable depuis son arrivée à l'été 2015 : il ne s'est jamais imposé. Il n'est pas arrivé à surpasser la concurrence d'un Sherrer Maxwell Maxwell vieillissant, qui a souvent été plus convaincant que lui dans tous les domaines. De quel droit se permet-il de dire à tout le monde de se taire après un triplé face à la gigantesque équipe d'Anderlecht ?

Des lacunes rédhibitoires à son niveau


Le souci, c'est que les faits ne vont pas aider à dégonfler le melon du joueur. Layvin Kurzawa Kurzawa est en effet régulièrement appelé en équipe de France et Deschamps en fait son titulaire par défaut au poste de latéral gauche en l'absence de Benjamin Mendy, blessé. Et ce triplé ne risque pas de calmer son arrogance affichée. Alors que c'est défensivement qu'on l'attend.



Car même face à Anderlecht, le latéral a rencontré quelques difficultés à bien fermer son couloir. Il a d'ailleurs commis le plus de fautes (4), n'a gagné que 44% de ses duels et ses statistiques défensives sont faibles (un tacle, quatre ballons récupérés). Dans le jeu, idem, avec un seul centre tenté. En comparaison, Daniel Daniel Alves Alves a réussi quatre tacles, intercepté deux ballons, en a récupéré 11, a réussi cinq passes-clés et tenté huit centres (trois réussis). De quoi faire profil bas.

L'entourage n'aide pas


"Dis moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu es". Dans son cas, on pourrait transformer cette expression en "Dis moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu hais". On le sait, Layvin Kurzawa Kurzawa est proche de Serge Aurier et l'Ivoirien n'a pas tardé à exprimer sa joie de voir son ancien coéquipier marquer un triplé (voir ci-dessous le tweet).



Aurier, Layvin Kurzawa Kurzawa, même combat. Les deux latéraux font beaucoup trop parler d'eux en dehors du terrain. L'ancien Monégasque n'en est pas à son premier coup d'essai puisque tout le monde se souvient de son chambrage face à la Suède en Espoirs en octobre 2014. Alors que les Bleus se sont finalement fait sortir par les Scandinaves. Layvin Kurzawa Kurzawa ne retient jamais les leçons et c'est bien le pire...



Résumé de PSGTV version Inside :

caractères restants
Avatar de ziksa ziksa 132 - 01 Novembre à 18h40
Alors par contre j'ai lu que Gareth Bale a l'époque ou il jouai défenseure gauche chez les SPURS, il avait lui aussi marque un triplé contre l'inter, donc en vrai c'est pas vraiment le 1er
Ted75 80 - 01 Novembre à 18h43
Il jouait ailier et pas latéral, c'était Assou-Ekotto en défense sur ce match.
 
Avatar de ziksa ziksa 132 - 01 Novembre à 18h45
oh ! je veux bien te croire pour le coup je n'ai fait que repeter ce que j'ai lu d'un random en vrai
 
Avatar de zlatibra zlatibra 1829 - 01 Novembre à 22h56
Non Bâle jouait DG à cette époque et c'est bien lui le 1er défenseur à avoir marqué un triplé en LdC, c était lors d un Inter 4-3 Tottenham. Il a été formé à ce poste à Southamptom, il a continué à ce poste au Spurs avant d être MG et maintenant AD
 
Ted75 80 - 01 Novembre à 22h59
Non il jouait bien ailier gauche devant Assou-Ekotto, j'ai vérifié.
 
Avatar de zlatibra zlatibra 1829 - 01 Novembre à 23h10
Et pourtant je vais rarement sur L ÉQUIPE https://m.lequipe.fr/Football/Actualites/Pays-de-galles-comment-gareth-bale-est-passe-d-arriere-lateral-gauche-a-attaquant/703375
 
Ted75 80 - 02 Novembre à 00h17
Mais je te parle sur le match Inter-Tottenham auquel il a participé et où il a marqué trois buts !
 
Avatar de zlatibra zlatibra 1829 - 02 Novembre à 12h32
Ah oui effectivement, je me suis trompé excuse
Avatar de Craps92 Craps92 2432 - 01 Novembre à 19h28
C'est ce que je disait sur un autre sujet, la performance sur ce match n'est pas à remettre en question mais l'attitude est détestable. Et ça changera pas j'en met ma main au feu; comme dit le dicton, quand on est c***on est con.
Avatar de PatPSG11 PatPSG11 225 - 01 Novembre à 20h45
Quel imbécile ce gars là. Cela se voit bien qu'il n'est pas un joueur qui veut être à un très haut niveau vu son comportement. En plus, il ne commémore point ses buts avec ses coéquipiers. C'est inadmissible lorsque tu es professionnel...J'espère qu'on le vire à l'été...
Avatar de lamabernard lamabernard 117 - 01 Novembre à 20h55
j aime pas son attitude et ses prestations mais je continue à le supporter ! peut etre par le passé, il y a eu des joueurs de ce genre qui nous on fait gagner ; ça a dû me marquer sans doute...
Avatar de zlatibra zlatibra 1829 - 01 Novembre à 23h07
Malgré son match (il aura au moins fait un bon match cette saison) sans le triplé c'est le néant mais que dire de ça 1ere célébration (la deuxième c est juste un collé-serré avec le poto de corner ça passe) qui m'a vraiment déplu et malgré le FPF il serait temps de passer à autre chose (qui n est pas trop cher non plus) comme un Hector de Cologne ou un Bernat du Bayern ou un Grimaldo de Benfica ou un Gaya de Valence
Avatar de Marconardo Marconardo 765 - 02 Novembre à 01h00
Mais Kurz n'est pas défenseur donc pourquoi relever les mêmes stats que D. Alves
Avatar de barteulbi barteulbi 547 - 02 Novembre à 11h36
Son chambrage face à la suède était honteux et le retour de baton aussi rapide que son cerveau est lent. Désolé mais ce mec là est pour moi comme Aurier, et le temps viendra ou il fera une m*** comme lui à se faire virer avec un coup de pied au cul. Sa mentalité n'est pas à la hauteur des espoirs placés en lui. Oui tu t'es fait critiqué pour tes lacunes, oui tu as (bien?) pas mal répondu en inscrivant un triplé, mais t'as perdu tout respect avec tes célébrations de bouffons...
(Edité le 02 Novembre à 11h36)
Avatar de Moustache Moustache 597 - 02 Novembre à 13h36
Il a un pois chiche à la place du cerveau en effet. Ce mec est dessous de tout depuis le début de la saison, seul lui ne s'en rend pas compte visiblement, et il n'accepte pas la critique. Mais tu ne joues pas au PSG si tu n'acceptes pas cette pression médiatique. Il n'a ni le niveau dans ses pieds, ni dans sa tête.
Avatar de Fred Fred 1709 - 02 Novembre à 15h47
Le plus important c'est qu'il prenne de la valeur pour bien le vendre cet été.