club

Cavani, décisif à plus d'un titre

club

Cavani, décisif à plus d'un titre

Publié le 13 Novembre 2017 à 16h23 par Ted75
Meilleur buteur actuel du PSG, Edinson Edinson Cavani Cavani s'est surtout signalé par des buts décisifs, dont récemment ce coup franc enroulé au Vélodrome. Une habitude depuis qu'il est arrivé en 2013.
Depuis qu'il a débarqué au PSG à l'été 2013, Edinson Cavani Cavani en a marqué des buts. 147 précisément, soit neuf unités de moins que le recordman en la matière, Zlatan Zlatan Ibrahimovic Ibrahimovic. Par rapport au Suédois, "El Matador" a marqué pas mal de buts décisifs dans les dernières minutes. Retour en arrière.

Un premier but symbole


18 août 2013 : alors que le PSG gâche énormément, Edinson Cavani Cavani est le seul à tromper l'invincible Ochoa ce soir-là, à la 86eme minute. Son tout premier but au PSG. Cette saison 2013-2014, l'Uruguayen sera décisif de cette manière à trois reprises. Il marquera à la dernière minute du match face à l'Olympiakos en poule de C1 (90eme) et une autre fois en Coupe de la Ligue face à Saint-Etienne dans les derniers instants de la prolongation (voir ci-dessous).



La saison suivante, l'attaquant parisien marquera un but important à Nicosie (0-1, 87e), encore en poule de Ligue des champions, sauvant Paris du piège chypriote. En 2015-2016, il sera encore décisif à Reims, sauvant le point du nul (84e), contre Saint-Etienne, une nouvelle fois en Coupe de la Ligue sur une belle reprise (86e), et face à Chelsea, en 8eme de finale de C1 (78e, voir ci-dessous).



Il sait prendre ses responsabilités


La saison dernière, Edinson Cavani Cavani n'a pas tremblé au moment de reprendre de la tête un centre de Thomas Meunier Meunier à Lyon (81e) ou quand il fallait transformer un penalty important face à Nancy (80e). Plus récemment, c'est au Vélodrome qu'il a fait parler de lui avec ce maître coup franc à la toute dernière minute. Dans ce PSG parfois lénifiant, il faut des guerriers capables de "tuer" l'adversaire.

Ce n'est pas un hasard si depuis les départs de Zlatan Zlatan Ibrahimovic Ibrahimovic (4 buts décisifs inscrits dans les derniers instants), Blaise Matuidi (4 également) ou même David Luiz dans le passé, l'équipe semble manquer de caractère, d'âme. Seul Edinson Cavani Cavani semble apte à s'arracher pour renverser des situations compromises. Et on attend encore le leadership d'un  Neymar Neymar, qui en a pourtant vu d'autres dans sa carrière...



Le PSG d'Emery possède généralement un mental


Si l'on prend en compte toutes les saisons de l'ère QSI, le PSG d'Emery a su se sortir de pas mal de situations difficiles en égalisant ou en en prenant l'avantage dans les dix dernières minutes. Depuis l'arrivée du technicien espagnol, on trouve 10 cas de figure, dont 8 sur la saison dernière. Et seulement 3 au Parc, dont ce match face à Lille en février dernier (voir ci-dessous, cliquez sur « Visionner sur Youtube »).



En 2011-2012, sous Kombouaré et Ancelotti, 8 cas ont également été recensés, dont 5 en l'espace d'un mois (entre le 19 février et le 25 mars 2012). Hoarau avait notamment été très important (trois buts dans les derniers instants, dont un à Lyon lors d'un mémorable 4-4, voir ci-dessous).



Des saisons plus tranquilles que d'autres


Paris n'a, souvent, pas eu à se sortir de situations difficiles vu sa domination sur le championnat et, même, sur pas mal d'adversaires européens. En 2012-2013, seulement quatre rencontres ont vu le PSG égaliser (contre Lorient, Barcelone et Valenciennes) ou prendre l'avantage (face à Montpellier) dans les derniers instants. Toujours au Parc des Princes.

En revanche, la première saison de Laurent Blanc (2013-2014) a été riche en émotions de ce côté-là avec 10 cas de figure. La saison suivante (2014-2015), seuls cinq matches ont connu pareille situation et quatre lors de la saison 2015-2016 (un en Coupe de France, un en Coupe de la Ligue et un en Ligue des champions, les Parisiens s'étant baladés en championnat).


caractères restants