club

Di Meco s'inquiète pour Verratti

club

Di Meco s'inquiète pour Verratti

Publié le 18 Novembre 2017 à 11h33 par Laurent
Alors que la presse se focalise sur  Neymar Neymar, notamment depuis ses larmes lors de la conférence de presse d'après-match face au Japon, Eric Di Meco a avoué avoir plus d'inquiétudes pour Marco Marco Verratti Verratti.
L'ancien marseillais considère que l'Italien passe une période plus compliquée sur le plan psychologique : "Je suis plus inquiet pour Marco Verratti Verratti que pour  Neymar Neymar. Il est en difficulté depuis le début de la saison avec son vrai faux départ et surtout avec l'élimination de l'Italie et sa performance au match aller du barrage."

Pour le consultant BFM Sport, Unai Emery va jouer un rôle déterminant concernant le natif de Pescara : "Il peut être au fond du seau et pour moi c'est un joueur très important du PSG. Remettre ce garçon en selle va faire partie du travail d'Emery dans les semaines qui viennent."

caractères restants
Avatar de Caius Caius 190 - 18 Novembre à 15h15
Si on était pas dans le dur question effectif au milieu, il serait tps de s'en séparer aussi. J'ai peur que Marco ne progresse plus : boulard et mvse hygiène de vie, sans compter qu'il semble convaincu d'avoir fait le tour de la.question PSG. On aurait mieux fait de garder Blaise,qui a ses lacunes techniques mais qui donne tout et dans un état d'esprit parfait. Mais vendre Marco est pas une option si la destination est Barcelone ça c'est clair!
 
Avatar de Stan Stan 190 - 18 Novembre à 15h58
C'est pas qu'il ne progresse plus , c est surtout qu'il régresse je dirais même !!! Même si il était un petit peu mieu Quand même !!!
Avatar de Caius Caius 190 - 18 Novembre à 15h17
Séri, Kanté (dur), Bakayoko, Fabinho on va bien en avoir un non !! Séri restera pas à Nice tte sa vie !! Et fabinho n'en peut plus d'attendre...
Avatar de Fred Fred 1793 - 20 Novembre à 09h24
Il y a une grosse contrainte de nos jours qu'il faut prendre en compte: le fair play financier. Les comptes ne peuvent pas être dans le rouge car on sera fusillé sinon. Autant le garder jusqu'au retour des investissements faits cet été