anciens

Edito - Bonne retraite Ronaldinho !

anciens

Edito - Bonne retraite Ronaldinho !

Publié le 17 Janvier 2018 à 11h50 par Ted75
Ronaldinho a officiellement pris sa retraite à l'âge de 37 ans. Le Brésilien a débuté sa carrière en Europe au PSG en 2001. L'occasion de revivre quelques-uns de ses plus beaux moments.
Ronaldo de Assis Moreira, dit Ronaldinho. Un artiste, un talent pur. Certains diront qu'il n'a rien gagné au PSG en deux saisons (2001-2003). Mais personne n'oubliera ses gestes de classe, ses dribbles chaloupés, ses buts parfois spectaculaires. Et puis ses performances remarquées face à l'OM qu'on évoque encore aujourd'hui.

Une arrivée sur la pointe des pieds


A son arrivée en France, en avril 2001, Ronaldinho est choyé. Evénement rare pour un joueur de football, il fait le tour des plateaux TV, « Nulle part ailleurs », « Tout le monde en parle » et, évidemment, répond aux impératifs du site internet du PSG. Après divers ennuis judiciaires avec son ancien club de Gremio, il peut enfin jouer à l'été 2001.

L'histoire retiendra que ses premiers pas de footballeurs à Paris se feront sur la pelouse de l'Abbé-Deschamps, à Auxerre, en août 2001 (1-1), en remplaçant son compatriote José Aloisio. Il attendra ensuite deux mois avant de marquer son premier but, sur penalty, permettant au club de la capitale d'arracher le nul face à Lyon au Parc (2-2).



Première saison cahin-caha


Luis Fernandez cherche à protéger son joyau au départ et attend le mois de janvier pour l'installer dans l'équipe. Ronaldinho brille ainsi dès le retour de trêve hivernale en marquant dans quatre matches consécutifs en championnat, dont deux beaux coups francs (à Rennes, voir ci-dessous, et face à Lorient). Et a même failli signer le but de l'année sur un slalom incroyable contre les Merlus (voir ci-dessous).




Irrégulier, il participe toutefois activement à la 4eme place finale du PSG avec un total de 9 buts en D1. Il en marquera 2 en UEFA et 2 autres en Coupe de la Ligue. De quoi lui permettre de remporter le Mondial 2002 en tant que titulaire avec le Brésil. Forcément très courtisé, il reste toutefois une saison de plus à Paris. Et son comportement va un peu changer.

Ronaldinho devient une star


Les cheveux ont poussé et le joueur a pris confiance en ses qualités. Mais ses rapports avec Fernandez vont se corser lors de la saison 2002-2003. En cause notamment, son hygiène de vie et des attitudes douteuses, comme celle de ramener une fille dans l'hôtel des Parisiens lors d'une mise au vert avant un match de Coupe d'Europe.

Sur le terrain, le Brésilien est encore inconstant et choisit ses matches. Ce n'est pas hasard s'il brille face à l'OM (en trois confrontations cette saison (L1+CDF), il marque trois buts et adresse deux passes décisives) et est déterminant dans le parcours en Coupe de France, avec trois buts et deux passes décisives. Même s'il n'empêchera pas le PSG de perdre la finale, sa seule chance de remporter un trophée avec le club parisien...

Son match à Marseille en mars 2003 :


Un génie incontestable


Auréolé du Ballon d'Or deux ans après son départ pour le FC Barcelone à l'été 2003, Ronaldinho laisse des souvenirs mitigés aux supporters. Certains l'ont adulé, quand d'autres lui reprochent d'avoir choisi ses matches et de ne pas avoir hissé davantage le club au sommet. Difficile pour un jeune de 21 ans qui n'était pas toujours bien entouré.

On retiendra tout de même quelques belles réalisations. A commencer par son slalom incroyable à Guingamp, un autre face à Troyes, ou encore ce lob en demi-finale de Coupe de France contre Bordeaux (voir ci-dessous). Sans oublier ses rushs au Vélodrome vus plus haut...

Ronaldinho en stats :
76 matches (2001-2003) : 25 buts (17 en championnat, 3 en UEFA, 3 en Coupe de France, 2 en Coupe de la Ligue).

Ses plus beaux buts :



caractères restants
Avatar de zlatibra zlatibra 2548 - 17 Janvier à 13h47
Bonne chance pour la suite Ronhi, et encore une de mes idoles qui arrête le foot