Ligue 1

Paris SGMontpellier
Souvenirs de PSG-Montpellier

Ligue 1

Paris SGMontpellier
Souvenirs de PSG-Montpellier

Publié le 27 Janvier 2018 à 12h27 par Ted75
Ce samedi, le PSG reçoit Montpellier. L'occasion de revenir sur quelques confrontations marquantes entre les deux clubs au Parc des Princes.

L'incroyable renversement de 1996, la « der » de Lama


11 février 1996 : le PSG est alors en proie à la crise. Pourtant leader à la trêve, le club de la capitale voit son avance disparaître au gré des mauvais résultats. Les hommes de Luis Fernandez doivent alors réagir face à Montpellier. Menant 2-0 grâce à Dely Valdes (49e) et Llacer (76e), les Parisiens se font pourtant renverser en... quatre minutes ! Sanchez (77e), Lefevre (79e) et Laurent Robert (81e) retournent une équipe parisienne en plein doute.

Quatre ans plus tard, l'ambiance est plus festive en ce 4 mai 2000, jour de dernière de Bernard Lama, illustre gardien du PSG, au Parc des Princes. L'équipe doit alors l'emporter face à Montpellier pour sécuriser sa deuxième place en championnat. La tâche est remplie sur le terrain grâce à un grand Laurent Robert, à l'origine des trois buts du succès (3-0). Après le coup de sifflet final, la fête est totale avec des Parisiens portant en triomphe Lama devant un public enchanté.



Le 100eme but de Pauleta


Changement de compétition avec la Coupe de la Ligue. Un anonyme match en ce 31 octobre 2007, alors que l'équipe galère en championnat (aucun succès au Parc jusque-là). Face au Montpellier de Courbis, il faut alors se remobiliser et le PSG va maîtriser ce match et l'emporter grâce à un doublé de Pedro Pauleta (6e, 90e+3).

Un match particulier pour le Portugais puisqu'il inscrit à cette occasion son 100eme but sous les couleurs parisiennes, égalant à l'époque le record de Dominique Rocheteau. L'Aigle des Açores a ainsi célébré ce record avec la tribune Auteuil...



Un choc inattendu en 2012


19 février 2012 : le PSG et Montpellier sont alors au coude à coude pour le titre. Assez inattendu tant les Héraultais réussissent à tenir tête au Paris version QSI. Et si le robuste Alex ouvre le score sur coup franc (1-0, 41e), Belhanda égalise juste avant la pause (1-1, 45e+2).

Plus cohérent dans son organisation, Montpellier prend même l'avantage sur un centre de Giroud repris de la tête par Utaka (1-2, 82e). Mais dans un dernier effort, un centre de Ménez arrive sur Hoarau, qui trompe de près Jourdren (2-2, 88e). Un nul arraché qui n'empêchera pas le MHSC d'être sacré champion trois mois plus tard...


caractères restants