Ligue 1

Paris SGMarseille
Au Parc, le PSG cartonne rarement l'OM

Ligue 1

Paris SGMarseille
Au Parc, le PSG cartonne rarement l'OM

Publié le 22 Février 2018 à 16h53 par Ted75
Souvent supérieur à l'OM ces dernières années, le PSG n'a pourtant jamais vraiment cartonné le club phocéen au Parc des Princes. Un constat également valable dans toute son histoire.
C'est le rêve de tous les supporters : que leur club « humilie » le rival. Pourtant, le PSG a rarement concrétisé au tableau d'affichage sa domination sur le terrain au Parc des Princes. Depuis la première confrontation face à Marseille en championnat, en 1972, Paris s'est souvent contenté du minimum.

Un historique favorable mais peu de « balades »


En 46 confrontations toutes compétitions confondues au Parc, le PSG l'a emporté à 24 reprises, enregistrant 12 nuls et s'inclinant 10 fois, le dernier revers datant d'un sinistre soir de février 2010 (0-3). Dans ces nombreux succès, seulement deux l'ont été par trois buts d'écart ou plus.



En 1978, le Paris de Dahleb et Bianchi s'était baladé face à Marseille (5-1), alors que l'affaire Hechter de la double billetterie du Parc bat son plein (le président d'alors sera suspendu à vie). Dans la tempête, les Parisiens l'ont donc largement emporté grâce à notamment à un doublé de M'Pelé (voir ci-dessous).



Le show Ronaldinho, le dernier gros écart


En 2002, grâce à un fantastique Ronaldinho, le PSG avait étrillé l'OM au Parc (3-0). Le dernier exemple en date d'un gros succès parisien. Depuis, les joueurs de la capitale ont régulièrement gagné sans toujours convaincre. L'ère qatarie débutée en 2011 a amené les Parisiens à souvent jouer à l'économie. Ces deux dernières saisons, l'affiche a même été franchement décevante dans l'enceinte de la Porte de Saint-Cloud.



En 2015, Paris s'était imposé in extremis grâce au doublé d'Zlatan Ibrahimovic Ibrahimovic (2-1) mais avec un grand.. Lassana Lassana Diarra Diarra en face. Et en octobre 2016, le nul 0-0 avait été plutôt insipide. Cette confrontation n'est donc jamais à prendre à la légère, quel que soit le classement de l'ennemi phocéen. D'autant que cette année, l'OM est à prendre au sérieux...
Ligue des Champions
Ligue des Champions
Ligue des Champions
Ligue des Champions
Ligue des Champions
Ligue des Champions
Ligue des Champions
Ligue des Champions
Ligue des Champions
Ligue des Champions

caractères restants
Nanard 2297 - 23 Février à 10h13
Le 5-1 en 1978 j´y étais. J´avais obtenu une invite en carré VIP et j´étais assis à côté de Michel Hidalgo et de Roger Zeppelini (président du Paris FC à l´époque). Je sais vous vous en foutez mais moi j´aime bien me le remémorer, lol....