club

Diarra-Motta, qui s'en est le mieux sorti ?

club

Diarra-Motta, qui s'en est le mieux sorti ?

Publié le 01 Mars 2018 à 16h07 par Ted75
Lors des deux matches face à l'OM cette semaine, Lassana Lassana Diarra Diarra et Thiago Thiago Motta Motta se sont partagés le temps de jeu comme prévu au poste de sentinelle. Et le casse-tête ne fait que commencer pour Unai Emery.
A quelques jours du match face au Real Madrid, l'incertitude est encore totale sur le joueur qui occupera le poste de sentinelle. Cette semaine face à Marseille, Unai Emery a testé les deux prétendants Lassana Lassana Diarra Diarra et Thiago Thiago Motta Motta. Les deux hommes s'en sont globalement bien sortis mais disposent de caractéristiques différentes.

Lassana Diarra Diarra, plus agressif


Dimanche dernier, Lassana Lassana Diarra Diarra a évolué 61 minutes de jeu sur le terrain face à l'OM et on a pu voir à quel point son style diffère de celui de Thiago Thiago Motta Motta. Le Français est ainsi davantage porté sur le combat. Plus agressif, il commet plus de fautes, a un profil plus « chien fou ». Il évolue également un peu plus haut et a moins tendance à s'insérer entre les deux centraux.

On pourrait considérer que son profil excelle pour une équipe qui opère en contres car il demande moins le ballon que son concurrent au poste et a de grosses capacités pour faire rapidement les transitions, à l'image de l'action ci-dessous. Il intercepte un centre alors qu'il est au sol (image 1), puis se rend disponible en relais (images 2 et 3), avant d'ouvrir parfaitement pour  Neymar Neymar (image 4). Une action symbole de ce qu'il est capable de faire.



Moins d'affinités avec ses partenaires


Plus à l'aise pour conduire le ballon et réaliser des percées, Lassana Diarra Diarra est toutefois moins recherché par ses partenaires, ce qui paraît logique vu son arrivée récente. Mais il a comme point fort de pouvoir couvrir la largeur du terrain, avec une préférence sur la droite, zone dans laquelle il a parfois compensé les montées de Dani Daniel Alves Alves.

Mercredi, entré d'abord sentinelle, il a dû dépanner au poste de latéral droit après la sortie de Thomas Meunier Meunier. A un poste qu'il a déjà occupé par le passé, il s'est senti de suite à l'aise et s'est même permis quelques montées. Une polyvalence non négligeable.

Le match de Lassana Diarra Diarra face à Marseille dimanche dernier (Cliquez sur 'Visionner sur Youtube')




Thiago Motta Motta, le point de repère


Dans l'équipe depuis plus de six ans, Thiago Motta Motta a forcément plus de complicité avec ses partenaires, Marco Verratti Verratti en tête. Cela se ressent dans les enchaînements, dans la sollicitation de ses coéquipiers qui en font un vrai point de repère. En phase défensive, il s'insère ainsi entre les deux centraux pour permettre, dans le cas de mercredi, à Presnel Kimpembe Kimpembe et Thiago Thiago Silva Silva de jouer plus écartés (image 1 et 2 ci-dessous).



Si son jeu simple peut être efficace, en comparaison de Adrien Rabiot Rabiot et Marco Verratti Verratti par exemple qui accumulent les touches de balle avant de faire une passe, son niveau physique rend sceptique. On l'a ainsi vu en difficulté sur plusieurs contres marseillais (images 3 et 4 ci-dessus). Ce qui pourrait être davantage pénalisant face au Real.

Un physique qui pose question


Du haut de ses 35 ans, Thiago Thiago Motta Motta a de la bouteille. Et sa présence a été intéressante mercredi. L'Italo-Brésilien possède un profil plus sobre que Lassana Diarra Diarra, avec un jeu plus simple et en une touche le plus souvent. Alors que le Français n'avait touché que 33 ballons en 61 minutes dimanche, lui en a joué 30 en... 30 minutes. C'est dire s'il ressent le besoin d'orienter le jeu parisien.

Sa science du placement reste également intacte. Il brille ainsi par sa lecture du jeu adverse et sa passe parfaite en première intention pour lancer Julian Draxler Draxler sur le premier but parisien mercredi est là pour en témoigner. Mais face au Real, il faudra (beaucoup) courir. Et entre l'aura de Thiago Motta Motta et les grandes capacités physiques de Lassana Diarra Diarra, Unai Emery devra trancher...

Ligue des Champions
Ligue des Champions
Ligue des Champions
Ligue des Champions
Ligue des Champions
Ligue des Champions
Ligue des Champions
Ligue des Champions
Ligue des Champions
Ligue des Champions

caractères restants
Avatar de pololo pololo 463 - 01 Mars à 17h17
Je vote Motta
Avatar de Moustache Moustache 1129 - 01 Mars à 18h14
Pour sa vista, sa technique et son vice, je vote Motta aussi
Avatar de Feuviolet Feuviolet 4606 - 01 Mars à 19h05
La précision, la lecture et la vision du jeu, la technique, la complémentarité avec Marco et Rabiot .. en résumé il n'y a pas photo !!!
Avatar de Makkko Makkko 19307 - 01 Mars à 19h22
quand motta est la, surtout avec marco, il est difficile pour qui que se soit de prendre la possession au milieu, cependant le real va jouer en contre, et la motta je vote pas pour lui....
Avatar de Neya78 Neya78 611 - 01 Mars à 19h22
je vote motta comme au match aller, meme si emery n a pas daigné m écouter !!
si diarra joue, il faut le sortir dès qu il prend son carton..
Avatar de JR78 JR78 146 - 01 Mars à 20h43
Motta direct!
Avatar de fall baba fall baba 396 - 01 Mars à 23h41
Je pense qu'il faut prendre le risque avec motta avec son sens tactique et du placement et sa facilite, la fluidité du jeu mais diarra serait une assurance pour l'intensité et l rapidité je mise sur motta