club

Le Parc a déjà vécu des nuits magiques

club

Le Parc a déjà vécu des nuits magiques

Publié le 05 Mars 2018 à 12h03 par Ted75
Mardi soir, le PSG devra faire un exploit pour éliminer le Real Madrid après sa défaite de l'aller (3-1). Pour y parvenir, il faudra un Parc surchauffé, histoire de se rappeler aux bons souvenirs de soirées mémorables dans le passé. Coup d'oeil dans le rétro.
Barcelone 1995, Steaua Bucarest 1997 ou encore Twente 2008 : le Parc des Princes a vécu des soirées de légende alors que le PSG était parfois mal embarqué. Les supporters jeunes et, surtout, moins jeunes se souviennent de ces nuits qui ont permis au Parc de résonner comme jamais. Revivons ensemble tous ces moments mémorables qui ont suivi le fameux PSG-Real de 1993.

15 mars 1995 - Quand le PSG a renversé le Barça


Après un nul à l'aller au Camp Nou grâce à un but de Timothy Weah Weah (1-1), le PSG devait valider sa qualification pour les demi-finales de la Ligue des champions. Et durant 45 minutes, les Parisiens font valser les Barcelonais comme jamais. Seulement, ils ne sont pas efficaces avec quatre montants touchés sur une tête de Timothy Weah Weah (5e), un ballon piqué de Ginola (32e), une tête plongeante de Raï (39e) et un centre-tir de l'intenable Ginola (41e).

En plus de deux autres occasions de Timothy Weah Weah (17e, 37e), Paris peut s'estimer malheureux. Surtout qu'au retour des vestiaires, Bakero, capitaine du Barça, ouvre le score sur un coup franc repris de la tête (0-1, 50e). Ginola trouve alors la barre (66e) et le Parc tremble. Jusqu'à ce que Raï n'égalise de la tête sur un corner (1-1, 73e) et que Guérin ne se mue en héros sur une frappe précise au ras du poteau (2-1, 83e). Le Parc est en ébullition, le PSG élimine le Barça de Cruyff.



27 août 1997 - La « remontada » de Bucarest


En raison d'un oubli de fax, le PSG se fait sanctionner pour avoir fait jouer Laurent Fournier, pourtant suspendu, lors du tour préliminaire aller de C1 à Bucarest et perd la manche 3-0 sur tapis vert. Au retour, l'exploit est donc demandé dans un Parc chauffé à blanc. Avec une formation offensive, au sein de laquelle Leonardo joue son dernier match à Paris, le club de la capitale fait rapidement la différence.

Le capitaine Raï, sur penalty (1-0, 2e), puis d'une tête sur corner (2-0, 23e), montre l'exemple et lance le PSG dans sa folle remontée. Le Parc y croit alors et pousse sur chaque offensive. Servi par Leonardo, Simone marque d'une frappe rasante (3-0, 32e), avant que Maurice ne conclut un modèle de contre (4-0, 41e). Raï signera le triplé après la pause (5-0, 56e) et achèvera cette rencontre mémorable pour les supporters.



18 décembre 2008 - Luyindula fait chavirer le Parc


Pour se qualifier pour les 16es de finale de la Coupe UEFA, le PSG devait faire mieux que Santander, qui recevait City dans le même temps. Le club espagnol l'ayant emporté 3-1 au final, Paris devait donc écraser Twente dans le même temps. Rapidement dans le bon ton en menant 2-0 grâce à Luyindula et Sessegnon, les joueurs de la capitale sont moins fringants après la pause et ratent même un penalty par Kezman (61e).

Mais le Serbe se rattrape en marquant le but du 3-0 sur un centre de Ceará (3-0, 84e). Il ne reste que quelques minutes et à ce moment, Santander mène aussi 3-0. Dans une ambiance indescriptible, Giuly lance alors Luyindula, qui feinte le portier adverse, avant de marquer (4-0, 85e). Le Parc chavire et tous les Parisiens enlacent le héros du soir. Une joie immense dans un stade aux anges.



2 avril 2014 - Quand Pastore a rendu le Parc euphorique


C'est l'histoire d'un soir où le PSG s'est vu en demi-finale de Ligue des champions après seulement son quart aller. C'était face à Chelsea en avril 2014. Dans une grosse ambiance, Lavezzi ouvre le score d'une frappe puissante du gauche (1-0, 3e). Et si Hazard égalise sur penalty (1-1, 27e), Paris se montre supérieur et reprend l'avantage après la pause.

Un coup franc de Lavezzi est en effet dévié au fond de ses filets par David Luiz, alors chez les Blues (2-1, 67e). Le choc gagne alors en intensité et Zlatan Ibrahimovic Ibrahimovic sort sur blessure. Coup de froid sur le Parc. Le PSG espère alors tenir ce score...jusqu'à ce que Pastore ne s'empare du ballon à droite et slalome au milieu des Blues, avant de tromper Cech du gauche (3-1, 90e+3) ! Comme l'année précédente, l'Argentin marque en quarts de Ligue des champions. Mais un but qui n'empêchera pas le club d'être éliminé au retour (2-0).

Ligue des Champions
Ligue des Champions
Ligue des Champions
Ligue des Champions
Ligue des Champions
Ligue des Champions
Ligue des Champions
Ligue des Champions
Ligue des Champions
Ligue des Champions
Ligue des Champions
Ligue des Champions
Ligue des Champions
Ligue des Champions
Ligue des Champions

caractères restants
Avatar de Alexpsg11 Alexpsg11 159 - 05 Mars à 12h48
Plus récent les 4 0 du Barça l'année dernière même si on connaît le résultat au retour. Le Parc c'est chez nous!!! Madrid peut trembler!!!
Avatar de LaigleDesAçores LaigleDesAçores 71 - 05 Mars à 13h15
il a aussi le 3-0 contre le bayern , je suis persuadé que madrid viens pas serein! on peux le faire et j?espère vraiment qu'on va le faire au delà de la qualif ce serais un message dingue envoyé a l?Europe , le psg sans neymar fait tomber le double tenant du titre ! rien que de l?écrire j'en ai des frissons aller paris !
Avatar de zlatibra zlatibra 2572 - 05 Mars à 13h41
Je me rappelle parfaitement du match face à Twente, j'en avais même la chère de poule d'ailleurs rien que d'en parler j'en en ai encore
 
Avatar de Moustache Moustache 999 - 05 Mars à 17h15
Et ce maillot, quelle beauté!
Avatar de malooja malooja 684 - 05 Mars à 14h55
Vivement demain !!!!!