Ligue 1

Paris SGMonaco
Notes > Rocher suchard

Ligue 1

Paris SGMonaco
Notes > Rocher suchard

Publié le 16 Avril 2018 à 11h52 par Julien de Toni
Recevoir le deuxième, à domicile, pour jouer le titre, tout était réunis pour avoir une belle soirée de football. Une soirée écourtée assez vite puisque le PSG a littéralement avalé son adversaire.

Les notes :


Alphonse Areola Areola (6) : Un bel arrêt face à Rony Lopes, il avait malheureusement une trop bonne équipe pour avoir d'autres occasions de briller.

Yuri Berchiche Berchiche (6) : Il a clairement oublié les taches défensives sur ce match, mais en même temps on en colle sept et en plus il met un centre millimétré alors.

Marcos Marquinhos Marquinhos (7) : Imperial dans son placement et un retour magnifique sur cette frappe de Falcao. Un peu de peine pour lui quand il s'est retrouvé seul pour crier "Champion mon frère".

Thiago Thiago Silva Silva (7) : Il est où le tigre ? Sous le bras du monstre.

Daniel Alves Alves (7) : C'est dans le mode ultra offensif qu'il trouve le plus sa place, il offre un bonbon à Giovani Lo Celso Lo Celso pour débloquer le compteur et fait partie intégrante du rouleau compresseur qui a étouffé Monaco.

Giovani Lo Celso Lo Celso (8) : Si jeune et si respectueux des anciens, il a pensé à tout le monde, marqué un doublé, fait marqué Falcao et rendu un hommage subtile à Christophe Dugarry.

Julian Draxler Draxler (7) : Il a retrouvé l'efficacité de son passement de jambe pied droit, extérieur pied gauche pour notre plus grand bonheur et celui de ses coéquipiers.

Adrien Rabiot Rabiot (6) : En bon garçon qu'il est, il n'aime pas qu'on fasse du mal aux animaux, il a soutenu ses partenaires dans le passage à tabac du dauphin mais sans essayer d'en rajouter une couche.

Javier Pastore Pastore (8) : Javiance, subst. feminin. Qualité qui se caractérise par une grâce faite d'harmonie, de légèreté et d'aisance dans la forme et les lignes, dans la disposition et les proportions des parties, dans le mouvement.

Angel Di Maria Di Maria (8) : Un doublé et un ballon piqué splendide dont il a le secret, un match plein qui aurait même pu déborder si il marque sa talonnade qui malheureusement s'est écrasée sur le poteau.

Edinson Cavani Cavani (8) : Un match de champion avec une débauche d'énergie qui ferait transpirer le lapin Duracell. Passeur et buteur il devient Co-meilleur scoreur du PSG en Ligue 1 et ne devrait pas mètre longtemps à être seul sur le trône.

caractères restants
Avatar de Popincourt Popincourt 622 - 16 Avril à 12h48
Marrant le commentaire sur Lo Celso.
Avatar de Okodane Okodane 8497 - 16 Avril à 14h19
Hier on a été très juste dans la transmission de balle, avec très peu de déchets. Même Cavani s'est mis au niveau techniquement ! C'était magnifique ! Le seul bémol après un match comme ça, c'est de constater que le PSG n'est pas du tout soutenu en France. On l'avait compris, mais là c'est trop criant. A voir la réaction de certains, comme Hervé Matoux qui dit que "à vaincre sans péril on triomphe sans gloire", on voit bien que nombreux ne sont pas heureux de la réussite du club. Mais toute cette jalousie c'est une bonne chose ! Ca veut dire que le PSG est sur la bonne voie.
Avatar de Makkko Makkko 17310 - 16 Avril à 19h15
lo celso 10 voyons !!! Silva moins que Marqui pour le coup, falcao en 1c1 lui a fait quelque misere. Rabiot pas du tout inspiré et son pote lo celso lui a montré que meme en etant def, on peut etre plus off... Di maria ou sa 1ere MT hold up... non serieux le mec marque mais a ete invisible... apres je n'accroche plus du tout avec lui... Pastore je lui mettrais 0 juste pour nous avoir prouvé que ses matchs précédents ne sont du qu'a sa mauvaise volonté ! Emery le pauvre je lui dirais que ses joueurs ne font que se qu'ils veulent... qu'il aille faire des coups de pression a des Ben arfa dans d'autre club !
Avatar de zlatibra zlatibra 2356 - 16 Avril à 23h41
Un match vraiment magnifique à regarder !!!! Ça c'est le PSG que j'adore, celui qui mène 3-0 et qui continue quand même de dérouler