club

Dani Alves, pas toujours à la hauteur

club

Dani Alves, pas toujours à la hauteur

Publié le 26 Mai 2018 à 17h19 par Ted75
Arrivé pour apporter son expérience, Daniel Daniel Alves Alves n'a pas connu une saison de tout repos. Après des débuts prometteurs, il s'est montré assez inconstant.
Il devait signer pour Manchester City à l'été 2017 mais il a finalement choisi le PSG pour raisons personnelles. Daniel Daniel Alves Alves est arrivé du haut de son palmarès fourni. Latéral offensif, joueur de caractère, le Brésilien a tout de suite conquis le public parisien.

Des débuts en fanfare


Un peu plus de deux semaines après son arrivée, Dani Daniel Alves Alves se montre décisif dès son premier match officiel : un but et une passe décisive face à Monaco lors du Trophée des champions (2-1). Mené au score, Paris est donc revenu grâce à son latéral, auteur d'un coup franc magistral (voir ci-dessous).



Performant d'entrée, il se montre régulier jusqu'en novembre, avec des buts marquants en Ligue des champions face au Bayern fin septembre (3-0) et contre le Celtic en novembre (7-1, voir les deux buts ci-dessous). Mais sa fin d'année civile est compliquée et son match catastrophique à Munich début décembre (3-1) sonne comme un gros coup de mou pour l'international auriverde.




Très inconstant en 2018


Moins tranchant dans ses montées, plus en difficulté derrière, il se fait expulser à Lyon le 21 janvier pour un face-à-face avec l'arbitre (voir ci-dessous) et laisse ses partenaires s'incliner (2-1). Il se relève tout de même et réussit même une bonne performance à Madrid, lors du 8e de finale aller de C1. Malgré la défaite, il a affiché du caractère et a maintenu son bon niveau au poste d'ailier droit.



Seulement, la suite sera moins reluisante pour Daniel Alves Alves. Passant à côté, comme ses partenaires, du match retour face au Real (1-2), le latéral finit péniblement sa saison, même si son but à Nice mi-mars sera au final très important (1-2, voir ci-dessous). Mais, coup dur, sa blessure contractée en finale de Coupe de France lui fera manquera la Coupe du Monde.



Quel futur ?


A 35 ans, Dani Daniel Alves Alves n'a pas semblé rassasié de titres et ses célébrations après les titres conquis par Paris sont restées rafraîchissantes. Mais il est surtout question de son niveau aujourd'hui, surtout que l'on ne connaît pas vraiment ses capacités à revenir à un bon niveau après sa prochaine opération au genou. Les dirigeants parisiens devront faire un choix pour se renforcer à un poste sinistré depuis des années...


caractères restants
Avatar de Makkko Makkko 19330 - 26 Mai à 17h25
il n'a plus les jambes... c'est tout, le mec il se fait enrhumer à la pelle... a ce poste il faut pas des joueurs agé porté vers l'attaque... tout simplement. il aurait pu nous la faire a la maxwell, plus reservé offensivement mais compensant son age par une bonne lecture defensive... bref c'est pas le cas, et moi je l'aurais foutu moins souvent titulaire meme si son pote neymar etait pas content
Avatar de ivoiry ivoiry 65 - 27 Mai à 08h27
Alves est un grand monsieur avec un énorme palmarès, mais il commence à être trop fatigué pour être titulaire au PSG, surtout en champions league
Avatar de cmai cmai 12279 - 27 Mai à 09h13
Si on le garde à Paris c'est pour faire uniquement plaisir au "clan Brésilien". C'est tout dire