Ligue 1

Paris SGRennes
Ben Arfa libère les Rennais avant Paris

Ligue 1

Paris SGRennes
Ben Arfa libère les Rennais avant Paris

Publié le 20 Septembre 2018 à 21h31 par Laurent
Rennes a remporté son premier match d'Europa League ce jeudi face à Jablonec, à trois jours de la rencontre de Ligue 1 face au PSG (2-1).
Les hommes de Sabri Lamouchi ont ouvert le score à la 31ème minute par Ismaïla Sarr sur une superbe demi-volée avant que Travnik ne remettent les deux équipes à égalité en début de seconde période. Entré à l'heure de jeu, l'ancien parisien Hatem Ben Arfa a offert la victoire aux Bretons sur penalty à la 91ème minute pour son premier match sous ses nouvelles couleurs.

Ligue des Champions
Coupe de la Ligue
Ligue des Champions
Coupe de la Ligue
Ligue des Champions
Ligue des Champions
Ligue des Champions
Ligue des Champions
Ligue des Champions
Ligue des Champions
Ligue des Champions

caractères restants
Avatar de Okodane Okodane 9023 - 21 Septembre à 10h46
Soit la marche était trop haute pour lui au PSG et il montre qu'il n'est à l'aise que dans des clubs moyens, soit c'est notre staff et nos dirigeants qui ont été vraiment cons dans la gestion de ce joueur...
 
Avatar de cmai cmai 12354 - 21 Septembre à 15h06
Sur ce match il a joué à peine 20 mn et n'aura fait qu'une belle percée sans résultat, puis réussi tranquillement la transformation du pénalty. Autrement dit, je ne suis pas sûr de voir briller Hatem dimanche à 15H contre Paris.
 
Avatar de cmai cmai 12354 - 21 Septembre à 15h10
Pour ce qui est de notre staff et de nos dirigeants, cela n'a rien à voir. La sanction contre Hatem est venue de l'Emir, lequel n'aurait pas du tout apprécié un comportement déplacé de HBA. L'actuel président de Rennes (Olivier Létang) qui n'est autre que l'ancien dirigeant de Paris, a été tout heureux de pouvoir faire venir HBA en Bretagne
 
Avatar de Okodane Okodane 9023 - 21 Septembre à 16h32
... Soit c'est les deux. Lol !
Il n'a jamais su s'imposer au PSG après avoir brillé à Nice. Et son cas a été très mal géré en interne. Peut-être n'aurait-il pas dû être recruté...
L'Emir fait parti des dirigeants. Quel était ce fameux comportement déplacé qu'il a eu ? Son geste valait-il une mise au placard de la sorte ? Pourquoi ne pas l'avoir licencié si la faute était lourde ?
En plus, avant la sanction il jouait déjà à peine. Le staff lui faisait un tas de reproches sur son alimentation. Mais quel a été le rôle du staff pour régler sa situation ?
 
Avatar de cmai cmai 12354 - 21 Septembre à 18h47
J'étais trop fan de HBA pour revenir sur son échec à Paris ou il rivalisait à l'époque avec ... Jesé Rodriguez