club

Les Football Leaks arrangent bien les affaires de Tebas

club

Les Football Leaks arrangent bien les affaires de Tebas

Publié le 16 Novembre 2018 à 09h29 par Ludo
Depuis le jour où Paris a arraché  Neymar Neymar au FC Barcelone en payant sa clause libératoire, Javier Tebas n'a jamais cessé de demander des sanctions contre le PSG. Les récentes informations provenant des Football Leaks font, donc, les affaires du dirigeant de la ligue de football espagnole, qui réclame la tête du club de la capitale.
Et c'est Le Parisien qui a relayé ses propos sur son site internet : "Cela fait deux ans qu'on a commencé à en parler et à se plaindre à propos des tricheries, l'UEFA aurait dû depuis le temps faire quelque chose," a-t-il d'abord lâché.

« L'UEFA n'a pas fait les bonnes choses »


Avant de poursuivre : "Les Football Leaks ont montré que l'UEFA n'a pas fait les bonnes choses et avec les informations que nous avons maintenant, les clubs doivent être sanctionnés. Pour le Paris Saint-Germain, en raison de ses problèmes récurrents, ils devraient le priver au moins pour une saison de Ligue des champions."

« Ce n'est pas mon objectif que le PSG soit exclu »


Le président de la Liga a ensuite essayé de faire croire que son but n'était pas de s'en prendre au Paris Saint-Germain et qu'il était juste guidé par l'envie de voir triompher la justice : "Ce n'est pas mon objectif que le PSG soit exclu, l'objectif est que les gens suivent les règles et respectent le fair-play financier," a-t-il revendiqué.

« La sanction doit être l'exclusion de la Ligue des champions »


Avant de se contredire : "L'UEFA doit se pencher sur tout cela rapidement. Pour le PSG, il est clair qu'ils n'ont pas rendu publics leurs chiffres pour le sponsoring et la sanction doit être l'exclusion de la Ligue des champions. Ce que le PSG a fait, c'est gonfler la valeur de ses contrats de sponsoring, Manchester City a fait la même chose mais à une échelle moindre," a conclu Javier Tebas.
Ligue des Champions
Coupe de la Ligue
Ligue des Champions
Ligue des Champions
Ligue des Champions
Ligue des Champions
Ligue des Champions
Ligue des Champions
Ligue des Champions

caractères restants
Avatar de ManyManiax ManyManiax 1138 - 16 Novembre à 10h06
Jecomprends pas pourquoi on fait encore des articles pour lui, il bat Aulas en démago...
Avatar de cmai cmai 12354 - 16 Novembre à 12h21
Il est logique avec lui-même et quelque part la revue à la baisse déjà opérée par l'UEFA à sa demande sur nos contrats avec le Qatar ne lui donne pas tort dans sa démarche. Cela pose cependant deux problèmes. Le premier c'est probablement qu'il considère comme affaires classées sans suite les problèmes financiers du Réal et de Barcelone qui ont été résolus en faisant appel à des montages financiers tout aussi taxables de "Tricherie" (donc Paris doit faire ce que Tebas dit, pas ce que Tebas a fait).
Avatar de cmai cmai 12354 - 16 Novembre à 12h27
Le second problème touche plus au fond de l'affaire : de quel droit l'UEFA peut empêcher un Club de se financer librement sur le marché ? Pourquoi, ce qui est parfaitement recevable par notre DNCG ne l'est plus au niveau de l'UEFA ? Ainsi, cette nouvelle menace pour Paris de se voir appliquer une nouvelle baisse des contrats signés avec QTA, avec effet rétroactif !!, est-elle tout simplement légale ? C'est donc au Tribunal Arbitral du Sport de décider ce qui est la règle, voire à la Cour Européenne de Justice de se prononcer sur la légitimité des sanctions envisagées par l'UEFA, notamment à l'encontre de Paris. Affaire à suivre ... pour ma part, sans trop d'inquiétude
 
Avatar de Moustache Moustache 1142 - 16 Novembre à 14h06
Je partage ton avis Avatar de cmai cmai. Je ne vois pas trop comment l'UEFA pourrait rendre sa justice et revenir dessus quelques temps plus tard. C'est le principe de l'irrévocabilité de la chose jugée, qui est d'ailleurs repris dans la charte des droits fondamentaux de l'Union Européenne!
Et je te rejoins aussi, pour la légalité du FPF, qui me parait moi aussi contraire au droit européen de la concurrence. C'est indéniablement un frein à l'investissement, donc à la libre concurrence. Quand BeinSport est venu acheter les droits de la LDC à l'UEFA à coups de millions d'euros, personne n'est venu se plaindre du fait qu'ils allaient mettre quelques années à rentabiliser leur investissement. Mais on sait que l'UEFA a élaboré le FPF avec la bénédiction de la commission. Certainement pour être sûr qu'il ne soit pas attaqué devant la CJCE par les clubs. De toute fçon le PSG n'attaquera pas le FPF devant la CJCE. Ce serait une déclaration de guerre! Par contre, si l'UEFA exclu le PSG de la LDC, alors sans aucun doute, on attaquera. Et là, rien ne dit que la CJCE soutiendra la commission européenne et l'UEFA! Mais je suis tranquille aussi, l'UEFA sait très bien tout ça donc elle n'ira jamais jusque là!
Avatar de pololo pololo 463 - 16 Novembre à 14h16
Il y a plusieurs problèmes en un. D'abord l'UEFA ajoute une règle venue de nulle part (ou de ceux qui veulent tricher en affaiblissant les nouveaux entrants). Ensuite il y a un accord fait avec l'UEFA. Enfin, cet accord étant rendu publique certains voudraient l'invalider. Pourquoi ? si mon contrat de travail est rendu publique est-ce pour autant qu'il est invalidé ? NON
Avatar de Makkko Makkko 19387 - 16 Novembre à 15h56
je ne comprends surtout pas pourquoi il n'y a que lui et sa ligue qui commence a se flinguer, pour parler comme ça... j'entends pas les patrons de chaque championnat majeur l'ouvrir... qu'il se delocalise aux US comme sa liga et qu'il se taise a jamais !
Avatar de Popincourt Popincourt 1030 - 16 Novembre à 16h29
Son objectif n'est pas l'exclusion du PSG de la LDC mais la sanction doit être l'exclusion de la Ligue des champions... Il est habité ce mec.
 
Avatar de cmai cmai 12354 - 16 Novembre à 18h23
Ben oui, Avatar de Popincourt Popincourt. Parfois on peut légitimement se demander s'il est seul dans sa tête, ses interventions n'étant pas toujours bien comprises, même par ses compatriotes.
(Edité )
 
Avatar de Popincourt Popincourt 1030 - 17 Novembre à 08h35
Bon, après c'est la méthode machine à laver, il répète en boucle à la manière d'un aulas en se disant qu'à force il va convaincre des gens. C'est pour ça que si le club pouvait se passer des histoires de mer.. comme celle du fichage pour les jeunes ça serait quand même plus serein tout ça.