Ligue 1

Paris SGGuingamp
Notes > Un PSG de gala

Ligue 1

Paris SGGuingamp
Notes > Un PSG de gala

Publié le 19 Janvier 2019 à 20h26 par Jean-Christophe
Festival de buts au Parc des Princes ce samedi après-midi ou le PSG a écrasé son adversaire guingampais 9 à 0. Les joueurs de la capitale ont pris leur revanche après l'élimination en Coupe de la Ligue.
> Homme du match :
 Neymar Neymar (10) : Un bilan presque parfait pour le Brésilien qui a pesé tout au long de la rencontre. Techniquement, c'est un joueur hors norme. Il est impliqué sur 6 des 9 buts Parisiens. A son actif : deux buts, une passe décisive, et trois avant dernière passes. Une petite frayeur en première mi-temps avec une douleur aux adducteurs. Frayeur vite oubliée au fil de la rencontre.

> Reste de l'équipe :
Gianluigi Buffon Buffon (6) : L'Italien avait un objectif cet après-midi : résister au froid. En 90 minutes, il a fait une intervention : une sortie boxée du point à la 55ème. Pour le reste, il a dû apprécier le spectacle offert par ses partenaires, depuis sa cage. Il a hésité à monter en fin de match sur un corner, avant de se raviser, avec le sourire.



Thilo Kehrer Kehrer (7) : Positionné en latéral droit, l'Allemand a joué haut et n'a pas hésité à apporter le surnombre dans son couloir. Défensivement, très peu de travail à effectuer. Mais un pressing de tous les instants et une implication constante durant le match. 5 duels gagnés sur 9 à son actif.

Thiago Thiago Silva Silva (8,5) : Il n'a jamais été pris à défaut. Le Capitaine a été excellent. 100% de passes réussies. Des interventions sûres pour couper les trajectoires des attaques guingampaises (25ème, 33ème, 36ème, 41ème, 51ème). Il aurait pu marquer sur corner à la 63ème après un coup de tête qui passa de peu au-dessus du but du pauvre Caillard, qui a passé une sale après-midi. Remplacé à la 77ème par Thomas Meunier Meunier, qui y est allé de son petit but à la 80ème.

Marcos Marquinhos Marquinhos (7,5) : Une soirée tranquille pour le Brésilien en défense, mais un travail de pressing et de récupération précieux pour relancer la machine offensive du PSG. Quelques montées pour apporter le surnombre en deuxième mi-temps.



Juan Bernat Bernat (8) : L'Espagnol dégage désormais de la sérénité. En atteste cette petite pichenette dans sa propre surface à destination d'un coéquipier pour lober un attaquant guingampais (55ème). Techniquement, il a toujours été sûr. Physiquement, on le sent au point. Et cerise sur le gâteau, il offre une passe décisive pour Edinson Cavani Cavani à la 59ème, en une touche de balle, suite à une ouverture de  Neymar Neymar sur le côté gauche. Remplacé par Layvin Kurzawa Kurzawa (68ème), qui a semblé un peu plus en jambes. Il a d'ailleurs été décisif sur le troisième but de Edinson Cavani Cavani, avec un centre bien ajusté pour l'Uruguayen. Averti à la 89ème.

Marco Verratti Verratti (non noté) : C'est la seule mauvaise nouvelle de la soirée : l'Italien s'est blessé à la cheville et il est sorti prématurément du terrain à la 19ème, remplacé par Julian Draxler Draxler (8,5). L'Allemand s'est mis au diapason du collectif Parisien, et a montré à son entraîneur qu'il pouvait compter sur lui, après la contre-performance en Coupe de la Ligue face au même adversaire guingampais. Une action magique à la 48ème où il combine en une touche de balle avec  Neymar Neymar, dribble un défenseur, et bute sur Caillard. Pour le reste, des passes effectuées avec intelligence, comme à son habitude, et un travail de récupération à la fois agressif et efficace.

Dani Daniel Alves Alves (8,5) : En l'absence d'Adrien Adrien Rabiot Rabiot et d'un renfort tant attendu par Thomas Tuchel, le Brésilien a été positionné au milieu de terrain aux côtés de Julian Julian Draxler Draxler. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il a plus que dépanné pour cette rencontre : une passe décisive lumineuse du pied gauche pour l'ouverture du score de  Neymar Neymar (11ème), et des statistiques dignes d'un milieu défensif de métier (144 ballons touchés, 131 passes et 94,6% de réussite dans ce domaine).

Angel Di Maria Di Maria (8) : L'Argentin s'est montré remuant et combattif, comme à son habitude. Techniquement, très peu de déchet, avec 87,7% de passes réussies. Il a le plus souvent évolué dans le coeur du jeu. Quand il joue simple et rapidement, c'est un régal. Une passe décisive pour Edinson Cavani Cavani (66ème).

Edinson Cavani Cavani (10) : Un triplé et deux passes décisives pour Kylian Kylian Mbappé Mbappé. On peut difficilement faire mieux. L'Uruguayen est clairement monté en puissance dans ce match. En première mi-temps, on a retrouvé le Edinson Cavani Cavani combattif que les supporters Parisiens aiment. Il est revenu défendre pour aider ses coéquipiers à plusieurs reprises, ce qui montre qu'il se sent mieux physiquement. Son premier but est un régal : une reprise du gauche sans contrôle dans la lucarne de Caillard. Le deuxième, de la tête, montre la science du placement pour le meilleur buteur de l'Histoire du club. Même principe pour le troisième, mais cette fois-ci, un tir bien placé, encore une fois du gauche, qui touche le poteau de Caillard avant de rentrer.



Kylian Mbappé Mbappé (9,5) : Lui aussi auteur d'un triplé, il a profité de son excellente affinité technique avec  Neymar Neymar pour briller. Statistique étonnante néanmoins : après 30 minutes de jeu, le Français n'avait pas tiré une seule fois au but. Force est de constater qu'il s'est réveillé par la suite. Il se permet même d'offrir une passe décisive à  Neymar Neymar pour le 6ème but de la rencontre.
Ligue des Champions
Ligue des Champions

caractères restants
Avatar de Popincourt Popincourt 1141 - 20 Janvier à 10h03
Thiago Silva est énorme en ce moment et Draxler a effectivement réalisé un enchainement de toute beauté avec Neymar.