Ligue 1

Paris SGDijon
Meunier tourné vers l'OM

Ligue 1

Paris SGDijon
Meunier tourné vers l'OM

Publié le 12 Mars 2019 à 21h53 par Laurent
Thomas Thomas Meunier Meunier a réagi après la victoire parisienne face à Dijon ce mardi en match décalé de la 18ème journée de Ligue 1.
Le latéral droit a souligné le professionnalisme de l'équipe après la grosse déception européenne : "C'est sûr qu'il y a une fatigue émotionnelle chez chaque joueur mais en tant que professionnels, ce sont des moments à vite effacer. La force mentale c'est aussi de pouvoir montrer que l'on peut mettre ça de côté et se relever. Je pense que ce match est une excellente réponse."

« Une rivalité très ancienne »


Thomas Thomas Meunier Meunier compte sur les supporters dimanche face à l'OM : "L'OM, c'est une rivalité très ancienne. Cela tient beaucoup à coeur aux supporters et aux Parisiens en général. Les retrouvailles avec le Parc ? Je les attends avec impatience car on sait que, pour Marseille, on sera tous la main dans la main, qu'on pourra compter sur un public en feu dimanche tout simplement. On n'attend qu'une chose, c'est d'y être," a-t-il dit pour Canal +.

caractères restants
Avatar de sbw8307 sbw8307 2490 - 13 Mars à 07h16
En tant que « pro » jamais tu n?aurais dû subir cet affront de MU même si pour l?a coup lui n?a pas participé en grande partie à la débâcle. Mais alors sa communication me gave de plus en plus. D ou tu doit vite effacé ?? Non non on oublie pas moi je me lève chaque matin avec ce sentiment amère dans la bouche alors toi à aucun moment tu dois oublié et te Le rappeler chaque seconde jusqu?à l?annee prochaine. Non mais je rêve il ont pas conscience de la honte qui nous ont mis et de la déception et j espère que contre Marseille les supporteurs vont bien te le faire comprendre
 
Avatar de Makkko Makkko 20166 - 13 Mars à 08h39
demande lui s'il a oublié sa defaite en CDM face a la france
Avatar de suicidal71 suicidal71 1139 - 13 Mars à 12h20
Pendant ce temps, la Juve bat l'Atlético 3 à 0 avec un Matudi de gala...p***, une semaine après, c'est encore dur à avaler cette élimination