club

Riolo et la chute du PSG

club

Riolo et la chute du PSG

Publié le 15 Mai 2019 à 10h58 par Ricardinho
Daniel Riolo estime que le PSG est en pleine régression et que le club est en train de devenir une vulgaire machine à "fric".
"Un entraineur et un directeur sportif qui ne se parlent pas, le secteur médical, il n'y a que des blessés... Thiago Thiago Motta Motta, ancien grand du club, futur entraineur et qui connaît les rouages : on s'en débarrasse. Le centre de formation, c'est toujours le bordel. Le PSG est en train de devenir le club à blé par essence, alors qu'il avait bien débuté avec un bon directeur sportif, un bon recrutement," a regretté le journaliste sur RMC.

caractères restants
Avatar de Andresilly Andresilly 22 - 15 Mai à 12h07
et lui une machine a dire des conneries
Avatar de paysan24 paysan24 380 - 15 Mai à 12h22
D'accord avec toi, mais la pour le coup il a raison. Malheureusement.
zlad 482 - 15 Mai à 12h53
Je pense aujourd'hui qu'on a voulu aller trop vite. Alors ça aurait pu fonctionner mais on parle de recruter des leaders etc... Je trouve que c'est compliqué de cibler des "leaders" quand tu as des Alves, Neymar, et même Mbappe dans le groupe. Comment vont-ils s'imposer ? Le paradoxe, c'est que vu la façon dont les jouers (Pogba, evra etc...), les clubs, les médias nous ont trainer dans la boue et tourner en ridicule, notre crédibilité, et surtout, celle des joueurs qui composent notre effectif en a pris un coup. A mon avis, il faut recrééer un esprit de groupe, casser les "clan" (je déteste ce mot) en affranchissant Neymar d'Alves. Cette équipe ronronne depuis trop longtemps, et joue de façon trop tranquille. On oublie de jouer jusqu'au bout, et la finale de la CDF en est le parfait exemple. J'ai bien peur que l'arrivée d'un ou deux joueurs de caractère ne change pas ça. Il faut bouger les joueurs, quitte à prendre le risque d'en vexer un ou deux.
 
zlad 482 - 15 Mai à 12h59
Je suis un peu déçu de la gestion de TT à ce niveau là. Il a super bien fédérer le groupe au départ. Quoique je pense que le groupe vivait déjà bien. MAis c'est plus facile d'entretenir la flamme quand tout va bien. Il n'a pas su voir arriver la tempête et s'est retrouvé démuni lorsque le mal était déjà fait. Il était censé amener de la rigueur, et on a vu le contraire, un copach qui done des jours de repos suite à de grosses perfs. Inconsciamment, les joueurs ont pu s'installer dans un certain confort, se dire que tout allait dans leur sens et que ça alliat rouler tout seul. Du coup lorsqu'on mène et qu'on est supérieur dans le jeu, on oublie l'essentiel : la combativité et la hargne. Finalment,; la gestion du groupe n'a que très peu changée, malgré trois coach différents. C'est trop flagrant, je pense qu'on cnseil aux coach d'agir comme ça face au profil de joueurs présent. Sinon, je vois pas comment un mec que tout le monde vend comme un acharné qui ne laisse rien passer a pu gérer le groupe de façon aussi docile. J'aime bcp Nasser, il a quand même bien gérer la partie marketing et a fait passer le club a un autre niveau du pt de vue économique. MAintenant qu'on a cette base,
 
zlad 482 - 15 Mai à 13h02
il est plus que temps de se réveiller, et d'amener justement cette hargne et cette cette combativité qui nous manque. On a suffisament dit à nos joueurs qu'il sont les meilleurs. Je rejoins Tuchel quand il dit qu'il faut de la concurence. C'est une chose qu'on a pa su faire. Peut être que si tu met un joueur dans les pattes de Verratti, Di maria, ou TS, ça va les bouger un peu. Si la concurence est faible en L1, alors mettons de la concurence au sein du grupe au lieu de prendre des Choupo Moting qui sont clairement des sparing partners. Bref j'ai pas la solution, mais ce qui inquiète c'est qu'il ne semble pas avoir une si grosse remise en question de ce côté là...
Avatar de Popincourt Popincourt 1287 - 15 Mai à 13h01
Sauf que quand QSI est arrivé, la première année Paris se fait doubler par Montpellier et la deuxième c'est juste un championnat... Comme cette année. Il ne faut pas exagérer, le club ne régresse pas, la saison n'est pas bonne mais ça peut arriver de ne gagner "qu'un" championnat.
Avatar de patdenice patdenice 83 - 15 Mai à 13h08
Lui dans un caniveau il y serait à l'aise!!!
Avatar de Neya78 Neya78 785 - 15 Mai à 14h38
il lui fait un coach pour lui apprendre à positiver !!
il voit tout en noir dès qu un nuage surgie.. puis tourne sa veste quand les bons résultats s enchaînent.
ça va venir daniel, patience..
il ne nous manque pas grand chose, le fpf nous a bloqué, mais au 30 juin le club en sera débarrassé.
Avatar de cmai cmai 14590 - 15 Mai à 15h42
"Le PSG est en train de devenir le club à blé par essence", dit-il. D'une part je note que le Qatar injecte du blé via le gaz, tandis que les amis du Qatar injectent eux du blé par l'essence et, depuis 2006, n'y arrivent toujours pas avec City. Faut croire que le problème est plus complexe que la présentation caricaturale qu'en fait Riolo.
(Edité le 15 Mai à 15h43)