Ligue 1

DijonParis SG
Notes -> Paris fête son titre dignement

Ligue 1

DijonParis SG
Notes -> Paris fête son titre dignement

Publié le 19 Mai 2019 à 13h56 par Jean-Christophe
Le PSG s'impose largement face à Dijon et termine la saison en étant invaincu au Parc des Princes. Le public a sûrement apprécié le spectacle offert par des Parisiens inspirés et en jambes.
Retour sur les performances individuelles des joueurs de la capitale :

Homme du match



Kylian Mbappé Mbappé (8) : Auteur d'un doublé, il avait à coeur de marquer les esprits après sa suspension de trois matchs. Très disponible, il a proposé de nombreux appels dans la profondeur, en évoluant souvent sur le coté gauche de l'attaque. Il rate le triplé de peu, avec une transversale à la 40ème, ce qui l'a rendu insatisfait. Le Soulier d'Or serait-il encore dans un coin de sa tête ?

Reste de l'équipe

Alphonse Areola Areola (6) : Peu de travail à effectuer, mais il a bien fait ce qu'il avait à faire. Trois arrêts à son actif et une bonne concentration du début à la fin du match.



Thomas Meunier Meunier (6,5) : Après une longue absence pour cause de blessure, il avait des fourmis dans les jambes. Très actif et véloce, le Belge a réalisé un bon match. Il a le plus souvent joué très haut, comme un ailier. De nombreuses montées pour provoquer la défense Dijonnaise. Défensivement, peu de travail à effectuer. Averti à la 31ème et remplacé par Colin Dagba Dagba à la 77ème.



Thilo Kehrer Kehrer (7) : Son absence lui a sûrement permis de prendre du recul après les prestations insuffisantes fournies au début du printemps. De retour dans l'axe, l'Allemand a joué en véritable patron de la défense. A la fois incisif dans l'impact physique et le marquage, précieux dans le jeu aérien, Thilo Kehrer Kehrer a montré qu'il pouvait hausser son niveau. A réitérer face à des adversaires plus coriaces...



Loic Mbe Soh Mbe Soh (6,5) : Deuxième match consécutif en tant que titulaire et nouvelle bonne prestation pour le robuste défenseur de 17 ans. Cette première au Parc des Princes s'est très bien déroulée. Pour résumer, il a joué simplement et efficacement. Il aurait même pu inscrire son premier but professionnel de la tête à la 25ème minute.



Layvin Kurzawa Kurzawa (5) : Un début de match similaire à celui de son compère du couloir droit, Thomas Thomas Meunier Meunier, avec des montées incisives et rapides. Mais le Français a baissé de rythme en deuxième mi-temps, en se montrant moins disponible et en réduisant ses courses à haute intensité. Sur le plan défensif, il n'a quasiment rien eu à faire... Remplacé par Nkunku (87ème).

Dani Daniel Alves Alves (6) : Un bon match pour le Brésilien dans le coeur du jeu. Il a parfois évolué très bas en numéro 6 afin de relancer le jeu de l'équipe. Techniquement toujours très juste, il a également formé et a formé une paire cohérente avec Leandro Leandro Paredes Paredes.



Leandro Paredes Paredes (7) : Quand il joue en confiance ce n'est plus le même joueur. Déjà auteur d'une bonne prestation lors du dernier match à Angers, l'Argentin a réussi à monter d'un cran face à Dijon. Tous les ingrédients étaient présents : l'impact physique, le jeu vers l'avant, et la justesse technique (95% de passes réussies, un seul ballon perdu). Auteur d'une superbe passe décisive depuis le rond central, dans la profondeur pour Kylian Kylian Mbappé Mbappé (56ème).



Julian Draxler Draxler (6) : Un bon match pour l'Allemand, auteur d'une passe décisive sur l'ouverture du score d'Angel Angel Di Maria Di Maria. Il s'est souvent retrouvé en position de numéro 10, avec la volonté d'effectuer la dernière passe à destination des attaquants Parisiens. Provocateur, il a le mérite de réussir les cinq dribbles qu'il a entrepris. Plus généralement il s'est mis au diapason de l'équipe en jouant vite et vers l'avant.

Angel Di Maria Di Maria (7,5) : Il ne fallait pas arriver en retard au Parc samedi soir. L'argentin ouvre le score avant de délivrer une passe décisive à Edinson Cavani Cavani, en l'espace de quatre minutes. Il manque aussi de peu le doublé avec un coup franc enroulé à 30 mètres, qui passe très près de la lucarne de Runarsson, qui était battu. Il a alterné entre jeu court et jeu long dans la profondeur, sans jamais ménager ses efforts. Remplacé par Diaby (77ème), et visiblement déçu de ne pas terminer la rencontre.



Edinson Cavani Cavani (6) : Etait-ce son dernier match au Parc des Princes. Auteur de son 193ème but sous les couleurs Parisiennes, le Capitaine d'un soir était beaucoup plus en jambes que ses deux dernières prestations insuffisantes. Ce n'est pas nouveau : il a besoin d'être au top physiquement pour avoir un impact sur la défense adverse. Ce regain de forme lui a permis de toucher plus de ballons, et de peser davantage dans le jeu. Un repli défensif toujours appréciable.


caractères restants
Avatar de sbw8307 sbw8307 3790 - 19 Mai à 14h13
C'est le poteau qui repousse la tête de Mbe Soh.
(Edité le 19 Mai à 14h15)
Avatar de Shatter Shatter 131 - 19 Mai à 19h07
diaby je le verrais bien en prêt à Lille
Avatar de cmai cmai 14771 - 20 Mai à 10h44
C'est Kehrer qui m'aura le plus favorablement étonné sur ce match. Faut pas croire, Dijon s'est procuré 4 ou 5 situations dangereuses malgré la nette domination du PSG. Quant à Alves, souvent critiqué à juste titre pour ses longs moments de baisse de régime dans sa courte saison, je l'ai trouvé bien en jambes contre une équipe qui ouvrait de larges espaces face à des Parisiens qui avaient haussé le rythme.
(Edité le 20 Mai à 10h44)