Ligue 1

StrasbourgParis SG
Notes > Un bel état d'esprit !

Ligue 1

StrasbourgParis SG
Notes > Un bel état d'esprit !

Publié le 03 Avril 2008 à 22h09 par Ted75
Au terme d'une belle prestation, les Parisiens ont mérité leur succès aux dépens du Racing Club de Strasbourg (1-0). Les joueurs de la capitale ont su répondre présents dans les duels et n'ont pas semblé inhibés par l'enjeu de la rencontre. Dans une belle ambiance, ce match peut constituer le déclic attendu après le succès acquis en Coupe de la Ligue. Ce PSG-Strasbourg 2008 ressemble-t-il au PSG-Le Mans 2007 ? Seul le futur nous le dira... Au niveau des prestations, pas mal de satisfactions à retenir à commencer par l'activité inlassable de Rothen, l'autorité de Sakho et le retour de Landreau sans oublier l'entrée très remuante de Mendy.
Landreau (7) : Déjà décisif en finale de Coupe de la Ligue, « Micka » a encore réalisé deux beaux arrêts comme cette parade sur une tête soudaine de Gameiro (22e) ou encore plus tard sur des tentatives de Johansen (37e) et Renteria (78e). Perfectible dans ses relances au pied.

Ceará (4.5) : Le latéral brésilien a encore une fois rencontré des difficultés tant dans son placement défensif que dans les duels face à Mouloungui notamment. Offensivement, il ne s'est pas plus mis en évidence.

Zoumana Camara Camara (6) : Comme à son habitude depuis quelques semaines, le défenseur parisien fut solide, très difficile à bouger et auteur de bonnes relances. A son actif, une tête sauvée sur sa ligne par Johansen (34e). Une bonne présence sur les coups de pieds arrêtés.

Sakho (6.5) : Une prestation tout simplement étonnante dans le bon sens du terme. Il a à peine 18 ans mais fait montre d'une autorité et d'une relative sérénité dans ses gestes défensifs. De bonnes anticipations et une bonne présence aérienne. Auteur d'une montée rageuse qui a montré toute sa volonté (25e) et fait de lui un excellent suppléant à Yepes.

Armand (6) : Un match sans faute où il fut intraitable défensivement et bon offensivement en combinant à plusieurs reprises avec Rothen.

Bourillon (5.5) : Plus à l'aise au milieu, il a fait parler sa puissance et son bon jeu de tête. Mais il est resté assez timide dans les phases offensives où il n'a pas assez tenté sa chance de loin alors qu'il possède une belle frappe.

Clément (5.5) : Un match où il a brillé dans le jeu sans ballon, se contentant d'effectuer le travail obscur. Encore du mal à relancer vers l'avant avec de mauvaises relances, il n'en reste pas moins utile par son placement dans l'entrejeu.

Chantôme (5) : Diminué et incertain avant la rencontre, il n'a jamais su peser dans le couloir droit. Il s'est surtout attaché à bien défendre sans pouvoir apporter offensivement. Du déchet également dans ses transmissions. A son crédit, une tête qui frôle le poteau de Cassard (36e). Remplacé par Mendy (56e) auteur d'une belle entrée. Très actif dans le couloir droit, il est à l'origine du but sur un beau débordement côté droit. Rate son deuxième but de la semaine sur une tête pas assez ajustée (93e).

Rothen (7) : Que de caviars balancés dont n'ont pas su profiter ses partenaires. Une fois n'est pas coutume, il fut bon dans l'exercice des coups de pieds arrêtés et a multiplié les centres dangereux du pied gauche mais aussi du pied droit. A noter une bonne frappe de sa part repoussée par Cassard (31e). Quand Strasbourg attaquait, il se plaçait dans une position plus axiale laissant à Luyindula ou Diané en fin de match le couloir gauche afin de contrer le milieu à trois du RCS.

Luyindula (5) : Une bonne activité en attaque où il passa la plupart de son temps dans le couloir gauche mais il n'a jamais su s'entendre avec Pauleta et n'a pas semblé dans le bon tempo au niveau de ses transmissions et mouvements. Remplacé sous les sifflets par Diané (56e) qui a beaucoup bougé sur le front de l'attaque et marqué un but importantissime (73e) comme l'an dernier à Lens et face au Mans.

Pauleta (6) : Le Portugais a encore une fois usé de toute sa ruse pour déstabiliser l'arrière-garde alsacienne. Un but refusé injustement pour un hors-jeu limite (16e) et une tête repoussée sur sa ligne par Cassard (45e). Au fur-et-à-mesure de la partie, il s'est progressivement éteint et se signala surtout par son agacement, ayant même une altercation avec Ducrocq (63e). Remplacé par Souza (76e) qui a surtout cherché à conserver le ballon. Un bon service pour Mendy (93e).

Le Guen (6) : Encore une fois un coaching gagnant pour le coach parisien qui a fait entrer Diané et Mendy, lesquels auront apporté chacun dans leurs domaines. Il avait donné pour consigne aux joueurs de se replacer dans une sorte de 4-3-3 en phase défensive où Rothen revenait dans l'axe, ce qui a bloqué les milieux strasbourgeois, Johansen et Lacour en tête.

Arbirage sobre de Monsieur Malige (5) même si l'un de ses assistants a refusé un but à Pauleta pour un hors-jeu discutable (16e).

caractères restants