Ligue 1

L1 PSG : Reims : Lacombe commente la défaite de Paris

Ligue 1

L1 PSG : Reims : Lacombe commente la défaite de Paris

Publié le 03 Mars 2013 à 12h43 par Ricardinho
Alors que l'Olympique Lyonnais se déplace à Brest ce dimanche après-midi, Bernand Lacombe se réjouit de la défaite du PSG. En cas de succès de l'OL, les Lyonnais reviendraient à hauteur des Parisiens au classement.
"Je ne sais pas s'il faut être surpris par un tel résultat. Le Championnat est tellement fou... Reims a fait en tout cas quelque chose d'énorme. J'espère qu'on sera doublement motivés face à Brest," a commenté le conseillé de Jean-Michel Aulas dans l'Equipe.
Retrouvez toute l'actu PSG issue de nombreux médias chez notre partenaire RezoSport.com

caractères restants
Avatar de Zeppo36 Zeppo36 1056 - 03 Mars à 13h19
C'est de bonne guerre, mais cela ne fera pas forcément gagner Lyon contre leurs douze prochains adversaires, PSG compris. Je crois aussi que Brest sera doublement motivé dans moins d'une heure. A suivre ...
levrai 3318 - 03 Mars à 13h34
Ouf ! lacombe reprend espoir.
Lexma92 1621 - 03 Mars à 15h44
Si on arrivait a gagner contre des equipes de bas de classement aujourd'hui lyon serait à 9 points et ne ferait pas le fanfaron. Le PSG laisse lui même echapper des points et doit ne s'en prendre qu'a lui même...........
Avatar de Zeppo36 Zeppo36 1056 - 03 Mars à 15h55
1-1 à Brest. Heureusement pour eux qu'ils étaient doublement motivés
Avatar de Makkko Makkko 24186 - 03 Mars à 22h39
comme toujours Lexmar92, c'est bien le PSG qui se saborde et se met la pression inutile, ça a toujours ete comme ça... Enfin apres Merci Brest qui d'ailleurs enchaine les matchs de leurs vies pour pas descendre et faut pas les négliger les petits lyonnais...
Avatar de gorbi94 gorbi94 32 - 04 Mars à 10h35
Ouais enfin....autant à Sochaux on méritait ce coup de pied au c.. ne serait-ce par le résultat ,autant à Reims sans minimiser la perf' des rémois, ils prennent un pion injustement annulé et là c'est plus le même match.Ca devrait refroidir les analyses dithyrambiques après la victoire de Reims