anciens

Alonzo - "Ils ne veulent pas la peau d'Emery"

anciens

Alonzo - "Ils ne veulent pas la peau d'Emery"

Publié le 21 Décembre 2016 à 12h04 par Tony
L'ancien gardien du Paris Saint-Germain Jérôme Alonzo, aujourd'hui consultant pour la télévision, s'est exprimé sur la situation d'Uni Emery, l'entraîneur du PSG.
Pour le journal Le Parisien, Alonzo a confié : "Les joueurs ne penseront pas à l'entraîneur pendant le match. Cela, ça n'existe pas. Mais on va voir qu'ils ne veulent pas la peau d'Emery, comme certains veulent le croire. Ceci étant, Emery n'a pas eu tout juste depuis son arrivée et a semblé découvrir trop de choses : il a voulu remplacer Laurent Blanc. Mais quand on arrive après le Président, on vient avec un programme..."

caractères restants
Avatar de cmai cmai 14771 - 21 Décembre à 12h52
Licenciement "surprise" de Laurent Blanc, quoique justifié + recrutement à la va vite quand le mercato est presque terminé + retour tardif voire méforme des internationaux : ça fait déjà quelques handicaps pour le nouveau coach. Ajouter à cela un changement important de philosophie de jeu et de méthode d'entraînement sans parler du leadership du vestiaire orphelin de Zlatan : celà aura donné lieu à de nombreux tâtonnements de la part du coach.
Avatar de Pinderfv Pinderfv 53 - 21 Décembre à 13h03
Pas d'accord avec toi Jerome... comment ça sur le terrain les joueurs ne penseront pas à l'entraîneur...? Et la défaite 5-2 à Sedan pour faire virer Bergeroo avec des joueurs qui ont sabordé le match ce jour là et qui se marraient en pleines débâcle... c'était quoi alors ? Et dire que parmi eux, on en retrouve comme consultant dans les médias... pfff... pas joli joli...
Avatar de cmai cmai 14771 - 21 Décembre à 13h03
Maintenant Paris sait tout celà et on doit passer à autre chose, à un nouveau départ par exemple. En six mois Emery a dû apprendre à connaître et à apprécier son effectif. Finissons en avec les compromis, les occasions multiples de rachat pour des joueurs comme Di Maria et autres Aréola ... Finissons en avec les blessures, les choix de composition d'équipe négociés avec la Direction, et surtout finissons en avec cette idée que parce qu'on est Paris on finira forcément Champions : le talent ne suffira pas, dans aucune des quatre compétitions où nous sommes engagés. Il va falloir vouloir être Champions, vouloir gagner nos matches en Coupes et surtout vouloir renverser le Barça. On sait le faire, on peut le faire, maintenant faut vraiment le vouloir. Ici c'est Paris !
Avatar de cmai cmai 14771 - 21 Décembre à 13h10
Le 02/12/2000 Bergeroo lâché par cinq joueurs lors de la défaite à Sedan sur le score de 5-1
Avatar de Titou93 Titou93 3 - 21 Décembre à 14h08
d'accord avec toi Avatar de cmai cmai a 100%
Avatar de Fred Fred 2369 - 21 Décembre à 15h15
Avatar de cmai cmai président, Avatar de cmai cmai président...
Avatar de Arachnid93 Arachnid93 1130 - 21 Décembre à 17h32
Avatar de Fred Fred, mdr. En même temps Avatar de cmai cmai à souvent le discours du sage !
Avatar de GordonFreeman GordonFreeman 10589 - 21 Décembre à 17h52
Apparemment ils l'ont déjà lâché une fois en enterrant le 4231...... Mais je n'ose y croire a la vue de leur professionnalisme. Sauf si.....certains influant se sentent couverts et adoubés par le président...!!! Espérons que ça ne devienne pas "amour gloire et beauté" !
Avatar de Feuviolet Feuviolet 5524 - 21 Décembre à 18h10
A priori Avatar de GordonFreeman GordonFreeman Emery aurait réglé le cas de HBA et aurait donc toute latitude à aller au bout de ses choix et donc le loisir de sanctionner ceux qui n'adhéreront pas à ses décisions ... à suivre
Avatar de Arachnid93 Arachnid93 1130 - 21 Décembre à 18h15
Avatar de Feuviolet Feuviolet, sources ? En tout cas, si c'est vrai... ce n'est que mieux (ou pire) pour la suite, mais au moins ça va bouger !
Avatar de Pinderfv Pinderfv 53 - 21 Décembre à 19h06
Ah oui...5-1 et non 5-2... ma mémoire me joue des tours... mais je me souviens bien de ce sentiment de trahison que j'avais ressenti... et cette injustice vis à vis de Bergeroo... pitoyable quand on sait les joueurs impliqués... alors plus rien ne m'étonne aujourd'hui et je me méfie des réactions d'un vestiaire vis à vis d'un entraîneur. Même si Emery a fait des erreurs, il faut lui laisser encore du temps et se poser les bonnes questions concernant le rendement de certaines soit disant "vedettes" capables de nous faire passer un palier...