club

Il y a 21 ans, le PSG remportait une Coupe d'Europe

club

Il y a 21 ans, le PSG remportait une Coupe d'Europe

Publié le 08 Mai 2017 à 13h41 par Ted75
Il y a 21 ans, un certain 8 mai 1996, le PSG remportait sa seule Coupe d'Europe de son histoire, la Coupe des Coupes, en battant le Rapid de Vienne en finale (1-0). Un jour historique.

8 mai 1996 – N'Gotty dans l'histoire


Buteur : N'Gotty (29e).
Equipe du PSG : Lama - Roche, Le Guen, NGotty - L. Fournier (Llacer, 78ème), Bravo, Guérin, Colleter - Raï (Dely Valdes, 12ème) - Djorkaeff, Loko.



Après un parcours pas si évident, avec les éliminations du Celtic Glasgow, de Parme et de la Corogne notamment, le PSG s'attaque au Rapid de Vienne, club autrichien sans doute inférieur aux autres adversaires. Mais Paris doit se mobiliser car le quotidien n'est pas si évident. Dauphin de l'AJ Auxerre en championnat, le club de la capitale a loupé le coche et doit se focaliser sur la Coupe des Coupes pour « sauver » sa saison. En proie au doute, les dirigeants parisiens font appel à Yannick Noah pour transcender les troupes. Pari gagnant.

Une finale quasiment à sens unique


Dans un stade du Roi Baudoin plein à Bruxelles, dont 15 000 supporters parisiens, les hommes de Luis Fernandez débutent bien dans l'engagement mais perdent Raï sur blessure (12e). Un coup dur pour le meneur brésilien et le PSG. Mais si le décrié Dely Valdes le remplace, cela n'empêche pas Paris de continuer à dominer, Djorkaeff trouvant le haut de la barre sur une volée. Jusqu'à cette fatidique 29eme minute.

Youri Djorkaeff obtient un coup franc à 30 mètres du but autrichien. Luis Fernandez ordonne à la victime de la faute de laisser ce coup franc au puissant Bruno N'Gotty. Le défenseur tente alors sa chance et exécute un missile que dévie légèrement un Autrichien, avant de tromper Konsel, le gardien du Rapid (1-0, 29e).



Quelques frayeurs en fin de match


Le PSG fait le plus dur dans cette finale en ouvrant le score. La suite est du même acabit avec des Parisiens meilleurs techniquement et toujours dominateurs. Ils loupent même à plusieurs reprises le but du break sur deux grosses occasions de Dely Valdès et une tentative de Djorkaeff détournée par le poteau extérieur. Le Rapid laisse passer l'orage et finit en trombe. Mais Lama s'envole sur une tête d'Heraf, puis sur une autre d'Ivanov.

Après des dernières minutes crispantes, Paris tient bon et remporte cette finale de Coupes des Coupes 1996. La joie des Parisiens est immense après une saison harassante nerveusement. Après l'OM trois ans auparavant, le PSG est le deuxième club français à remporter une Coupe d'Europe. Et le dernier jusqu'alors.

Résumé du match :


Une communion avec le public


Capitaine parisien, Bernard Lama peut brandir le trophée. La joie se poursuit dans les vestiaires avec un Yannick Noah déchaîné qui entonne « Saga Africa » ou encore le fameux chant « Yé, Yé, Yé... ». Le lendemain à Paris, les joueurs sont reçus par le président de la République Jacques Chirac et fêtent ensuite cette victoire avec les supporters sur les Champs Elysées. Avant de filer au Parc des Princes pour présenter le trophée.

Témoignage des anciens :






caractères restants
Avatar de BernardLama BernardLama 716 - 09 Mai à 13h24
Quel beau souvenir, ceci dit, merci Bernard Lama qui avait fait un match énorme!!!
Avatar de LeGrandK LeGrandK 178 - 09 Mai à 14h11
21 ans bor.del... Ca me rajeunit pas tout ça Bizarrement, ce n'est pas ma plus grande joie de supporter, mais je pense que c'est dû au stress total que j'ai vécu cette soirée là. Et grosse déception l'année suivante en finale contre Barcelone, j'étais à Feyenoord pour voir ça et nous n'étions pas passé loin d'un doublé historique...
Avatar de suicidal71 suicidal71 1228 - 09 Mai à 17h23
Belle épopée, belle équipe...contre la Corogne, le but de Djorkaeff, magnifique, et ce match à Glasgow, un 3 à 0, beau moment, l'année d'aprés déjà, le Barca...et oui Lama était immense dans les cages