club

Thiago Silva, Dr Jekyll et Mr Hyde

club

Thiago Silva, Dr Jekyll et Mr Hyde

Publié le 15 Juin 2017 à 15h05 par Laurent
O Monstro pour les uns, O Chialo pour les autres, Thiago Thiago Silva Silva aura beaucoup fait parler de lui cette saison. Rien de plus normal pour le capitaine d'une équipe aussi ambitieuse que le Paris Saint-Germain.

Un début de saison compliqué


Thiago Thiago Silva Silva vit un été 2016 difficile. Une habitude pour l'international brésilien, deux ans après un début de saison 2014 marqué par la débâcle en Coupe du monde et une grave blessure face à Naples qui l'éloignera des terrains pendant deux mois. Sans oublier le début de saison suivant marqué par la défaite en quart de finale de la Copa America qui lui vaudra une traversée du désert en sélection.

Absent des Jeux Olympiques disputés dans son pays, l'international brésilien n'a pas caché sa déception en pointant du doigt la décision du club de la capitale, qui avait souhaité à l'époque conserver son capitaine alors que le PSG accueillait son nouvel entraîneur, Unai Emery. Une blessure à la hanche en match amical face au Real Madrid va plomber un peu plus l'été du défenseur parisien, qui mettra plus de temps que prévu à revenir sur les terrains, ratant notamment le Trophée des Champions face à Lyon (4-1) ou le choc à Monaco (3-1).

Thiago Thiago Silva Silva reste un élément clé


Thiago Thiago Silva Silva débute sa saison directement en Ligue des Champions face à Arsenal le 13 septembre dans un match essentiel pour la première place du groupe. Un retour plutôt discret dans une rencontre marquée par l'inefficacité offensive parisienne. Mais O Monstro reprend petit à petit ses marques et enchaîne les rencontres au cours desquelles il démontre son statut de patron de la défense parisienne.



Globalement, les statistiques du défenseur central cette saison parlent d'elles-même : avec 40 matchs (dont 40 titularisations) toutes compétitions confondues, 3468 minutes de jeu, 82% de tacles réussis en Ligue 1, 52 interceptions et 172 ballons gagnés en 27 apparitions dans le championnat national, Thiago Thiago Silva Silva reste une valeur sure de l'effectif parisien en défense. Mieux, ce dernier apporte également un plus sur le plan offensif, notamment grâce à son jeu de tête et ses déviations sur corner qui lui ont permis de conclure la saison avec un total de six buts et deux passes décisives. Mais si le numéro 2 du PSG se montre régulièrement décisif en Ligue 1, il n'a pas été recruté au club pour briller en priorité dans l'Hegaxone.

PSG-Barça, un quart de finale révélateur


Le quart de finale retour de Ligue des Champions face à Barcelone aura fait du mal à l'ensemble de l'équipe parisienne, mais surtout à Thiago Thiago Silva Silva. Son absence lors du match aller suite à une blessure musculaire est tout d'abord vue comme un gros coup dur pour le PSG à la veille du match. Mais la performance exceptionnelle de Presnel Kimbembe, qui a littéralement marché sur la ''MSN'' malgré son inexpérience à ce niveau, donnera lieu à des interrogations sur le futur titulaire au Camp Nou. Des interrogations qui se confirmeront trois semaines plus tard.



Rétabli, Thiago Thiago Silva Silva tient finalement sa place aux côtés de Marcos Marquinhos Marquinhos lors de la fameuse "remontada". Plus que pour son match en lui-même, aussi mauvais que l'immense majorité de ses coéquipiers, O Monstro sera surtout critiqué pour ne pas avoir su apporter de la sérénité à son équipe aux moments les plus critiques de la partie. Bref, pour ne pas avoir tout simplement assuré son rôle de capitaine. Une fragilité psychologique dans les grands rendez-vous déjà entrevue en sélection et malheureusement récurrente pour l'ancien joueur du Milan AC. Il se montrera ensuite globalement solide sur la fin de la saison sans être transcendant pour autant.

La Seleçao pour repartir ?


Écarté de la sélection depuis mars 2016, Thiago Thiago Silva Silva a fait son retour avec la Seleçao cet été sous les ordres de Tite. Une bonne nouvelle pour le joueur, qui a retrouvé son brassard de capitaine face à l'Argentine (1-0) et le chemin des filets contre l'Australie (4-0). Souhaitons que ces retrouvailles en sélection lui permettent de passer un été sans souci afin qu'il puisse enfin réaliser une saison pleine. Même s'il se murmure que sa saison 2016-2017 pourrait être sa dernière sous le maillot du club de la capitale.

Ses statistiques : 40 matchs joués toutes compétitions confondues (27 en Ligue 1).
6 buts (3 en Ligue 1), 1 carton jaune en Ligue 1.

caractères restants
Avatar de malooja malooja 836 - 15 Juin à 15h19
La remontada est donc dû à son rendement lors de ce match. arfff je pouffe de rire. Les journaleux ont fais leurs oeuvres, et bcp ont dit amen... TS, n'en déplaise à certain est UN MONSTRE !
Avatar de Makkko Makkko 22275 - 15 Juin à 15h53
mwé il a aussi montré des moments de suffisance, et aussi de n'avoir aucune capacité a manoeuvrer ses collègues en tant que capitaine... c'etait le moment pour lui de remettre un coup de pression a son pote marqui dans ce quart merdique ou il faisait copinage avec neymar... c'etait le moment de montrer que oui c'etait bien un monstre... cette saison il l'a ete que contre des equipes de secondes zones...
Avatar de sbw8307 sbw8307 5645 - 15 Juin à 20h14
c'est un excellent footballeur et un des meilleurs à son poste ça c'est certains, après il est trop gentil pour moi et manque de vice.
Avatar de Frouks Frouks 751 - 15 Juin à 21h13
J'aurai pas dit mieux Avatar de sbw8307 sbw8307
Avatar de GordonFreeman GordonFreeman 10589 - 15 Juin à 23h43
C'est un des meilleurs défenseurs en Europe mais ne doit pas être capitaine, c'est tout. Et lors du match contre le Barça, il a fait évoluer sa défense beaucoup trop bas, c'est un fait. Mais même un chef de meute aurait eu du mal à rameuter ses frêles partenaires. Parce que franchement, Kurzawa ou Marquinhos ont surement étaient ceux en défense qui ont été en dessous de tout. Et je ne parle pas du transparent Meunier ou de l'inimitable Serginho l'enfumé..... Comme dit Avatar de sbw8307 sbw8307, il est aussi trop tendre, c'est certain.