club

Carrière - "Emery veut quelque chose de plus vertical"

club

Carrière - "Emery veut quelque chose de plus vertical"

Publié le 25 Septembre 2017 à 09h11 par Ricardinho
Alors qu'un jeu basé sur la possession semble ne pas convenir au PSG face à un adversaire comme Montpellier qui défend énormément, Eric Carrière estime que c'est un jeu vertical qui est avant tout demandé par Unai Emery.
"Selon moi, Emery veut quelque chose de plus vertical. On s'aperçoit aujourd'hui avec le Real Madrid qu'on est plus sur la verticalité que sur le jeu de possession. Donc il faut être capable de garder le ballon, mais quand tu peux y aller, il faut y aller. C'est pourquoi les recrutements de Kylian Mbappé Mbappé et  Neymar Neymar doivent aider. Il faut maintenant que les autres Parisiens intègrent ça aussi," a souligné le consultant dans les colonnes du Parisien.

caractères restants
Avatar de Nene Nene 292 - 25 Septembre à 11h54
C?est une bonne nouvelle qu?il sache ce qu?il veut. Parce que jusqu?ici j?avais l?impression qu?il était complètement perdu et dépassé...
Avatar de ParislibérédeLB ParislibérédeLB 798 - 25 Septembre à 12h46
Ou peut etre qu'on va lui faire prendre la tangente...
Avatar de Marconardo Marconardo 892 - 25 Septembre à 13h29
Nous aussi on veut plus de verticalité, avec la vitesse de nos attaquants ça doit aller vite... très vite
Avatar de Makkko Makkko 21833 - 25 Septembre à 15h51
comment jouer vertical quand tu as 2 ligne de 5 devant toi?
 
Avatar de Marconardo Marconardo 892 - 25 Septembre à 16h23
En aspirant les adversaires dans notre camp, en profitant des contres s'offrant à nous par moment, sur les phases arrêtées de l'adversaire dans notre camp.
Bien-sûr que tu ne peux pas jouer la verticalité tout le match face à une équipe regroupé mais il y a des moments où tu le peux c'est la dessus qu'il faut travailler et surtout être efficace
korwan 76 - 25 Septembre à 16h15
je pense que c'est ce qu il veut aussi,
Mais dans les faits j'ai l'impression que les milieux et les defenseurs ne l'appliquent pas du tout.
A Montpelier c'était flagrant...