Ligue des Champions

C1 PSG : Bayern : Notes -> Une attaque brillante, un match paradoxal

Ligue des Champions

C1 PSG : Bayern : Notes -> Une attaque brillante, un match paradoxal

Publié le 28 Septembre 2017 à 16h22 par Léni Thomas
Ce mercredi soir au Parc des Princes, PSG s'est imposé 3-0 face au Bayern Munich grâce à des buts de Dani Alves, Cavani et Neymar. 3 buts marqués, aucun encaissé, et pourtant Paris a longtemps été dominé dans le jeu mais a su miser sur des contres éclairs.
Retrouvez tout le programme TV Foot diffusé en France : cliquez !
Aréola (8) : Un très gros match de sa part, si Paris a su conserver son avance précoce, c'est en grande partie grâce à lui. Il a su se montrer décisif avec des parades de grandes classes et des sorties aériennes importantes. Il engrange petit à petit de la confiance et on espère qu'il va continuer sur cette voie. Il a les qualités requises pour son poste, il doit juste conserver l'approche mentale qu'il a démontré sur ce match.

Dani Alves (7,5) : Un grand joueur, un vrai. Auteur du premier but parisien au bout de moins de deux minutes de jeu, le latéral brésilien a sortie toute sa panoplie lors de ce grand rendez-vous. Expérience lors de ses duels défensifs, justesse technique, dédoublement, leader sur le terrain. Il s'est mis en danger tout seul une fois en fin de match mais sans conséquences. Un grand Dani !

Thiago Silva (8) : Avec un bloc aussi bas, la défense centrale se devait d'être au niveau face aux assauts allemands. Le capitaine parisien a montré la voie. Anticipation, lecture du jeu, très bon jeu aérien, il a mené sa défense d'une main de maître. Il sauve même un ballon chaud sur sa ligne de but. Un match énorme de sa part et il le fallait puisque Paris a souvent défendu dans sa propre surface.

Marquinhos (7) : Il a souvent été au marquage de Lewandowski en alternance avec Thiago Silva. Il a usé de son intelligence dans la lecture du jeu et dans le placement pour éteindre l'avant-centre bavarois qui a souvent été obligé de décrocher pour fuir l'arrière-garde parisienne.

Kurzawa (4,5) : Comme d'habitude en fait, dès que le niveau s'élève un peu, il n'est pas au niveau. Il a bien tenté quelques percées sur son côté mais ses rares centres n'ont jamais trouvé preneur. Son placement défensif a souvent été déficient même s'il n'a pas été aidé par un repli défensif intermittent de Neymar.



Motta (5) : Il n'a pas été bon mais ce type de match n'est pas pour lui. Le vétéran parisien doit, pour pouvoir exceller, avoir le jeu face à lui et son équipe qui maîtrise le ballon. Il n'a pas réussi à combiner efficacement avec ses milieux même si son expérience est toujours utile dans ce genre de match.

Rabiot (5) : Trop souvent pris en tenaille dans le pressing adverse, il n'a jamais su imposer son jeu. Ce qui est dommage avec lui, c'est qu'on connait ses qualités et qu'on aimerait les voir sur ce genre de match. Sa seule vraie action notable fut sa percée au milieu de terrain suivie d'une très belle passe que Neymar ne fera pas fructifier en ratant son contrôle.

Verratti (5,5) : Après une très mauvaise première période où on ne l'a quasiment pas vu, il a su se ressaisir après la pause en grattant quelques bons ballons et avec quelques bonnes inspirations. Mais globalement, le trio du milieu de terrain a beaucoup souffert de la possession de balle adverse et de son pressing.



Neymar (7,5) Alors oui il a raté quelques belles situations dont deux très nettes, mais en même temps, quel joueur ! C'est lui qui met son équipe sur la voie d'une fulgurance incroyable balle au pied suivie d'une passe parfaite pour Dani Alves. On l'a senti désireux de mettre ses compères d'attaque dans de bonnes conditions. Son abnégation a fini par payer puisque c'est lui qui marque le troisième but rouge et bleu.

Mbappé (8) : Quel match incroyable de sa part ! Et dire qu'il n'a que 18 ans, ça donne le vertige. Toujours dans le bon tempo, des accélérations folles, des dribbles inspirés (selon nos sources, Alaba souffre actuellement d'un torticolis et d'un rhume carabiné) et une activité démentielle sur tout le front de l'attaque. Si le fait que Paris évolue en contre n'a pas permis de mettre en valeur le milieu de terrain, cela à au contraire mis sur orbite les attaquants parisiens et notamment Mbappé. Sorti ovationné par le Parc, c'est un des hommes du match !

Cavani (7,5) A partir de combien de buts certains vont-ils arrêter de le critiquer ? Edi est une machine à marquer, son but est juste sublime digne des plus grands numéro 9. En plus de cela, il a su jouer juste avec Neymar ou Mbappé. On l'a même vu réconforter Neymar après une occasion ratée. Si le trio d'attaque a brillé, c'est aussi grâce à El Matador !


caractères restants
Avatar de Makkko Makkko 23712 - 28 Septembre à 16h51
carlo savait que le milieu pouvait etre l'une des clés du match surtout qu'il le connait bien ce trio. mais sa defense n'etait pas optimale et perso trop lente pour un neymar/mbappe. et on a eut de la chance d'avoir un Silva au dessus de tous ! le nombre de centre/corner adverse est quand meme hallucinant pour une equipe comme le PSG d'aujourd'hui !

 
Avatar de Tony8 Tony8 2568 - 28 Septembre à 19h23
On a vu le même match Makkko heureusement qu' on marque rapidement autrement ça aurait été la galère
Avatar de mancuse mancuse 2118 - 28 Septembre à 18h49
neymar cavani même note?allez ok pour cette fois

 
levrai 3296 - 29 Septembre à 11h04
ah ! mancuse - cavani ça va ensemble, quel binôme !
thorfin 647 - 28 Septembre à 19h14
l'absence de matuidi était criante quand même. c'est lui qui qui courrait partout pour boucher les trous et monter au pressing. rabiot c'est pas le même volume de jeu

 
Avatar de Makkko Makkko 23712 - 28 Septembre à 19h24
bah rabiot il a defendu quand meme, bien plus que kurzawa... par contre oui matuidi aurait pressé plus haut

 
Avatar de Caius Caius 668 - 28 Septembre à 19h43
et comme c'est le seul milieu qui a un peu de jambes (Papy Motta peine et Verratti joue avec le frein à main), et bien oui, dans le jeu de transition, notre milieu de terrain manque un peu de verticalité devant une grosse cylindrée comme le Bayern.

 
Avatar de Nene Nene 294 - 28 Septembre à 21h48
Tout à fait, je me suis fait exactement la même remarque pendant le match. Rabiot était hier soir dans une phase « rien à foutre ». Il n?a pas pressé, il ne s?est pas appliqué dans ses passes. Heureusement son dernier bon match date d?il y a un mois, le prochain devrait donc arriver vers mi-octobre s?il suit sa fréquence habituelle

 
levrai 3296 - 29 Septembre à 11h07
ah matuidi pour la nostalgie ! heureusement qu'on a compensé les trous à boucher par des buts marqués. Certes, PSG peut être encore meilleur ! Mais c'est une grande équipe qui représente bien la L1.

 
levrai 3296 - 29 Septembre à 11h10
je ne crois pas si c'est "rien à foutre", il lui manque juste la qualité requise pour le faire
Avatar de PsgToronto PsgToronto 68 - 28 Septembre à 23h19
Plus ou moins d'accord avec les notes. Tout le monde a bien joué, au point d'avoir provoqué le licenciement de Carlo Ancelotti.
Avatar de Nene Nene 294 - 29 Septembre à 12h15
Je suis surpris de la note d?Alves. Il y avait quand même un courant d?air dans son couloir et la très large majorité des attaques du Bayern venaient de son côté. Certes il a bien attaqué, mais on lui demande de défendre aussi, ce qu?il ne fait que par intermittence

 
Avatar de Makkko Makkko 23712 - 29 Septembre à 13h49
ah bon? moi j'ai vu les attaques arriver de la gauche, avec bcp de corner concédés par rabiot