Paris SGManchester United
Edito - Message aux supporters

Paris SGManchester United
Edito - Message aux supporters

Publié le 07 Mars 2019 à 12h15 par Ted75
Il y a 2 ans, Barcelone, aujourd'hui, Manchester : notre cauchemar porte le nom de villes, de clubs. Comme il y a 2 ans, j'avais envie de m'adresser aux supporters parisiens au lendemain de cette nouvelle humiliation.
8 mars 2017, 6 mars 2019 : comme un air de déjà-vu. Cette désagréable sensation qui nous touche en plein cœur. Certains diront que c'est pire cette fois-ci, d'autres que la première fois est toujours la plus humiliante. Il n'y a pas de vérité. En croisant pas mal de supporters sur mon retour dans les transports, j'ai pu voir plus de résignation qu'autre chose. Comme s'il y avait quelque chose de cassé, comme si c'était désormais dans l'ADN du club.

Tous coupables


Je n'ai pas la prétention de remonter le moral de tous ces supporters à la gueule de bois ce jeudi matin. Je voulais juste m'exprimer, comme je l'ai fait au lendemain de la remontada barcelonaise il y a 2 ans (lire l'article sur ce lien : http://www.planetepsg.com/news-47014-c1-barcelone_edito_message_aux_supporters.html). Mercredi, sous une pluie battante, peut-être mauvais présage lorsque l'on voit les glissades de Kylian Mbappé Mbappé au cours de la soirée et lors de ce fameux face-à-face de la 84e minute, les Parisiens se sont encore liquéfiés.



Même le si expérimenté Buffon a été contaminé. Pourtant, il en a vu d'autres à 41 ans. Champion du monde 2006, des titres à gogo, un énorme charisme. Non. Lui aussi a plongé, comme tous les autres. Drôle de sensation au Parc également où tout le monde a semblé comme sonné au moment du penalty sifflé grâce à la vidéo. Du silence, puis de l'abattement. Même pas la force de siffler.

Fuir les médias, encore une fois


Cette soirée nous a donc ramené à notre passé. Pourtant, le mois de mars a souvent été synonyme de joies dans ce club. La tête de Kombouaré contre le Real Madrid un 18 mars 1993, la frappe de Guérin face au Barça en quarts de finale de Ligue des champions un 15 mars 1995, le coup de casque de Thiago Thiago Silva Silva à Chelsea le 11 mars 2015... Plus rien de tout ça. Mars est désormais maudit.



Evidemment, comme il y a 2 ans, il faut tous éviter de consulter les médias de tout bord. Eviter également tout regard moqueur de collègues mal intentionnés. Histoire de ménager ses nerfs. Tous ont attendu ce moment, eux qui semblent forcément malheureux dans leur quotidien de supporters à voir Paris tout rafler. Enfin presque.

A chaque fois dans les derniers instants


Avec quasiment 100% de chances de se qualifier avant le retour, Paris paie peut-être son excès de confiance. Et, à chaque fois, se fait éliminer dans les dernières minutes. Chelsea 2014, avec le but de Demba Ba, Barcelone 2017, avec Sergi Roberto, et Manchester 2019 donc, avec ce penalty de Rashford. On y croît jusqu'à la fin et puis rideau... à l'année prochaine.



C'est cela sans doute qui intensifie l'humiliation. Se croire arrivé et se ramasser comme un petit club qui ne passera toujours pas le cap des quarts. On peut en vouloir aux joueurs, au président, le mal est plus profond. Cela ne peut pas correspondre au hasard...

«Ce club ne peut pas se résigner à rester l'éternel loser européen»


Paradoxalement, depuis l'ère qatarie et malgré des millions dépensés, les instants de bonheur sont rares car le supporter est plus exigeant. Au-delà des balades hebdomadaires sur le plan national, on ne jure quasiment que par la Ligue des champions. Il y a bien le PSG-OM le 17 mars prochain ou, peut-être, une finale de Coupe de France à venir contre Lyon. Tout ça n'a que peu de saveur. Même si pour ma part, je replongerai.



Car encore une fois, je ne lâcherai jamais ce club. Comme on ne lâcherai pas une femme que l'on aime, quelque soient ses défauts. Je reste persuadé encore une fois que l'on vivra des moments mémorables car ce club ne peut pas se résigner à rester l'éternel loser européen. Celui dont on se moque allègrement dès qu'une défaite, qu'une humiliation pointe le bout de son nez. On ne peut pas donner infiniment raison aux journalistes, aux observateurs, qui ne cessent de répéter ce mot «remontada» pour se donner de la contenance.

Un club chevillé au corps


Quelque soient les joueurs, l'entraîneur, le président, il va bien falloir que la roue tourne. La roue ne peut que tourner. On dit que le club est maudit. Je refuse de l'entendre. On ne peut pas en rester là, à se résigner devant les deux plus grandes humiliations de ces dernières années. Il faut au contraire se dire que la revanche sera d'autant plus éclatante quand les choses vont tourner dans le bon sens. Oh oui.

Cela prendra 1, 2, 3 ans ou plus mais cela arrivera. Les histoires dans le football, dans la vie regorgent de situations comme celles-là. A tous les plus anciens supporters, qui en ont vécu tant d'autres, ou les plus jeunes, qui commencent à comprendre que ce club n'est pas tout à fait comme un autre, on sait qu'il faudra du temps pour cicatriser. Mais la passion doit rester bel et bien intacte. Dans le meilleur et le pire.

caractères restants
Avatar de sbw8307 sbw8307 4535 - 07 Mars à 12h30
Très beau édito que je partage, à défaut de cicatricer les plaies celui-ci permet de se sentir moins seul et de partager encore une fois sa désillusion surtout quand tu habite dans le 83 comme moi.
Avatar de Popincourt Popincourt 1643 - 07 Mars à 12h55
Je suis d'accord sur l'ensemble de cet édito parce que de toute manière on sera toujours là. Malgré ça je pense qu'il faut renouveler assez largement cet effectif l'été prochain. Au niveau mental, il y' a un problème dans ce groupe. Sur ce coup, ils perdent le match tout seul contre une équipe bidon (9 absences !). On a beau retourner dans tous les sens, il manque un truc à ce groupe qui ne s'achète pas : la gnac, la grinta, on appelle ça comme on veut mais c'est ça qui manque. Si le club continue avec ce groupe, l'année prochaine ce sera la même humiliation, la même honte. Il faut vendre cet été et repartir avec un groupe sain qui ne se fait pas dessus dès que l'équipe sort des poules. La peur s'est installée, il faut changer les joueurs en grande majorité, c'est le seul moyen.
Avatar de Miguel Miguel 26 - 07 Mars à 12h59
Désolé mais l'édito d' il y a 2ans ok je peux comprendre mais aujourd'hui à un moment donné il faut dire la vérité : c'est un scandale cette équipe !!! Comment ne plus parler de remontada? Ne plus écouter les journalistes ? Faut être réaliste!! Chaque équipe maintenant se sentira en mesure de nous en mettre 3 ou 6 ou 8 pour se qualifier. La vérité est là. Une fois,face au Barça,chez eux, contexte de malade,bon ok,on a digéré. Mais LA !!!!! Tu joues chez toi et tu fais une prestation comme ça ! Mais à leur place je vais dans un couvent direct. Nous vendre du rêve et dire que les leçons du passé ont servi pour en arriver à ça... Mais lol le Thiago Silva était entrain de chialer lors de l'interview. C'est une faute professionnelle de l'équipe entière. Kehrer-Bouffon n'était pas là en 2017 et pourtant ils ont été honteux !!!! En face c'était Châteauroux quoi,les supporters cette année étaient encore plus chauds patates.
La direction ne laissera pas passer ça,il faut du changement et vite.
 
Avatar de Popincourt Popincourt 1643 - 07 Mars à 13h12
On est d'accord, c'est pire que contre le barça avec ses Messi, Neymar (le vrai), Suarez et j'en passe. Là c'est une pauvre équipe B qui a du halluciner d'une telle faiblesse mentale. Il y'a un truc vicié dans ce groupe, il faut un changement radical. Tant pis si il y'a eu des prolongations, il faut repartir avec des mecs qui tripotent peut être moins le ballon mais qui ont quelque chose dans le slibard. Ce n'est pas du populisme, c'est la vérité, ce groupe n'a pas le niveau mental pour la LDC tout simplement.
 
Kika 52 - 07 Mars à 13h12
D accord avec Avatar de Miguel Miguel !!! C bon ça me casse les couille de supporter une équipe de tapette !!! Y en a marre !!! On s en bat les couilles de mettre 5 but par match en ligue 1!! Tout le monde sait qu on sera jugé sur le LDC!!! On est la risée de l Europe et de tous les supporter adverse !! Moi perso j ai pas dormi de la nuit !! Comment perdre un match contre une équipe qui ne joue pas !!! Kehrer de mèrde il donne des pénalty et des pass D !! Buffon il?a Pas droit de faire cette erreur !!! Kimpembe il saute Le Bras décollé alors que la balle part sur le perif !! C bon franchement j en ai marre de cette équipe !!! Plus de destress avec eux que de bonheur !!
 
Avatar de T1mAr T1mAr 1 - 08 Mars à 10h47
Merci de nous épargner les insultes homophobes.
Avatar de cmai cmai 14771 - 07 Mars à 13h49
Oups ! Un bel édito, certes, mais le seul point commun entre Barcelone 2017 et hier c'est l'élimination de la LDC en huitième de finale ... avec la même conséquence pour nous autres les supporters, une immense frustration, désillusion, l 'envie de pouvoir refaire le match. Quant à parler d'humiliation hier, Ted75, cela tient à l'idée que tu te fais du football dans la vie. Les moqueries et les quolibets des rageux qui, comme tu le rappelles, ne supportent pas quand Paris s'impose ... on fait avec : les chiens aboient, la caravane passe. C'est plus la démonstration de l'Ajax sur les deux matches contre Madrid qui me pose problème par rapport aux prestations en LDC du PSG. Un tirage contre les Bataves en quarts de finale et on aurait été loin d'être sûrs d'aller dans le dernier carré. Il y a donc encore beaucoup à faire pour être un grand d'Europe ... ce que manifestement nous n'étions pas hier
Avatar de Neya78 Neya78 830 - 07 Mars à 14h08
Tu as raison ted, la passion reste intacte, surtout pour les anciens qui n en sont pas à leurs premiers désenchantements..
On est pleins de cicatrices, mais tous les clubs en ont !!!
Je regarde vers l avenir et me dis qu on a tout ce qu il faut pour etre un grand club.
J aime ce club et lui pardonne tout depuis bien longtemps.
Que le club continue de grandir, et à ce rythme on y sera bientôt, et surtout pour longtemps, sur le toit de l europe.
Avatar de Moustache Moustache 1447 - 07 Mars à 14h21
Comme beaucoup ici je pense, ça fait plus de 20 ans que je supporte ce club, et comme tous, je continuerai à le supporter. La métaphore de la femme qu'on aime me plait bien, même si pour le coup j'ai un peu l'impression d'avoir été trompé par elle hier, et pour la 2ème fois en 2ans. Mais peu importe, parce que comme tu l'écris si bien Ted75 on a ce club "chevillé au corps". Mais Avatar de Popincourt Popincourt à raison, il nous faut certainement moins d'artiste et plus de guerriers. On peut dire ce qu'on veut de Bernat hier, mais quand je le vois mordre les mollets des mancuniens à la 85ème hier, je pense qu'avec 11Bernat hier, on ne perdait pas le match. Alors évidemment, on ne l'aurait peut être pas gagné non plus, il faut un équilibre entre la création, le talent, et la Gnac, la solidité. Cet équilibre aujourd'hui on ne l'a pas. Il faut le créer, et ça passera par un grand coup de ménage. Après ça on se relèvera. ça prendra le temps que ça prendra mais on se relèvera. Allez Paris!
 
Avatar de Feuviolet Feuviolet 5223 - 07 Mars à 19h25
Bien sûr que l'on se relèvera Avatar de Moustache Moustache même si on a une nouvelle fois très mal à la tête et que le temps va nous paraître long d'ici la saison prochaine ... allez rendez vous le 17/03 pour atténuer (un petit peu) l'immense déception d'hier soir en mettant une tôle aux pourritures de sardines ... et OUI allez PARIS, mais que mon équipe se dépêche un peu de me la gagner ma LDC, je pourrai alors paraphraser le regretté Thierry Roland .
Avatar de spiroz spiroz 1096 - 07 Mars à 15h18
j'espère que ce sera de notre vivant... les années filent et on doit se prendre dans les dents 3 éliminations de la sorte , j'ai pas encore digéré face au barca qu'arrive ... cette chose ????!
après une telle possession e une telle technique ?
face à une équipe aussi repliée qu'un bas de classé en ligue 1?

limite une élimination type madrid face à l'ajax aurait été moins douloureuse mais bon... certains disent c'est le football
Avatar de Miguel Miguel 26 - 07 Mars à 16h39
On est tous d'accord et c'est malheureux d'en arriver à brandir en dernière secours l'amour du maillot,du club,de notre passion qui est et restera notre ultime honneur quand nous sommes ridiculisés par le monde entier.
Quand on a un Thiago Silva en pleure qui nous fait comprendre qu'il ne dormira pas pendant 5ans ou un Marquinhos qui envoie un message poignant aux supporters, on a à côté un Rabiot qui sort en boîte de nuit ou un Neymar qui revient fraîchement du carnaval...
L'institution est salie, bafouée, ridiculisée. On en a marre des sorties médiatiques et des critiques à tout va. Il y a du boulot sur et en dehors du terrain. On arrête pas d'acheter des joueurs pour se faire sortir de la sorte, scandaleux!!!! On est ridicule et on se doit d'assumer ce qui se passe. Je veux bien sortir la carte du supporter qui luttera contre vent et marée mais il y a un gros travail de réflexion à faire sur notre club.
Avatar de neymar4paris neymar4paris 449 - 07 Mars à 17h06
Continuer à aimer le club ok mais croire que les joueurs qui ont failli à Barcelone pourront se transformer en monstre mental ça je n'y ai jamais cru ... La grande purge aurait du être faite après Barcelone à commencer par Emery que tu garde un an de plus pour rien ... Thiago Silva qui hier comme à son habitude semblait en panique et sa panique m'a l'air tellement communicative que toute sa défense enchaîne boulette sur boulette Kherer, Buffon, Kimpembe.. C'est lui le principal fautif pour moi, c'est lui le chef de défense celui qui doit donner la sérénité à son groupe mais au lieu de ca il ne transmet que sa panique au point que même un vétéran au palmarès incroyable se retrouve contaminé. Autant Emery ne savait pas contre-balancé la panique communicative de Thiago Silva autant Tuchel jusque la donné un sentiment de séreinité qui m'avait l'air plutot communicatif mais apparemment ca n'a pas suffit hier soir .... Tu te débarasse de SiIva tu règle 80% de tes problèmes de mental
 
Avatar de Moustache Moustache 1447 - 07 Mars à 21h04
Bizarre ton analyse. Sur ce match il aura certainement été notre meilleur défenseur. Je ne vois pas à quel instant TS a montré une quelconque panique. MU n a d?ailleurs eu aucune occasion si ce n est sur les cadeaux de Kehrer GIgi et l arbitre. Que tu l accables sur la remontada je veux bien mais sur la pitrerie d hier soir, comprends pas!
(Edité )
 
Avatar de neymar4paris neymar4paris 449 - 09 Mars à 18h12
C'est lui le capitaine non ?
C'est lui qui donne le ton à l'équipe puisqu'il est capitaine, si ton capitaine transpire la peur toute l'équipe transpirera la peur par effet de contagion ... Oui son match est correct niveau défensif mais en tant que capitaine il à une autre responsabilité !!!
zlad 574 - 07 Mars à 18h51
On peut en parler 100 ans, je pense que persone ne peut expliquer ce qu'l s'est passé. L'histoire se répète et on ne retient pas les leçons. On manque aussi de chance, on peut dire ce qu'on veut critiquer la mentalité etc... on a quand même pas de chatte !
 
Avatar de Feuviolet Feuviolet 5223 - 07 Mars à 19h08
oui il y a quand même une certaine malédiction qui pèse sur nous ....
 
Avatar de cmai cmai 14771 - 08 Mars à 08h22
C'était la même équipe de Paris qu'à Old Trafford et contre un MU réputé diminué !Deux erreurs improbables et un pénalty on ne peut plus providentiel à la dernière minute du match et qui nous prive d'une qualification immanquable et tout serait foutu ?? A chaque match sa vérité. Se prendre 3 pénos dans les trente dernières minutes contre Guingamp au Parc, ça aussi c'était incroyable ! Contre MU on rate plusieurs occasions alors que les Rosbifs ne s'en sont pas créer une seule ! Il faut bien admettre qu'il nous arrive de parfois tutoyer la scoumoune et, comme n'importe quelle équipe, de rencontrer la poisse. J'espèrais qu'avec cette belle équipe on pourrait atteindre le dernier carré en avril : je suis donc nettement moins déçu par notre élimination que tous ceux qui croyaient dur comme fer qu'on gagnerait la finale à Madrid en mai.
(Edité )