Coupe de France

NantesParis SG
Paris en habitué des demi-finales

Coupe de France

NantesParis SG
Paris en habitué des demi-finales

Publié le 02 Avril 2019 à 15h31 par Ted75
Mercredi soir, face à Nantes, le PSG va disputer sa 19e demi-finale de Coupe de France en plus de 48 ans d'existence. Une régularité rare dans cette compétition si particulière pour Paris.
Si le PSG n'a accédé qu'une fois en demi-finale de Ligue des champions, il rencontre bien plus de succès dans sa compétition, celle qui l'a révélé aux yeux de la France entière. Le premier trophée de son histoire : la Coupe de France. Quelque soient les époques, le club de la capitale a souvent brillé et enquillé les trophées dans cette compétition.



En demi-finale, Paris flanche rarement


Avant mercredi, le PSG a disputé 18 demi-finales de Coupe de France pour... 16 qualifications en finale. Des chiffres remarquables surtout lorsque l'on sait que les 2 éliminations sont intervenues en 1975 (par Lens) et en 1986 (par Bordeaux). En habitué, Paris s'avance avec des certitudes avec des demies souvent marquantes.

En 2003, l'ambiance est chaude pour l'une des dernières de Ronaldinho au Parc des Princes. Le PSG reçoit Bordeaux et surclasse son adversaire (2-0). L'homme du match ? Ronnie évidemment avec un doublé signature de son immense talent, à l'image de son lob majestueux sur le 2e but. L'un des derniers faits d'arme du Brésilien dans la capitale.




Encore des bijoux


En matière de beau but, comment oublier la fantastique volée de Pauleta à Nantes en 2006. Alors que le score est de 1-1, Dhorasoo envoie une ouverture vers le Portugais, qui exécute une reprise magnifique dans une position difficile (1-2). Mémorable pour tromper Landreau et éliminer les Canaris.



En 2015, c'est Zlatan Ibrahimovic qui a marqué de son empreinte la demi-finale de Coupe de France face à Saint-Etienne (4-1). Au-delà de la belle victoire, le Suédois a tout simplement inscrit un triplé, avec notamment dans le lot son 100e but au PSG. Son 2e but (le 3e parisien) sera astucieux après une belle course pour éliminer Ruffier grâce à un grand pont.



En 2016, rebelote pour «Ibra». A Lorient, il inscrit le seul but de la partie au bout d'un match terne (0-1). Suite à un raid solitaire à un quart d'heure de la fin.



Perpétuer la tradition


Paris part donc logiquement avec les faveurs des pronostics mercredi. Face à Nantes, il s'agira de poursuivre la belle histoire d'amour entre la Coupe de France et le club de la capitale. Si elle est forcément reléguée au second plan avec les ambitions plus grandes du club depuis 2011, il ne faut pas l'oublier. Jamais l'oublier.

Votre avis - Reims-PSG (0-2), que retenez-vous ? 00

caractères restants
Avatar de letsar8 letsar8 216 - 02 Avril à 16h07
quelqu'un aurait un lien sérieux pour demain svp ?