Ligue 1

MontpellierParis SG
Delort revient sur l'altercation avec Neymar

Ligue 1

MontpellierParis SG
Delort revient sur l'altercation avec Neymar

Publié le 07 Décembre 2019 à 22h48 par Laurent
Andy Delort s'est exprimé en zone mixte après son altercation avec  Neymar Neymar à l'issue du match entre Montpellier et le PSG (1-3).
L'attaquant du MHSC a justifié cet échange en critiquant le Brésilien : "C'est un grand joueur, c'est dommage qu'à la fin, il charrie tout le monde, c'est ce que je lui ai dit : ''A la fin, tu gagnes 3-1...'' Il faisait 63 une-deux, il n'a pas besoin de ça. Il m'a répondu, il m'a dit qu'il faisait des passes. Ce n'est pas ça le respect, mais on ne doit pas avoir la même éducation. Il est un peu nerveux, un peu hautain avec tout le monde."

« Je lui ai dit qu'il fallait respecter les gens »


Andy Delort a poursuivi, selon des propos rapportés par L'Equipe : "Je lui ai dit qu'il fallait respecter les gens. Quand tout le monde t'idolâtre, tu dois dégager du respect, de la bonne éducation... Son attitude n'est plus à démontrer depuis qu'il est en France, c'est un jeu un folklore, il en rajoute beaucoup. Il a chambré, il a parlé mal, comme d'habitude."
Votre avis - Neymar/Alvaro, à quoi vous attendez-vous ? 02

caractères restants
Avatar de sbw8307 sbw8307 6042 - 08 Décembre à 08h52
Je veux bien ne pas être tendre avec Neymar ou je l'ai vu en rajouter bcp sur différent contact et qui la fait sortir de son match, c'était prémédité et il est tombé dans le panneau en s'entêtant dans un jeu individualiste. Mais le de Delort faut qu'il la ferme on a pas de leçon à recevoir, quand tu fais une prise de judo à Neymar, des coups avec une petite tape sur la tête on la connais tous c'est aussi du chambrage. Cette fameuse éthique du football qu'on veut appliquer ne marche que pour Paris, quand les "petits" nous battent eux ont le droit d'exulter et nous on doit rester humble. Dans un match engagé, difficile, physique je peux comprendre leurs joies et puis les joueurs sont libres de faire ce que bon leur semble que ça plaise à Delort ou pas. Qu'il aille plutôt faire lui sermon sur le respect au demeuré qui a jeté la bouteille d'eau sur Navas.

 
Avatar de Popincourt Popincourt 1856 - 08 Décembre à 09h11
Andy Dehors comme l'appellent les supporters de Malherbe a balancé à la police quand ils l'ont arrêté pour excès de vitesse : "Je m'en fous, je tape 150 000 euros par mois"... C'est son sens du respect. Tu essaies de découper tes adversaires tout le match et tu lui reproches de faire des une-deux, j'hallucine.