Ligue 1

Paris SGMonaco
Souvenirs de PSG-Monaco

Ligue 1

Paris SGMonaco
Souvenirs de PSG-Monaco

Publié le 12 Janvier 2020 à 16h37 par Ted75
Avant le match de ce dimanche soir, retour sur quelques confrontations marquantes face à Monaco au Parc des Princes.

25 avril 1998 – Les larmes de Raï


Si le PSG perd ce match face à Monaco en ce samedi printanier (1-2), l'essentiel reste ailleurs. Raï, légende du club, fait en effet ses adieux au Parc. Et l'hommage sera poignant pour le numéro 10 parisien. Ses larmes après la rencontre en diront long sur son émotion.



20 septembre 1998 – La roulette d'Okocha


Quelques mois plus tard, Jay-Jay Okocha succède à Raï en tant que numéro 10. Le Nigérian réussit des débuts fracassants et est un grand artisan du court succès parisien face à Monaco (1-0). Avec sa fameuse roulette qui lui permet ensuite de servir Lachuer, seul buteur.



4 mai 2003 – Le dernier de Ronaldinho


Encore un numéro 10. Cette fois-ci Ronaldinho pour son tout dernier but marqué sous les couleurs du PSG. Sur un penalty qui touche le poteau avant de rentrer, but vainqueur du PSG face à un Monaco qui perd gros dans la course au titre ce soir-là (2-1). Mené à la pause, Paris a trouvé les ressources pour renverser la situation.



10 février 2007 – Un Parc en feu


Grosse ambiance pour l'un des premiers matches de l'ère Le Guen. Un PSG qui démarre à fond en menant très vite 2-0 grâce à un doublé de Diané. Piquionne réduit le score et lance toutefois une période difficile. Mais ce même Piquionne rate un penalty dans un vacarme assourdissant. Un Parc de feu qui explosera sur le coup franc de Gallardo et le 4e but de Rodriguez (4-2).



18 décembre 2010 – Nenê brille sous la neige


Quittant Monaco six mois auparavant, Nenê ne fait aucun sentiment. Dans un match longtemps incertain à cause de la neige, c'est sur une pelouse pas évidente que se joue cette rencontre. Aucun vainqueur (2-2) mais le doublé de Nenê restera mémorable avec deux buts somptueux.



15 avril 2018 – Paris fête le titre comme il se doit


Alors que le titre lui avait échappé l'année précédente au profit de... Monaco, le PSG reprend son bien et cartonne l'ASM au Parc (7-1). Avec des buts pour la plupart bien construits de cette équipe parisienne sans pitié.


caractères restants