club

Ou va le PSG de Tuchel ?

club

Ou va le PSG de Tuchel ?

Publié le 26 Février 2020 à 17h23 par Ted75
Après la courte victoire face à Bordeaux dimanche soir (4-3), les questions sont nombreuses autour du PSG. Entre méformes de joueurs, tensions en interne et fébrilité générale, le moral n'est pas au beau fixe à 15 jours du 8e de finale retour de C1 face à Dortmund.
Les démons ressurgissent. Alors que Leonardo voulait arrêter la « négativité » autour du club, c'est comme si le PSG aimait lui-même se saborder. Dimanche soir, on attendait une réaction des joueurs Une réaction d'équipe. On n'a rien vu de tout ça.

Un collectif sans âme


Ce qui interroge le plus actuellement, c'est que cette équipe semble avoir perdu son fil conducteur. Celui qui lui a permis d'enchaîner les bonnes prestations entre les deux rencontres contre Montpellier (victoires 3-1 le 7 décembre dernier et 5-0 au Parc le 1er février). Depuis, la nervosité a fait son apparition dans la foulée de la blessure aux côtes de  Neymar Neymar.



Et Paris a multiplié les moments de fébrilité, à Nantes en seconde période alors que tout allait bien (1-2), face à Lyon (4-2), à Amiens (4-4), à Dortmund (2-1) et contre Bordeaux (4-3). Après avoir gardé sa cage inviolée lors de 5 rencontres d'affilée courant janvier, Paris reste sur 13 buts encaissés en 6 matches toutes compétitions confondues.

En 2020, que de tâtonnements


Les chiffres sont éloquents mais au-delà des buts encaissés et de cette impression de collectif inexistant, il faut quand même indiquer que Tuchel n'a jamais aligné le même onze au cours des 15 matches en 2020. Au total, le technicien allemand a utilisé 11 charnières différentes dans ces 15 rencontres ! La charnière Kimpembe-Thiago Thiago Silva Silva a été alignée le plus de fois (3). Mais le Brésilien ne sera pas présent face à Dortmund le 11 mars prochain...



Offensivement, ce n'est pas mieux. Quand l'équipe jouait en 4-4-2, Tuchel a aligné 9 quatuors différents ! Seul celui des 4 fantastiques (Di Maria-Neymar-Mbappé-Mauro Icardi Icardi) a été titularisé plus d'une fois. C'est dire si les automatismes ne risquent pas de s'améliorer. Que dire du milieu de terrain où le duo à 2 fut souvent Verratti-Idrissa Gueye Gueye (7 fois). Mais l'Italien ne sera pas là non plus le 11 mars...



Un vrai casse-tête pour Tuchel


Le temps presse. Il ne reste que 2 semaines et 3 matches pour peaufiner une équipe compétitive (réception de Dijon, déplacements à Lyon et à Strasbourg). On peut même dire 2 étant donné que  Neymar Neymar sera suspendu contre Dijon. A voir la durée de sa suspension d'ailleurs... Pour le moment, hors blessés de dernière minute, l'équipe pourrait s'articuler comme ci-dessous.



A gauche, un 4-4-2 qui pourrait paraître déséquilibré étant donné les états de forme de  Neymar Neymar notamment. Edinson Cavani Cavani serait préféré à Mauro Icardi Icardi vu les jambes retrouvées de l'Uruguayen. A droite, un 4-2-3-1 qui amènerait plus de discipline sur les côtés avec Angel Di Maria Di Maria et Pablo Sarabia Sarabia. Seul souci, Kylian Mbappé Mbappé se retrouverait isolé, lui qui préfère avoir un gabarit plus costaud à côté de lui pour se servir d'appui.

Une forme physique à retrouver


C'est ce qui interpelle depuis quelques semaines : les joueurs n'arrivent pas à coordonner leurs efforts, leur pressing. Souvent, ce pressing est opéré à un, à deux, jamais ensemble. Le fameux contre-pressing efficace durant décembre-janvier a disparu. En cause, le niveau physique des joueurs qui semble au plus bas.



Dès le ballon perdu assez haut, on retrouve ainsi souvent trois, voire quatre joueurs effacés et qui ne défendent pas. Pas étonnant alors que Tuchel ait décidé de renforcer son bloc défensif à Dortmund. Car contre Bordeaux, on a bien vu le manque de compacité de ce bloc et le grand nombre d'occasions concédées face à des Girondins loin d'être des cadors du championnat pourtant.

 Neymar Neymar, le facteur X ?


Il a été absent des 8es de finales retour de C1 au Parc en 2018 (contre le Real) et en 2019 (contre Manchester United). A chaque fois, Paris a perdu en livrant des non-matches. Et l'insouciance et les inspirations de  Neymar Neymar pourraient bien faire du bien. Mais dans quelle forme sera le Brésilien ? Pataud, avec des kilos à perdre, son physique inquiète. Ses accélérations ne sont plus tranchantes.

Depuis un mois, il réussit à peine la moitié de ses dribbles alors qu'il était dans des standards élevés jusque-là. Contre Bordeaux, il a tenté 20 dribbles pour seulement 10 réussis. Alors qu'il faisait des différences sur plusieurs mètres auparavant, il bute désormais sur ses adversaires. Il faut bien se rendre à l'évidence : sans un  Neymar Neymar percutant, Paris ne pourra pas espérer aller bien loin en C1...

Quiz #04 - Testez vos connaissances ! 04
Paris SG
Lyon
Cotes pmu
1.26
5.00
6.00
Recevez jusqu'à 100€ de bonus pour parier chez PMU, cliquez ici pour profiter de l'offre !

caractères restants
Avatar de sbw8307 sbw8307 5217 - 26 Février à 21h51
Les joueurs ont lâchés Tuchel, quand Paredes t’insulte, Icardi qui en vient limite aux mains, Mbappé qui affiche son mécontentement lors de sa sortie, Marqui qui le contredi publiquement tu te dirige tout droit vers le pôle emploi.
Avatar de ManyManiax ManyManiax 1771 - 27 Février à 11h08
Merci Ted75 pour cette analyse que j'attendais. Cela renforce mon idée que Tuchel est un fumiste... on s'est bien fait carotte avec ce mec...
Avatar de sbw8307 sbw8307 c'est quoi cette histoire avec Icardi? Pas au courant...

 
Avatar de Vidda Vidda 68 - 27 Février à 11h38
C'est facile de tirer sur l'ambulance. Qui critiquait Tuchel l'année dernière avant le match retour de Manchester? Les résultats on été catastrophiques ensuite. C'est lui qui a changé ou les joueurs qui ne faisaient plus les efforts nécessaires? Ouvre donc les yeux, la fumisterie est ailleurs.
Avatar de JM JM 11 - 27 Février à 11h47
Le temps et les avis changent rapidement dans notre club... Cela ne fait plus de doute que les joueurs ont lâché l'entraîneur. Il n'y a plus de fond de jeu,le coach n'est pas écouté et la tactique pas appliquée. On peut critiquer ses choix,la gestion etc... Mais c'est quand même dommage pour rester poli de le faire en février et de perdre encore une année de plus. Les joueurs sont responsables et se cachent derrière lui. Trop facile alors que vu l'effectif on pourrait aller bcp plus loin. Attendons le match retour pour en tirer toutes les conclusions.
Avatar de Moustache Moustache 1512 - 27 Février à 13h10
Toujours un plaisir de te lire Ted75 On voit très bien dans ton analyse que Tuchel a fait tourné, et certainement beaucoup trop son effectif, pour arriver à préparer sereinement ce 1/8ème de finale. On critiquait LB pour jouer avec les mêmes joueurs et le même système 9 matchs sur 10, mais au moins, l'équipe ne donnait pas cette désagréable impression de se chercher à quelques jours d'échéances aussi importantes! Par contre, je rejoins Avatar de Vidda Vidda, je pense aussi que la fumisterie est ailleurs. Quand Tuchel recadre Paredes à la mi temps d'Amiens et que ce dernier l'insulte, on va où? Quand tuchel fait un (mauvais) choix de ne pas titulariser Icardi et que ce dernier en vient presque aux mains avec son entraineur, on va où? Idem avec Neymar, M'Bappé etc. Est ce qu'ils se permettraient la même chose avec Zidane ou Carlo? Pas sûr, je pense qu'on a des starlettes qui ont besoin d'être remis sur les bons rails. Léo, à toi de jouer, on a 2 semaines pour faire l'union sacrée.
Avatar de ManyManiax ManyManiax 1771 - 28 Février à 10h43
Chacun son avis, sur le coup, je parle de Tuchel mais je n'oublie pas que les joueurs aussi ont leur responsabilité mais une équipe c'est une alchimie et le chef c'est l'entraineur, si à la tête ca va pas le reste suit...
Et perso, dès l'annonce de l'arrivée de Tuchel j'étais déçu, après Emery, on a le droit à un inconnu, qui est Tuchel?? Qu'à t'il fait ? En ce qui nous concerne, il a le pire bilan de l'ère qsi dès sa 1ère saison malgré soit disant la meilleure équipe qu'on ait jamais eu... de plus c'est un Allemend et je déteste le football allemand et quand je vois le résultat ca me renforce dans mon appréciation...
Donc oui, Tuchel est un fumiste, on a perdu 2 ans de plus avec ce mec et même si on passe les huitièmes, il restera un goût amer de cette gestion qui est la sienne... pour finir, c'était le bordel à Dortmund sur sa dernière saison si j'ai bien compris et je trouve que la situation se ressemble cette année chez nous...
Avatar de sbw8307 sbw8307 5217 - 29 Février à 15h07
Le psg et le syndrome de complexe d'infériorité qui l'a poussé et le pousse encore à surpayé les joueurs, accepté tous les caprices et les mettre au dessus du club. Complexe de faire partir d'une ligue mineur, d'être un nouveau riche, un club jeune et une direction à le recherche de son histoire et qui doit faire face à un syndrome de défaite marquante dans les moments clés