Coupe de France

Paris SGLyon
Edito € Que Paris calme les ardeurs de Lyon

Coupe de France

Paris SGLyon
Edito € Que Paris calme les ardeurs de Lyon

Publié le 04 Mars 2020 à 12h13 par Ted75
Ce mercredi soir, le PSG se déplace sur la pelouse de l'OL pour disputer une demi-finale de Coupe de France. A une semaine de la rencontre de Dortmund, voici un excellent test.
En une semaine, le PSG peut tout perdre et mettre même fin, quasiment, à sa saison. Mais hors de question d'être pessimiste aujourd'hui. Les supporters ont assez souffert ces dernières années au moment de mars pour espérer que la roue va enfin tourner. Oui, elle va tourner.

Lutter contre le fatalisme


Car sitôt le soir du match aller à Dortmund il y a deux semaines (2-1), les vieux démons ont resurgi. Ah, Paris va encore passer à côté cette année, le groupe se fissure, les joueurs ne sont pas solidaires etc. Et malgré les photos prises par un effectif visiblement toujours solidaire, les rumeurs vont bon train.



Mais non, ne cédons pas au fatalisme. Toutes les cartes sont encore entre les mains des Parisiens. Ce mercredi soir Lyon, mercredi prochain Dortmund et peut-être encore d'autres objectifs. Ces prochains jours à venir semblent les plus importants au cœur de cette saison 2019-2020 à rebondissements.

A Paris de calmer ce Lyon euphorique


Le test qui se présente ce mercredi paraît excellent pour préparer mentalement et physiquement ce PSG en manque de références. Car Lyon est sur un nuage. Victoires de gala face à la Juventus Turin (1-0) et contre St Etienne (2-0), jeu retrouvé par bribes, joueurs de nouveau la tête à l'endroit : l'OL a bien redressé la tête.



Certains observateurs ont même voulu que Paris prenne exemple sur l'OL et sa combativité en Ligue des champions. Toujours aussi démagos... Si, effectivement, les Lyonnais sont apparus plus compacts et solidaires que nos chers Parisiens, un 8e de finale se joue sur deux matches et rien ne présage du résultat final pour l'instant. L'heure est venue de se réveiller.

Mettre un terme à la saison lyonnaise


Il faut aussi parler de l'adversaire. Largué en championnat, où il se bat pour atteindre le podium, pas encore certain de se qualifier en 8es de Ligue des champions, Lyon mise tout sur les Coupes. Et cela tombe bien : Paris est l'adversaire dans les deux, en finale de Coupe de la Ligue et, donc, dans cette demi-finale de Coupe de France.



Autant dire que, si l'on prend le verre à moitié plein, le club de la capitale peut mettre un terme aux espoirs européens de l'équipe du cher Jean-Michel Aulas. Première étape dans quelques heures avec un PSG renforcé de  Neymar Neymar, notamment.

Quid de la forme de  Neymar Neymar et des autres ?


Samedi dernier, Paris a livré un match sérieux face à Dijon (4-0) et semble de nouveau conquérant. Dans la dernière ligne droite avant ces deux rendez-vous importants, c'est de bon augure. Surtout avec le retour de suspension de  Neymar Neymar. Le Brésilien a deux matches pour bien se préparer au défi Dortmund.



Homme de défis, le numéro 10 a des choses à prouver. S'il est apparu bouffi, pataud à Dortmund (2-1) et face à Bordeaux (4-3), il a eu une dizaine de jours pour parfaire sa condition. Délai trop court ? Sans doute. Mais sur une semaine, le prodige peut surprendre tout le monde. Il l'a montré par le passé et il sait que sa saison se joue maintenant.

Union sacrée à décréter ?


Il y a deux ans, avant le PSG-Real du 6 mars 2018, l'union sacrée avait été décrétée sans qu'elle ne soit vraiment suivie d'effets. Aujourd'hui, il n'y plus d'effets d'annonce à faire. Juste à prouver sur le terrain. Cette équipe a du talent sur toutes les lignes. TOUTES. Au-delà des suspensions prochaines de Marco Verratti Verratti et de Thiago Thiago Silva Silva, le onze peut largement compenser.

Devant, combien de joueurs peuvent marquer à tout moment ? Edinson Cavani Cavani, Mauro Icardi Icardi,  Neymar Neymar, Kylian Mbappé Mbappé, Pablo Sarabia Sarabia, Angel Di Maria Di Maria. Oui, tout ça. Alors pour aller au bout de nos objectifs, et parce-que la défense est loin de constituer un gage de sécurité, reposons-nous sur tous ces talents qui risquent, pour certains, de partir l'été prochain. Oui, profitons tant qu'il est encore temps. Allez Paris !


caractères restants
Avatar de mikecob mikecob 1255 - 04 Mars à 12h36
"les rumeurs vont bon train..."........heuuuuuuuuuuu mieux vaut une certitude ...les photos .....qu'un doute .....les speculations et elucubrations des journaleux en mal de scoop /buzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz