Ligue des Champions

Paris SGBorussia Dortmund
La malédiction du PSG en 8e de finale retour

Ligue des Champions

Paris SGBorussia Dortmund
La malédiction du PSG en 8e de finale retour

Publié le 11 Mars 2020 à 12h32 par Ted75 | Photo : Panoramic
Depuis son retour en Ligue des champions, en 2012, le PSG a toujours accédé aux 8es de finale de la compétition. Mais lors du match retour, il a aussi souvent connu des rencontres compliquées.
Une malédiction ? On pourrait le penser. Depuis la saison 2012-2013, le PSG a disputé les 8es de finale à 8 reprises en comptant cette année. Et lors des 7 fois précédentes, le club de la capitale a souvent connu quelques frayeurs, voire des humiliations...

Valence, le point de départ


6 mars 2013 : le PSG vient de perdre à Reims (1-0) et Leonardo indique devant les micros que Paris est surtout taillé pour l'Europe au point de snober le championnat. Ce qui se trame surtout en coulisses, c'est le départ d'Ancelotti, les dirigeants qatariens n'étant pas satisfaits du jeu produit. La tension est alors à son comble alors que le club est allé battre Valence en Espagne au match aller (1-2).



Tendus, les Parisiens réalisent une première période en-dessous de tout et sont même menés dès la reprise sur une frappe contrée de Jonas. Poussifs, ils vont tout de même revenir au score à la suite d'une chevauchée de Gameiro conclue en deux temps par Lavezzi (1-1). Un an plus tard, le large succès à Leverkusen (0-4) a facilité les choses mais il faut rappeler qu'au retour, Paris a été mené au bout de...6 minutes pour un succès au final (2-1).

Des dates malheureusement mémorables


En 2015, on tient l'exception avec cette qualification héroïque à Chelsea au bout de la prolongation (2-2). Sur la même pelouse, en 2016, Paris s'avance plus confiant après son succès de l'aller (2-1). Les hommes de Blanc ouvrent même le score par Rabiot mais Diego Costa égalise et amène une grosse période de confusion. Au final, le PSG s'impose (1-2).



Et puis sont venues toutes ces mésaventures. 8 mars 2017, 6 mars 2018, 6 mars 2019 : toutes ces dates sont malheureusement connues des supporters comme autant de cauchemars. Le FC Barcelone, le Real Madrid, Manchester United : que des non-matches au retour. D'entrée tendus, les Parisiens ne se sont jamais lâchés et ont, à chaque fois, perdu tristement logiquement. Sans âme. Qu'ils vainquent enfin le signe indien.

caractères restants
Avatar de Popincourt Popincourt 1813 - 11 Mars à 12h51
Disons que cette année il y' a plein de choses qui puent et c'est tellement gros que pour le coup j'y crois.

 
Avatar de Moustache Moustache 1534 - 11 Mars à 14h23
Oui c’est exactement ça. Y’a tellement de circonstances qui nous sont défavorables, que c’est peut être finalement un signe que les choses vont ENFIN tourner en notre avantage!

 
Avatar de Ibra4ever Ibra4ever 5 - 11 Mars à 15h26
Pour aller dans votre sens, lorsque Chelsea gagne la LDC, personne ne mettait une pièce sur eux, jeu poussif, victoire sans convaincre, pareil pour l'INTER de Etoo. Dans un autre registre, malheureusement pour nous, personne ne mettait une pièce sur le Barça après qu'il est pris une claque à l'allée au Parc, ni sur MU l'année dernière.
J'ai envie d'y croire même si plein de choses au club m'agace au plus au point en ce moment