Ligue 1

L1 PSG : Le pessimisme de Le Graet sur la reprise

Ligue 1

L1 PSG : Le pessimisme de Le Graet sur la reprise

Publié le 19 Mars 2020 à 16h42 par Ricardinho
Questionné au sujet de la fin de la saison aux alentours du 30 juin prochain, Noël Le Graët s'est montré peu optimiste sur cette éventualité.
Un maillot PSG à gagner très bientôt sur notre Instagram, rejoignez-nous !
"Très franchement, je ne vois pas comment on terminerait le championnat fin juin, avec les matches de l'équipe de France et la Ligue des champions. La proposition que la Fédération française veut faire aux troupes et à l'UEFA, c'est qu'il faut absolument que l'on aille au moins jusqu'au 15 juillet, avec un fiscal qui se terminerait au 31 juillet. Il n'y a pas d'autre solution. Prenez des pays comme l'Italie, l'Espagne et la France, et j'imagine d'autres encore que je n'ai pas regardés de près. On voit bien que l'on ne va pas reprendre l'entraînement début avril, c'est injouable," a indiqué le dirigeant sur l'Équipe.

caractères restants
Avatar de Belgrado Belgrado 956 - 20 Mars à 02h12
Qu'on ne puisse pas jouer avec le public ca va de soi mais qu on ne puisse pas s entrainer et jouer des matches je comprends moins. On nous parle de santé avant tout,mais si les joueurs étaient confinés dans des hotels avec des terrains mis à dispo et un contact ultra réduit avec des personnes extérieures qui seraient suivis médicalement; pourquoi ne pas pouvoir s'entrainer. La même chose pour les matchs, en quoi les matchs d il y a 2 semaines vs; dortmund est moins dangereux qu un nouveau match a huit clos?
En corée du sud, les mesures sont drastiques et la discipline est grande parmi la population ... nous allons bosser régulièrement mais avec des masques et les gens grâce à leur sensibilité face à ce genre de crise sanitaire se comportent bien plus sérieusement. Bref ... cette crise montre l'amateurisme avec lequel tous ces soi-disants "pays développés" sont gérés et qu'un sport qui brassent des milliards n'est pas mieux loti avec des dirigeants absolument INCOMPETENTS