amicaux

Le HavreParis SG
Notes > Paris déjà en grande forme

amicaux

Le HavreParis SG
Notes > Paris déjà en grande forme

Publié le 13 Juillet 2020 à 08h00 par Ted75 | Photo : Panoramic
Pour son premier match amical de l'été, le PSG n'a pas fait de détails en l'emportant largement au Havre (0-9). Un match qui a notamment permis de voir à l'œuvre les fameux quatre fantastiques.

Homme du match


Angel Di Maria Di Maria (8.5) : Oh que l'Argentin, suspendu, va manquer face à l'Atalanta dans un mois ! L'ancien joueur du Real Madrid n'a pas tardé à retrouver ses sensations. Angel Di Maria Di Maria a été impliqué dans 3 buts : une avant-dernière passe sur le 1er, puis deux passes décisives à chaque fois de l'extérieur du pied.

Auteur de plusieurs ouvertures de qualité, il a cédé sa place à la pause à Pablo Sarabia Sarabia (8), également très convaincant sur son aile droit. Et impliqué dans les quatre buts parisiens après la pause. Il tire le corner du 6e but, avant d'inscrire un doublé, avec notamment une belle volée du droit dans la surface. Il a également été passeur décisif pour Kalimuendo et a même détourné sur sa ligne un tir de... Julian Draxler Draxler promis à aller au fond des filets.



Reste de l'équipe


Keylor Navas Navas (6) : Match assez tranquille pour le portier costaricien teint en blond. Il a tout juste été vigilant sur un tir de Fontaine (32e). Remplacé à la pause par Sergio Rico Rico (6), également concentré sur quelques tirs cadrés du Havre (55e, 88e).

Thilo Kehrer Kehrer (7) : Le défenseur allemand a incontestablement gagné en muscles, ce qui devrait lui permettre d'être encore plus solide dans les duels. Latéral droit, il a multiplié les appels et s'est appliqué sur ses centres. Passeur décisif pour Mauro Icardi Icardi, il a également envoyé un bon centre pour  Neymar Neymar, qui a trouvé la barre (39e).

Remplacé par Colin Dagba Dagba (6), qui semble stagner dans cette équipe. Le jeune défenseur s'est encore souvent contenté de jouer en retrait et n'a pas envoyé beaucoup de centres dans la surface.

Marcos Marquinhos Marquinhos (6) : On sent que le Brésilien n'est pas à 100% de sa forme et il a semblé emprunté sur quelques appuis. Son remplaçant à la pause, Loic Mbe Soh Mbe Soh (5.5) a apporté sa puissance mais a parfois été en retard dans les duels.

Presnel Kimpembe Kimpembe (6) : Celui qui a prolongé son contrat avec le PSG a été présent dans l'impact physique avec quelques bons ballons interceptés. Mais il a aussi commis quelques erreurs de relance. Remplacé à la pause par Thiago Thiago Silva Silva (6), toujours rassurant à la relance.



Mitchel Bakker Bakker (5) : En l'absence de Layvin Kurzawa Kurzawa et Juan Bernat Bernat, le latéral néerlandais a eu sa chance mais il paraît plutôt tendre et limité pour jouer au PSG. Souvent dépassé par la vitesse adverse, il s'est contenté du minimum offensivement,  Neymar Neymar et Kylian Mbappé Mbappé l'ayant souvent oublié sur l'aile gauche.

Remplacé par Pembélé (6.5), monté en puissance après son entrée en jeu à la 62e minute. Latéral droit à la base, il ne s'est pas caché à gauche en tentant de centrer en première intention. Et il n'a pas hésité à frapper au but, l'une de ses tentatives ne passant pas loin du cadre (90e+1).

Ander Herrera Herrera (5.5) : Pas blessé, une fois n'est pas coutume, le milieu espagnol a livré une prestation assez neutre, se contentant de jouer en retrait la plupart du temps. A son actif une belle volée du gauche au-dessus (3e). Remplacé à la pause par Idrissa Gueye Gueye (6), actif à la récupération du ballon.

Leandro Paredes Paredes (6) : L'Argentin a évolué un peu plus bas qu'Ander Herrera Herrera et a joué simple. Des passes en première intention qui ont accéléré le jeu parisien. Remplacé à la pause par Marco Verratti Verratti (7), qui a distillé bon nombre de très bons ballons, dont une ouverture superbe pour Pablo Sarabia Sarabia sur le 7e but parisien.



 Neymar Neymar (7.5) : Le Brésilien a beau ne pas être à 100%, il sait se montrer décisif. S'il est apparu moins en jambes que Angel Di Maria Di Maria ou Kylian Mbappé Mbappé, le numéro 10 parisien a su accélérer au bon moment. Auteur d'un coup de tête pas loin du cadre (7e) et d'une reprise sur la barre (39e), il y est tout de même allé de son doublé : son 1er inscrit après une belle feinte (21e) et son 2e sur penalty (43e). Egalement auteur d'une belle avant-dernière passe pour Angel Di Maria Di Maria sur le 2e but parisien (19e).



Remplacé à la mi-temps par Julian Draxler Draxler (6), à l'implication pas toujours totale. S'il a souvent bien décalé son latéral, l'Allemand a aussi fait quelques mauvais choix. Aurait pu marquer sans le sauvetage sur la ligne de... Pablo Sarabia Sarabia (63e).

Kylian Mbappé Mbappé (8) : Quelle vivacité pour un match de reprise ! Le Français a même ébloui l'ancien Premier Ministre Edouard Philippe, désormais maire du Havre, présent en tribunes. Incroyable de percussion sur le côté gauche, le champion du monde a multiplié les accélérations tranchantes et les centres dangereux (7e, 15e).



L'attaquant parisien a marqué à la suite d'une grossière erreur adverse (29e) et a terminé la première période en trombe avec un penalty provoqué (43e) et aussi deux occasions ratées (36e, 45e). Remplacé par Eric Choupo-Moting Choupo-Moting (5), le Camerounais ayant été hors-sujet avec notamment un face-à-face raté avec le gardien havrais.

Mauro Icardi Icardi (7) : 2 tirs cadrés, 2 buts pour l'Argentin, qui n'a rien perdu de son efficacité. Discret dans le jeu, comme à son habitude, l'ancien Intériste a été plutôt adroit devant le but avec une reprise du droit (8e) et un coup de tête (19e) qui ont fait mouche. Il aurait pu inscrire un triplé sans une reprise cafouillée dans la surface.

Remplacé à la pause par le jeune Kalimuendo (7), remuant sur le front de l'attaque. Buteur de près (59e), l'attaquant a ensuite été passeur décisif pour Pablo Sarabia Sarabia. Il a cédé sa place à dix minutes de la fin à un autre jeune, Kays Ruiz, qui n'a pas eu beaucoup le temps de s'exprimer.


caractères restants