Ligue 1

L1 PSG : Montpellier : La victoire relativisée par Madar

Ligue 1

L1 PSG : Montpellier : La victoire relativisée par Madar

Publié le 24 Janvier 2021 à 16h10 par Jean-Christophe
Photo : RMC Sport
Mickaël Madar a tenu à relativiser la large victoire du PSG face à Montpellier vendredi soir en Ligue 1.
Sur Canal +, le consultant a déclaré : "Sur ce match là, je trouve qu'il y a trop d'euphorie sur la prestation du PSG. On a joué contre une équipe de Montpellier qui n'est pas bien en ce moment, sans Delort, avec une blessure de Mollet, le gardien qui se fait expulser... cette équipe était vraiment amoindrie. Sur le premier quart d'heure de la seconde période, on a vu une possession de balle de 88% pour le PSG."

« C'est un match qui a été rendu facile par Montpellier »


Madar a poursuivi : "Je suis donc partagé après ce match parce que l'adversaire était diminué. Après, je trouve qu'il y avait de bonnes intentions de la part du PSG, que les consignes étaient respectées. On essaie de jouer plus direct. Tout le monde essaie de défendre. Mais il faut relativiser. C'est un match qui a été rendu facile par Montpellier."

« J'ai aimé aussi ce sens de l'attaque avec les cotés qui participent de façon systématique »


Et de conclure : "J'ai aimé aussi ce sens de l'attaque avec les cotés qui participent de façon systématique. On a vu Kurzawa, Marquinhos et Florenzi dans la surface adverse. Cela, on ne le voyait pas du temps de Tuchel. Il n'y avait pas de football avec lui. Il n'y avait pas de fond de jeu, il n'y avait rien !"
Retrouvez toute l'actu PSG issue de nombreux médias chez notre partenaire RezoSport.com

caractères restants
Avatar de Popincourt Popincourt 2441 - 25 Janvier à 08h39
Autrement Paris peut jouer à 9... Personne ne s'enflamme, c'était un match abouti dans l'ensemble contre une équipe qui tourne moins bien, certes, mais le gardien fait une faute non maitrisée qu'il aurait du éviter. Avec ces mecs là, ça va jamais, tu joues bien c'est parce que l'adversaire est faible et tu joues mal c'est de la faute de Tuchel...