Ligue des Champions

C1 - Manchester City PSG : Exclu – Jimmy Algérino revient sur le match aller : « Paris a ses chances »

Ligue des Champions

C1 - Manchester City PSG : Exclu – Jimmy Algérino revient sur le match aller : « Paris a ses chances »

Publié le 03 Mai 2021 à 15h47 par Ted75
Photo : Panoramic
Ancien latéral droit du PSG, Jimmy Algérino a eu l'extrême gentillesse d'accorder une interview à PlanètePSG. Dans cette première partie, il est revenu sur l'aller contre City.
PlanètePSG – Quel sentiment prédomine chez toi après cette demi-finale aller ?
Jimmy Algérino :
De la déception. Mais c'est rassurant sur le fait que je vibre toujours pour Paris. Avec tout ce qui a été fait jusque-là en Ligue des Champions, il y avait vraiment l'espoir de concrétiser cette saison comme il se doit. Cette première période a confirmé qu'on avait passé un cap. Mais la seconde nous a ramenés devant certaines vérités qu'avec l'euphorie, on avait oublié.

En première période, on a vu un plan de jeu précis, et ça change de Tuchel. On a vu aussi une équipe réactive. Avec 4 milieux bien à plat, Verratti sur le côté, c'était intéressant de voir l'équipe s'articuler automatiquement quel que soient les joueurs. J'ai beaucoup aimé les intentions et surtout l'implication des joueurs.



Après, on a pu voir les carences du PSG après la pause avec des joueurs qui ne sont pas au même niveau physique. Le fait de ne pas pouvoir tenir 90 minutes, on l'avait déjà vu contre le Barça, contre le Bayern.

PlanètePSG – Pensez-vous que, comme l'a dit Arsène Wenger, Paris a failli aussi bien mentalement que physiquement ?
Jimmy Algérino :
Je ne pense pas que mentalement, ils aient été touchés. Ils auront sombré sinon. Après, Guardiola n'a pas changé grand-chose car il a compris que le rythme imprégné par Paris était très élevé et qu'il n'allait pas pouvoir le garder tout le match. City ne m'a pas paru si costaud que ça et avec plus de qualités. C'est pour cette raison que je pense que Paris a ses chances pour le retour.

PlanètePSG – Comprenez-vous le coaching tardif de Pochettino ?
Jimmy Algérino :
Je pense que les joueurs se sont laissés portés par cette première période, c'était tellement quasi parfait... Et le coach a du être tellement fier qu'il s'est dit que les joueurs allaient répondre présent jusqu'au bout. Il n'a pas ressenti ou vu arriver cette décompression sur le plan physique. Et quand il y a 3, 4 joueurs importants qui sont à bout de souffle, Neymar, Verratti, c'est trop.



Après, je pense que Pochettino avait prévu de faire entrer un joueur offensif comme Draxler ou Icardi mais Gueye s'est fait expulser, ça a changé ses plans. Ça devenait compliqué après de faire entrer des munitions offensives. Globalement, le coaching aurait pu faire souffler l'équipe, c'est vrai.

Nous remercions vivement Jimmy Algérino pour sa disponibilité. Retrouvez la deuxième partie ce mardi lors de laquelle il évoque cette rencontre retour contre City.
Retrouvez toute l'actu PSG issue de nombreux médias chez notre partenaire RezoSport.com

caractères restants