anciens

Le jour ou Vahid Halilhodzic a pété un plomb

anciens

Le jour ou Vahid Halilhodzic a pété un plomb

Publié le 19 Novembre 2017 à 13h13 par Ted75
Il y a 13 ans jour pour jour, le PSG affrontait Lyon au Parc des Princes. Avec comme résultat un nul vierge de buts (0-0). Mais c'est surtout le jour où l'entraîneur parisien Vahid Halilhodzic a pété un plomb.
Jusqu'à 150 euros offerts en cash pour parier chez ParionsSport !
Le premier pari perdant est remboursé à 100% en cash et ce jusqu’à 150 euros. Cliquez ici pour en profiter !
19 novembre 2004 : PSG-Lyon. L'affiche a tout pour être belle au Parc des Princes. Elle oppose à ce moment-là une équipe parisienne en quête de renouveau à des Lyonnais triple champions de France en titre et sûrs de leur force. Paris est à cette époque pas au point physiquement. Et la nervosité va prendre le dessus à tous les étages.

Yepes perd rapidement le fil


Il faut rappeler le contexte. Une dizaine de jours auparavant, le PSG a battu l'OM à deux reprises : au Parc à dix contre onze (2-1), puis au Vélodrome trois jours plus tard avec une équipe bis (2-3). Les Parisiens se sont ensuite lourdement inclinés à Bordeaux (3-0) et doivent se racheter face à l'ogre lyonnais.



Pauleta se procure deux belles occasions (5e, 8e) mais Lyon prend rapidement le dessus. La défense parisienne est alors nerveuse et notamment Mario Yepes. L'international colombien dispute ce match deux jours à peine après une rencontre avec son pays. Logiquement émoussé, il apparaît hors de forme, multiplie les fautes et se fait expulser pour un deuxième jaune suite à un tacle sur Wiltord, qui en a un peu rajouté sur le coup (23e).

Et Vahid entra en scène


Les affaires se corsent pour Paris et Vahid Halilhodzic proteste vivement contre cette décision. L'arbitre, Mr Sars, le calme dans un premier temps. Mais l'entraîneur parisien sort de sa zone deux minutes plus tard et se fait exclure de son banc. S'en suit alors une colère mémorable de la part de l'intéressé (voir vidéo ci-dessous).

Pauleta et Alonzo tentent de calmer le jeu mais rien n'y fait. La nervosité est contagieuse et Bernard Mendy est tout près de se faire exclure à son tour pour un tacle mal maîtrisé sur Govou. Finalement, le PSG tiendra le 0-0, avec même une dernière occasion pour Pauleta. Halilhodzic, lui, sera limogé trois mois plus tard après une succession de mauvais résultats.

Résumé du match :

caractères restants
Avatar de lubo lubo 286 - 19 Novembre à 13h20
C est curieux mais c est Vahid qui m a fait supporter Paris.
 
Avatar de malooja malooja 700 - 19 Novembre à 13h41
ah oui très curieux en effet href='profil--.html'> class="glyphicon glyphicon-user" aria-hidden="true" style="font-size:18px;"> , car avec lui on se faisait vraiment chier devant les matches...
 
Avatar de lubo lubo 286 - 19 Novembre à 17h47
J ai emménagé de Lille à Paris peu avant l arrivée de coach Vahid.
Avatar de Neya78 Neya78 543 - 19 Novembre à 14h14
Alonzo ou Letizi "tente de calmer le jeu" ? Sur les images href='profil--.html'> class="glyphicon glyphicon-user" aria-hidden="true" style="font-size:18px;"> , il a des cheveux le gardien !
 
Ted75 87 - 19 Novembre à 14h30
C'est bien Jérôme Alonzo qui retient Vahid.
 
Avatar de Neya78 Neya78 543 - 19 Novembre à 15h08
ok jerome devait etre sur la touche donc href='profil--.html'> class="glyphicon glyphicon-user" aria-hidden="true" style="font-size:18px;"> . merci pour ton travail href='profil--.html'> class="glyphicon glyphicon-user" aria-hidden="true" style="font-size:18px;"> , c est un réel plaisir de lire vos news et articles.
 
Ted75 87 - 19 Novembre à 15h18
Merci Bernard href='profil--.html'> class="glyphicon glyphicon-user" aria-hidden="true" style="font-size:18px;"> , oui Alonzo était sur le banc et Letizi titulaire à l'époque
 
Avatar de lubo lubo 286 - 19 Novembre à 17h49
Alonzo en coupe de mémoire sauf pour la finale