club

Sacchi donne une leçon de management

club

Sacchi donne une leçon de management

Publié le 08 Mars 2018 à 21h53 par Karim
Après une sortie virulente à l'encontre du Paris Saint-Germain dans la foulée de l'élimination face au Real Madrid mardi, l'expérimenté Arrigo Sacchi en remet couche.
Dans les colonnes de L'Equipe, l'Italien s'interroge avant tout sur l'attitude des joueurs parisiens durant cette rencontre : "J'ai trouvé que c'était très décevant dans l'attitude. J'en attendais beaucoup plus dans l'agressivité, dans l'intensité. Je ne sais pas ce qui s'est passé dans leur tête. Ce que je peux dire, c'est que j'ai toujours considéré Emery comme un très bon entraîneur. La question est : est-ce qu'ils (les joueurs) le suivent ? Je ne sais pas" explique l'ancien Milanais.

Quant au cas particulier Marco Marco Verratti Verratti, expulsé pour protestation durant la partie : "Je l'ai vu en sélections de jeunes pendant des années. Je l'ai vu grandir depuis les moins de 17 ans jusqu'aux Espoirs, et quand je vois son attitude de l'autre soir... Non, à certains niveaux, on ne peut pas se comporter de telle façon. Et s'il le fait, c'est qu'il y a un problème. Je pense que tous doivent se poser la bonne question au club", affirme-t-il.

"Il faut bien comprendre que le club est la partie la plus importante du chantier. Parce que tout part du club, de son histoire, de sa vision, de ses règles et de son leadership. Le club vient avant l'équipe, et l'équipe vient avant chaque individualité. La sensation que j'ai, c'est que cette hiérarchie de valeurs-là est inversée au PSG", a-t-il analysé pour quotidien sportif.
Ligue des Champions

caractères restants
Avatar de Fred Fred 2369 - 08 Mars à 22h05
Arrigo Sacchi Président du PSG
Avatar de malooja malooja 732 - 09 Mars à 17h01
Tu ne peux pas avoir d'institution ou de hiérachie quand tu as des joueurs comme Neymar. Sa valeur est trop importante !
Et ce qui est valable chez nous est aussi valable à madrid et au barça. On nous dit qu'à Paris c'est la m.erde, mais là bas, dès que leur deux stars commencent à bougonner, c'est revalorisation immédiate sans discussion, alors l'institution, elle me fait bien rire !