Ligue 1

Paris SGDijon
Comment Paris a digéré ses éliminations ?

Ligue 1

Paris SGDijon
Comment Paris a digéré ses éliminations ?

Publié le 12 Mars 2019 à 12h20 par Ted75
Après l'élimination en Ligue des champions, le PSG doit se replonger dans le quotidien du championnat. Par le passé, le club de la capitale a souvent su rebondir. Même si la manière n'a pas toujours été au rendez-vous.
Une grande équipe sait toujours rebondir après un gros échec. Et Paris a toujours su y arriver. Ou presque. Depuis le retour du club en Ligue des champions en 2012, la victoire a souvent été au rendez-vous après des éliminations en C1. Aussi douloureuses soient-elles.

Seulement une défaite au compteur


Depuis la 2012-2013, Paris s'est donc fait sortir quatre fois en quarts de finale et trois fois en 8es de finale. Lors des six précédentes éliminations, le club de la capitale a remporté le match d'après en Ligue 1 à cinq reprises, pour une seule défaite, à Lyon en 2014. Cette année, c'est d'ailleurs la première fois que le PSG bénéficie d'autant de temps de récupération avant ce fameux match d'après (6 jours).



En 2013, trois jours après avoir été frustré par le FC Barcelone (1-1), Paris s'était imposé à Troyes grâce à Blaise Matuidi. L'année d'après, cinq jours après la remontée de Chelsea, un but de Ferri empêche les hommes de Blanc de bien rebondir. En revanche, en 2015, trois jours après une élimination attendue face au même Barça, un doublé de Pastore, entre autres, offre la victoire au PSG à Nice (1-3).

Christopher Nkunku Nkunku en verve ces deux dernières années


En 2016, quatre jours après la défaite face à Manchester City (1-0), et le fameux 3-5-2 de Blanc, Paris a laminé Caen (6-0) et fini en trombe. En 2017, ce fut plus poussif après la soirée noire au Camp Nou (6-1). Un succès étriqué à Lorient, avec un csc et un but de Christopher Nkunku Nkunku (1-2).



Le jeune milieu parisien qui a également marqué le "match d'après" l'an dernier. Quatre jours après la défaite face au Real Madrid (1-2), le PSG cartonne Metz grâce notamment à un doublé de l'ex-pensionnaire du centre de formation (5-0). Des matches qui ne resteront pas tous dans les annales et on peut s'en douter.

Comment motiver les troupes ?


Thomas Tuchel l'a avoué lui-même en conférence de presse : "Je pense que beaucoup de gars ici et parmi les joueurs auraient aimé que la saison soit terminée et auraient aimé partir en vacances". Sauf qu'il y a encore des matches et qu'il va falloir encore trouver des leviers de motivation. Le championnat étant joué, difficile de trouver un sens à ce déplacement à Dijon.



Sauf que l'attitude de tous sera scrutée ce mardi soir. Si l'intérêt reste secondaire, le comportement des joueurs sera peut-être un indicateur sur leur motivation à continuer à s'impliquer pour ces couleurs. Car il s'agit bien d'avoir de la fierté, alors qu'un PSG-OM se profile dans cinq jours. Au moins pour les millions de supporters qui ont souffert ces derniers temps...
Recevez jusqu'à 100€ de bonus pour parier chez PMU, cliquez ici pour profiter de l'offre !

caractères restants
Avatar de olive77 olive77 60 - 12 Mars à 14h38
Si eux les joueurs digère facilement et bien moi pas
 
Avatar de Feuviolet Feuviolet 4811 - 12 Mars à 16h12
j'en connais un autre ...
Avatar de spiroz spiroz 949 - 12 Mars à 16h57
j'en suis encore au stade de l'indigestion plutôt que de la digestion...
je digère à peine la sortie au camp nou donc...