Quantcast

Chronique PSG : La gestion de l'effectif est-elle cohérente ?

Publié le 11 Février 2024 à 12h14 par Jean-Christophe
PSG.fr
Depuis le début de saison, Luis Enrique a testé de nombreux systèmes de jeu et n'a pas hésité à faire évoluer plusieurs joueurs à des postes différents. S'agit-il d'une gestion cohérente de sa part ? Éléments de réponse dans cette chronique.
Depuis son arrivée au PSG, force est de constater que Luis Enrique a testé plusieurs formules. Plusieurs systèmes de jeu ont été mis en place : le 4-3-3, le 4-2-4, le 3-4-3 en phase de possession... Autant de schémas auxquels les joueurs ont du s'adapter.

Les choix du coach vivement critiqués par les médias


Face à ce qui peut s'apparenter à un véritable laboratoire d'expériences, Luis Enrique a été vivement critiqué par les médias. Que ce soit Rolland Courbis, Daniel Riolo, Pierre Ménès et bien d'autres encore, les changements incessants du coach Parisien ont fait débat.

Et plus que le système de jeu, c'est surtout l'utilisation des joueurs qui a provoqué l'incompréhension. Warren Zaïre-Emery et Carlos Soler, milieux de terrain de formation, ont évolué en tant qu'arrière droit, laissant Nordi Mukiele sur le banc de touche durant de nombreuses rencontres. Vitinha, pourtant très performant, n'a pas débuté toutes les rencontres importantes de la saison. Lucas Beraldo et Lucas Hernandez ont tantôt joué à gauche, tantôt dans l'axe.

Des critiques paradoxales


Les saisons précédentes, ces mêmes médias reprochaient à Mauricio Pochettino et Christophe Galtier une absence de concurrence au PSG et une équipe type inamovible, quelles que soient les circonstances. Mais avec cette manière de gérer l'effectif, les deux entraineurs n'ont pas su mobiliser l'ensemble de ses joueurs et au moment de palier aux blessures de Presnel Kimpembe, Nuno Mendes ou encore Neymar, les remplaçants tels que Carlos Soler, Fabian Ruiz ou encore Juan Bernat n'ont pas donné satisfaction, en partie parce qu'ils n'avaient ni la confiance de leur coach, ni le temps de jeu nécessaire pour être immédiatement opérationnels.

Luis Enrique donne du temps de jeu à tous ses joueurs


Cette saison, Luis Enrique a voulu s'appuyer sur un effectif dans lequel tous les joueurs ont leur chance, pourvu qu'ils démontrent à l'entrainement les qualités nécessaires pour être alignés sur le terrain en match officiel. En agissant ainsi, l'Espagnol fait appel à des leviers, à la fois sur le plan mental et athlétique.

Permettre à tous les joueurs de se sentir concernés


En Football, une saison n'est jamais linéaire. Un entraineur se doit de faire preuve d'adaptabilité, d'inventivité et d'anticipation. Luis Enrique a surement en tête une équipe type dans laquelle Achraf Hakimi, Ousmane Dembelé, Vitinha, Kylian Mbappé, Marquinhos ou encore Lucas Hernandez seraient des titulaires indiscutables. Mais il sait aussi qu'une saison réussie implique une gestion équitable des temps de jeu, permettant à tous les joueurs de se sentir concernés par le projet de jeu et d'être opérationnels si on leur donne la chance de jouer.

Prévoir, anticiper


Luis Enrique sait également qu'une saison est faite de blessures et de suspensions. En faisant évoluer certains joueurs à des postes différents, le coach espagnol fait preuve de prévoyance et d'anticipation. Face aux absences imprévisibles que tout entraineur peut connaitre, l'Espagnol doit pouvoir trouver des solutions qu'il a pu tester, quand bien même l'effectif était au complet.

La concurrence crée une émulation


En donnant la chance à tous les joueurs de son effectif de jouer, Luis Enrique met en place une concurrence saine, dans laquelle les statuts n'existent plus (à l'exception de Kylian Mbappé, sans doute). Cette méthode, bien qu'elle soit critiquée par certains médias, semble porter ses fruits.

Face à Lille ce samedi 10 février, Luis Enrique n'a pas hésité à titulariser Keylor Navas, Nordi Mukiele, Lucas Beraldo, Marco Asensio, Fabian Ruiz, Gonçalo Ramos et Randal Kolo Muani. Tous ces joueurs ont donné satisfaction et la prestation du PSG a été convaincante. Cela aurait-il été possible si Luis Enrique n'avait pas donné de temps de jeu à ces joueurs au cours des derniers mois ?

Que disent les chiffres en termes de temps de jeu ?


D'un point de vue factuel, que disent les statistiques en termes de temps de jeu ?



A l'exception de Nordi Mukiele qui accuse un retard par rapport à ses coéquipiers, Luis Enrique a bel et bien distribué les temps de jeu de façon équitable. Marco Asensio quant à lui, a été, rappelons-le, blessé au pied pendant plus de deux mois.

Cette gestion a l'avantage également de prévenir les éventuelles blessures, puisque la rotation mise en place permet de reposer les joueurs identifiés comme étant titulaires.

Trouvez-vous la gestion de Luis Enrique cohérente cette saison ? Vos commentaires sont les bienvenus.
Promo : Batterie externe compacte à grosse capacité
Grosse capacité (10500 mAh, soit plusieurs recharges de votre appareil) et recharge rapide pour cette batterie externe, qui possède 2 ports USB-A et 1 port USB-C.
-37% actuellement, profitez de l'offre sur Amazon

Lire les 22 commentaires
Commentaires
Avatar de Arturito Arturito - 11 Février à 12h26
Je suis d'accord. Enrique gère les temps de jeu. Si un titulaire se pète ou prend 3 matchs de suspension, les mecs derrière peuvent jouer sans être à la ramasse physiquement ou démotivés car au placard depuis six mois.
Avatar de Madmad67 Madmad67 - 11 Février à 12h34
Ici on voit que M'Bappé a beaucoup trop joué. Le faire reposer est important afin qu'il soit encore plus monstrueux quand il joue. J'aimerais que Enrique lui impose des matchs où il rentre en fin de rencontre. Surtout s'il est sur le départ, afin qu'on puisse commencer à s'habituer à devoir faire sans notre super star.

Attention également à Hakimi Hernandez Marqui qui jouent beaucoup...

Sinon pour répondre à la question, si on gagne toutes les compétitions sans aucune coherence sur les choix des joueurs, du système, etc. Où est le soucis ? Pour le moment on est leader de L1, en course pour la CDF et la LDC. On a gagné le TDC.
Pour une première saison avec un effectif complètement revu, c'est pas mal.

La cohérence du coach se posera uniquement lorsque les résultats seront moins bons.
Avatar de pangloch pangloch - 12 Février à 10h02
J'aime bcp l'idée de laisser Mbappé sur le banc pour nous habituer à jouer sans lui, mais n'arrivera jamais, et je pense que bcp de supporters n'apprecieraient pas qu'on ne le fasse pas jouer et préférraient profiter de lui un maximum tant qu'il est la.
Avatar de Arturito Arturito - 11 Février à 12h40
Qu'il fasse jouer des mecs à plusieurs postes ça me dérange pas. Ça leur donne des points de repères si jamais ils doivent dépanner dans l'urgence sur un gros match.
Avatar de Joao78 Joao78 - 11 Février à 12h48
Je dirais qu'au vu des changements et différents tests opérés par le coach, la gestion de l'effectif est plutôt cohérente. Même Navas que je désespérais de revoir dans les buts a joué ce qui est une bonne chose. Après, pendant les matchs de league des champions, il y a souvent des ratés... Espérons qu'en faisant tourner, si la situation de crise se pose au cours d'un match, d'autres résultats seront possibles
Avatar de Arturito Arturito - 11 Février à 12h53
+1 pour Navas.
J'ai vu son match hier, il dégage beaucoup de sérénité et son jeu au pied est bien meilleur que celui de Donnarumma.
Avatar de Makkko Makkko - 11 Février à 14h30
mdrrr son jeu au pieds... encore un haters de donna... parce que hier, Navas dans le jeu au pieds c'est pas l'assurance tout risque non plus surtout qu'il n'a pas été beaucoup pressé. le PSG a eu moins le ballon et les longs ballons ont tous été foiré par Navas. J'aime énormement Navas, mais je crois quand même qu'il faut arrêter de le voir aujourd'hui meilleur que donna dans ce domaine, c'est purement pas objectif!
Avatar de Arturito Arturito - 11 Février à 14h51
Navas hier soir : 27 passes réussies sur 30, soit 90 % de réussite.
3 relances à la main réussies sur 3.
Avatar de RicoDeLaVegas RicoDeLaVegas - 11 Février à 15h30
Je suis d'accord avec Arturito, sans faire du bashing sur Donna. Navas ne fait pas flipper au pied, ses contrôles sont propres dans le sens contraire du pressing adversaire, ses passes sont sereines et quand faut dégager, il dégage.
Avatar de RicoDeLaVegas RicoDeLaVegas - 11 Février à 15h33
Et puis il met pas 3 h à prendre une décision avec un regard d'autiste! Ça c'est un peu de bashing lol mais je le pense. Après je dis pas qu'il faut remettre Navas mais ça faisait quand même super plaisir de le voir hier.
Avatar de Makkko Makkko - 11 Février à 16h03
ah oui tu as vu ses passes longues ? toute ratées. tu as vu ses passes derriere lui limite Corner? ah non tu as pas vu ça! aucune passe qui casse un pseudo pressing ou qui fait avancer le jeu! il n'y a pas longtemps on a refait un but qui partait d'une passe de donnarumma, j'ai pas souvenir avoir vu ça hier soir avec Navas ni même quand il jouait titlaire! alors j'aime bien les stats sorti comme pour affirmer un fait, sauf que l'apport de la passe hein? donc arrête un peu de cracher sur donna ça serait un peu mieux
Avatar de Makkko Makkko - 11 Février à 16h06
rico c'est malhonête la. parce que pour le coup, vous parlez d'un donna de debut de saison. Depuis la reprise de janvier, je n'ai pas vu tout ça en lui! au contraire contre brest en coupe il a été énorme sur ses passes avec la rapidité et la précision! on voit un gros travail de sa part dans ce domaine comme sur les prises de balles aériennes ou il est de plus en plus fort!
Avatar de Kev77 Kev77 - 11 Février à 17h43
Exactement, les gens ont juste une préférence pr Navas, mais il a pas été meilleur que Donna et il a rien eu à faire donc on peut pas jugé. Mais les supporters pensent que Navas 37 ans c'est l'avenir
Avatar de RicoDeLaVegas RicoDeLaVegas - 12 Février à 19h58
Je suis d'accord mais depuis janvier, c'est super récent.
Et en tout honnêteté, chaque fois qu'il doit faire un contrôle ou une passe, je suis un peu en panique.
Avatar de RicoDeLaVegas RicoDeLaVegas - 11 Février à 13h39
La gestion est elle cohérente?
Oui
Elle est cohérente avec l'état d'esprit d Enrique et en plus je pense que ça peut être que bénéfique pour le futur ( l'année prochaine) et cerise sur le gâteau les résultats suivent.
Avatar de Makkko Makkko - 11 Février à 14h33
Reste quand même le mystère Mukiele! si toutes les rumeurs étaient vraie, pourquoi joue t il aujourd'hui et pas avant? je pense surtout qu'il n'en voulait pas parce que trop defensif a droite et donc L.E le faisait plus jouer a gauche! et en janvier a mon avis il n'a pas joué parce qu'il voulait partir au bayern. Aujourd'hui la donne a changé et il montre toujours son implication dans le groupe et en match on le verra beaucoup plus aujourd'hui c'est sur!
Avatar de RicoDeLaVegas RicoDeLaVegas - 11 Février à 15h27
C'est clair que c'était un mystère mais on ne sait pas tout lol.
En tous cas hier il a fait un de ces meilleurs matchs, et aucun impact quand il le fait passer à gauche en fin de match il a eu le même rendement.
En plus c'est vrai que pour le coup il a été plus offensif hier , il rentrait dans l'axe et où dédoublé , il c'est inspiré de Hakimi on dirait, il a même failli marqué .
À la fin du match on voit Enrique et Mbappe qui rigole ensemble avec Mukiele juste à côté et Enrique qui met une p'tite tape amical derrière la tête de Mukiele avec beaucoup de sympathie !
En tous cas je suis content qu'on les pas vendu cet hiver.
Avatar de pangloch pangloch - 12 Février à 10h05
Je trouve un peu injuste d'imputer aux précédents coachs (en l'occurence Galtier) les mauvaises performances de Ruiz ou Soler qui venaient tout juste d'arriver dans un nouveau championnat, qui plus est dans une équipe coupé en 2, ou les 3 de devants ne jouaient pas avec les autres.
De plus, il est évident qu'avec le statut des 3 de devants, aucun coach n'aurait fait autrement que de les aligner, et meme pire, les laisser sur le terrain jusqu'a la fin du match.
Enrique profite aussi de joueurs qui n'ont pas ces statuts.
(Edité le 12 Février à 10h05)
Avatar de Arturito Arturito - 12 Février à 20h34
Rien n'a jamais empêché Galtier d'intégrer Ekitike dans une rotation. Il l'a mis au placard. Rien ne l'empêchait de le faire jouer 30 minutes par-ci, 20 minutes par là. Il avait la trouille de sortir les stars en cours de match.
(Edité le 30 Novembre à 00h00)
Avatar de Madmad67 Madmad67 - 12 Février à 22h21
Emery, Mukiele, Vitinha qui ont joué avec Galtier se sont mieux débrouillés que Ruiz Soler. Puis aujourd'hui Vitinha joue bien mieux sans Messi Neymar, mais je ne vois pas trop de grosse progression chez Soler Ruiz..
(Edité le 12 Février à 22h25)
Avatar de pangloch pangloch - 12 Février à 23h10
Oui, il avait la trouille, comme nimporte quel coach.
Tu remarqueras qu'Enrique ne fait jamais sortir Mbappé..
(Edité le 30 Novembre à 00h00)
Avatar de Foulke Foulke - 12 Février à 17h50
Si les rumeurs lancées par riolo sont fausses sur mukiele c'est grave, très grave.

Je suis d'accord avec makkko, le dona bashing est incroyable et démeusuré tout comme le mbappé bashing pour d'autres raisons. Navas au pied hier c'est pas bon