revue

Revue PSG : Anigo : « C'est un manque d'intelligence »

revue

Revue PSG : Anigo : « C'est un manque d'intelligence »

Publié le 07 Septembre 2004 à 20h20 par Reuters
Photo : Anigo
José Anigo juge "irresponsable" l'attitude des dirigeants du Paris Saint-Germain et notamment de Vahid Halilhodzic, après le transfert du PSG à l'OM de Fabrice Fiorèse.
"A Paris, ils ont mis le feu aux poudres. Ils porteront le poids des conséquences des futures confrontations entre Paris et Marseille", a déclaré l'entraîneur de l'OM, mardi, lors d'un point de presse.

"C'est bien beau de dire toute l'année que l'on veut la paix et d'enflammer ainsi les choses. C'est un manque d'intelligence, très mal venu et très mal placé".

José Anigo a souligné que Fabrice Fiorèse était arrivé à Marseille "chamboulé par les affaires parisiennes".

"Quand il est arrivé, Fabrice a trouvé des gens qui lui parlent, qui lui sourient. Il n'y a pas de dictature chez nous", a-t-il ajouté avant de lancer une pique encore plus directe à Vahid Halilhodzic.

"Ce n'est qu'un entraîneur et ce n'est pas ce qui se fait de mieux en France. Il faut qu'il arrête de penser cela", a-t-il dit.

Cet énième épisode du feuilleton de la rivalité entre l'OM et le PSG a pour acteur principal le milieu de terrain Fabrice Fiorèse qui a quitté le PSG pour l'OM juste avant la clôture du marché des transferts, mardi dernier.

Vahid Halilhodzic a accusé le joueur de l'avoir trompé et d'avoir "pris le club en otage" en simulant un désaccord avec lui afin de faciliter son départ pour Marseille.

"C'est un coup monté. C'est une situation que je n'avais pas imaginée, surtout avec Fiorèse. J'en ai vomi en arrivant chez moi", a affirmé l'entraîneur bosniaque.

Francis Graille, président du PSG, a lui aussi déclaré avoir le sentiment d'avoir été floué. "Nous avons compris que les dés étaient pipés depuis bien longtemps (...). Aujourd'hui les masques sont tombés", a-t-il dit.

Fabrice Fiorèse dément tout "coup monté" avec l'OM et soutient avoir demandé à quitter le PSG sans préméditation parce que Vahid Halilhodzic "avait changé" et parce que "depuis quelque temps, certaines de ses paroles n'étaient plus respectueuses."

Le PSG qui vit un début de saison calamiteux avec deux défaites et un match nul, se déplace samedi à Istres, non loin de Marseille, alors que l'OM jouera dimanche à Sochaux où Fiorèse devrait faire ses débuts.

Les deux clubs se rencontreront à Paris le week-end des 6 et 7 novembre.

Reuters (mar 07 sep, 6:20 PM)
Votre avis - Quelle équipe aligner face à City ? 12

caractères restants