anciens

Le dernier jour de Camara

anciens

Le dernier jour de Camara

Publié le 21 Décembre 2015 à 22h14 par Julien Mondou
Le 23 mai 2015 restera pour Zoumana Camara et les supporters du Paris Saint-Germain un jour particulièrement touchant. Ce jour-là, le défenseur parisien mettait un terme à sa carrière. L'ancien défenseur est revenu sur ce moment empreint d'émotion.

''Pour la dernière fois''


"J'appréhendais cette journée. J'ai commencé à réaliser que la fin avait sonné. Je me suis réveillé le matin et je me suis dit que, chacun de mes gestes de joueur, j'étais entrain de les accomplir pour la dernière fois. Ce sont vingt ans de petits gestes, de petites habitudes qui vont bientôt s'éteindre. Les soins, les repas avec le groupe... Ce sentiment de la fin du monde était assez étrange. Dans l'après-midi, j'étais dans ma chambre et j'ai commencé à recevoir beaucoup de SMS, y compris de mes coéquipiers."

''Laisser une bonne image''


"A un moment, celui de Nicolas Douchez m'a touché. C'était un message de remerciements et le témoignage d'une fierté d'avoir joué avec moi. J'ai été pris par l'émotion et je n'ai pas pu retenir mes larmes. En un sens, cela m'a permis d'évacuer et de ne pas arriver au stade avec un trop-plein d'émotions. Au Parc, j'ai reçu beaucoup d'hommages, de la haie d'honneur au privilège d'être le premier joueur à soulever le trophée de notre troisième titre d'affilée. Quand je suis entré sur le terrain avec mes filles pour donner le coup d'envoi du tout dernier match, c'était particulièrement fort. C'est amusant mais, une semaine plus tôt, Steven Gerrard avait fait ses adieux à Liverpool. Attention, je ne me compare pas du tout à lui mais beaucoup de gens me disaient que je méritais le même hommage. Ça m'a touché. Je me suis dit que, moi aussi, je devais laisser une bonne image dans mon club," a expliqué Papus dans le livre PSG Backstage.

caractères restants
Avatar de Kozuku Kozuku 9699 - 22 Décembre à 11h05
8 années au club durant lesquelles il a tout connu, de la lutte pour le maintien à la victoire des 4 trophées nationaux sur une saison ! Oui, il méritait largement un hommage appuyé et une place dans le staff après sa retraite sportive.