Ligue 1

Souvenirs de... PSG-Nantes

Ligue 1

Souvenirs de... PSG-Nantes

Publié le 13 Mai 2016 à 10h46 par Ted75
Samedi soir, le PSG accueille Nantes pour le dernier match de la saison en championnat. Paris voudra finir la saison en beauté face à un adversaire qui lui a souvent réussi dans le passé.

Quand Paris cartonnait le champion


9 décembre 1995 : en ce sombre soir de fin d'automne, le PSG accueille le champion de France en titre, le grand FC Nantes, futur demi-finaliste de la Ligue des champions. Paris est alors en forme olympique et va le montrer au Parc des Princes. Avec un véritable festival emmené par Dely Valdes, Djorkaeff, Loko, Raï et Nouma, tous buteurs de cette rencontre spectaculaire avec un Nouma chambreur à la joie provocatrice envers les Canaris (voir photo ci-dessous). Mention spéciale au but de Djorkaeff inscrit suite à une action collective de toute beauté et une frappe en rupture parfaitement ajustée par l'international français. Après avoir été humilié à domicile la saison d'avant par les Nantais (0-3), les hommes de Fernandez se sont parfaitement vengés (la vidéo ci-dessous en qualité moyenne). Une lourde défaite qui provoquera une interview mythique de Jean-Claude Suaudeau, entraîneur du FCNA à l'époque, au micro de Canal + (voir encore ci-dessous).






Le bijou de Laurent Robert


23 septembre 2000, en pleine forme, Paris reçoit Nantes pour poursuivre sur sa lancée. Dans une belle ambiance, à trois jours d'une rencontre importante face au Bayern Munich en poules de C1, les Parisiens sont impliqués dès l'entame. Et ouvrent le score sur un beau mouvement conclu par Anelka, qui profite de certaines errances de la défense nantaise (1-0, 10e). Dominateur, le PSG n'enfonce pas pour autant le clou et se fait rejoindre après la pause sur une séquence limpide achevée par Moldovan (1-1, 53e). Mais une belle transversale d'Okocha amène un rush gagnant de Laurent Robert. Le gaucher parisien repique de son côté préféré et ajuste Landreau d'une belle frappe du... droit (2-1, 57e). Paris l'emporte et traverse une belle période qui ne durera pas. A la fin de saison, c'est bien Nantes qui sera sacré champion de France...



Quand le PSG l'emportait en infériorité numérique


1er octobre 2005 : encore une fois, le PSG de Laurent Fournier est en grande forme. Surtout au Parc des Princes. Mais Nantes est coriace et tient bon en première période. Après la pause, Edouard Cissé se fait expulser et, pense-t-on, facilite la tâche des Canaris. Mais avec détermination, les Parisiens font la différence sur un corner mal dégagé par les Nantais. S'il contrôle de la main, Kalou peut servir Yepes, qui ajuste Landreau (1-0, 66e). Puis, une passe en retrait contrôlée de la main par le portier canari provoque un coup franc indirect dans la surface. Bien décalé, Pauleta trouve la cible et double la mise pour Paris (2-0, 73e). Belle joie collective pour un PSG à ce moment-là au top.



Quand un PSG en danger se libère


21 avril 2007 : le PSG joue alors le maintien. Sous un soleil printanier, les Parisiens doivent battre Nantes, également concerné pour cette lutte. Et le match sera sans suspense. Face à l'une de ses proies préférées, Fabien Barthez, Pauleta se régale. Et ouvre le score sur un coup franc heurtant le poteau avant de rentrer (1-0, 16e). Puis Rothen signe un magnifique but sur une volée du gauche limpide en conclusion d'une belle action (2-0, 43e). En seconde période, Paris poursuit son festival. Suite à un corner nantais bien dégagé, le contre parisien est fatal. Luyindula combine parfaitement avec Pauleta, qui ajuste le portier français de près (3-0, 65e). La joie des deux hommes est belle dans un Parc en folie. La suite n'est pas mal non plus. Dans la minute suivante, Pauleta rend la pareille à son coéquipier Luyindula, qui marque dans une ambiance indescriptible, le vrai Parc (4-0, 67e). Un festival bienvenu qui amènera le PSG à finir en trombe cette saison...


caractères restants
Avatar de blounodinho blounodinho 1231 - 13 Mai à 15h31
Le 5-0 en 95 était incroyable. Avec les lobs piqués de Raï et Djorkaeff. J'ai encore le résumer du match en VHS lol