club

Riolo cash au sujet de Neymar

club

Riolo cash au sujet de Neymar

Publié le 07 Juin 2019 à 18h53 par Jean-Christophe
Daniel Riolo s'est exprimé au sujet de la mauvaise passe que traverse  Neymar Neymar en 2019.
Sur RMC, le journaliste a déclaré : " Neymar Neymar est en perdition absolue ! Toutes ses blessures ne sont pas de la coïncidence et de la malchance. Le pas de bol dans les blessures, c'est dur à évaluer mais pour moi, cela ne représente que 20 %. La plupart du temps, les blessures c'est liée à ce que tu es, à ce que tu fais et à comment va ton corps."

« On n'osait pas le dire mais on savait qu'il allait se blesser »


Riolo a poursuivi : "Et là, on est face à un joueur pour qui 2019 sera une année blanche ! Une année sans football. Limite, on n'osait pas le dire mais on savait qu'il allait se blesser durant cette préparation de la Copa América. Comment tu te remets d'une année blanche sans football quand tu t'appelles  Neymar Neymar ?"

caractères restants
Avatar de paysan24 paysan24 690 - 07 Juin à 19h24
En le vendent et vite très vite, tant qu'il a encore un peu de valeur.
Avatar de Feuviolet Feuviolet 5227 - 07 Juin à 21h48
mdr Riolo si tu as l'arrivée du prochain quinté d'avance n'hésite pas à nous le donner.
Avatar de leo bonite leo bonite 44 - 08 Juin à 10h17
riolo est un con.doit on dire qu'un mec qui a le cancer ,c'est lié a ce qu il est, a ce qu il fait et comment va son corps?? il faut dire que ces deux prochains mois on va lire beaucoup de conneries.le journalisme est un beau metier
 
thorfin 617 - 08 Juin à 12h18
ouai sauf que là on parle pas de cancer. les joueurs de foot sont la pour pousser leur corps jusqu'à la limite. Et pour pouvoir pousser jusqu'à la limite sans que ça casse, il faut avoir une hygiène de vie irréprochable. D'ailleur on voit bien que ceux qui durent sont les plus sérieux (T.Silva, Buffon, Ronaldo, Ibra....). En outre on pourrai répondre qu'ils font ce qu'ils veulent en dehors des matches et je suis assès d'accord là dessus. Sauf que Neymar c'est 14 patates par ans. Pour un mec blessé tout le temps, ça fait cher la frite....