Ligue des Champions

Real MadridParis SG
Quand Paris était la bête noire du Real

Ligue des Champions

Real MadridParis SG
Quand Paris était la bête noire du Real

Publié le 17 Septembre 2019 à 12h23 par Ted75
Mercredi soir, le PSG reçoit le Real Madrid pour un premier choc dans cette Ligue des champions 2019/20. Le Real, l'adversaire préféré du club parisien au cœur de sa meilleure époque européenne dans les années 90.
Après le Barça, le PSG va être désormais habitué à affronter un autre club espagnol : le Real Madrid. Après l'avoir affronté en poules à l'automne 2015 (0-0 au Parc et défaite 1-0 à Bernabeu) et en 8e de finale début 2018 (défaites 3-1 à Madrid et 2-1 à domicile), la bande de Tuchel s'apprête à vivre une nouvelle double-confrontation face aux hommes de Zidane. PSG-Real, une confrontation qui rend nostalgique.

L'un des matches les plus marquants de l'histoire du club



En haut (de gauche à droite) : Kombouaré, Ricardo, Le Guen, Sassus, Lama.
En bas (de gauche à droite) : Weah, Simba, Ginola, Colleter, Guérin, Valdo.

Tous les supporters en ont déjà entendu parler mais ce 18 mai 1993 s'est écrit une des plus belles pages du PSG. En quarts de finale retour de coupe UEFA, le club affrontait le Real Madrid au Parc des Princes, après avoir perdu l'aller 3-1 en Espagne. Obligés de remonter un retard de deux buts, les Parisiens vont réaliser un match de haut niveau.

Dans une ambiance électrique, comme rarement à cette époque, Paris est déchaîné. D'entrée, les occasions pleuvent mais la réussite fuit le camp parisien. Jusqu'à ce coup de tête rageur de Weah sur un corner de Valdo, spécialité de l'époque (1-0, 33e). Le Real tente bien de réagir au cœur d'une seconde période sous haute tension. Le temps file et la crispation est présente.

Une fin de match incroyable




A la 80eme minute, il n'y a encore que 1-0 mais le Parc ne se décourage pas. Il a bien raison. Une action d'école sublime permet en effet à Ginola de doubler la mise sur une demi-volée somptueuse (2-0, 81e). Puis dans l'euphorie, Valdo marque le but du 3-0 après une feinte magistrale devant Rocha (3-0, 89e). Le Parc est en fête et fait un bruit assourdissant. Mais l'arbitre tarde à siffler la fin du match.

Le dénouement semble proche. Sauf que sur un ultime coup franc excentré, Zamorano glace tout le monde en marquant à bout portant (3-1, 90e+2). Direction prolongation ? C'était sans compter sur un autre coup franc, cette fois-ci pour Paris. Valdo dépose le ballon sur la tête de Kombouaré, auteur d'un but à la 96e minute qui marquera des générations de supporters (4-1, 90e+6).



Rebelote l'année d'après



En haut (de gauche à droite) : Fournier, Sassus, Ricardo, Le Guen, Lama, Roche.
En bas (de gauche à droite) : Weah, Ginola, Colleter, Guérin, Valdo.

La confrontation est moins célèbre mais en mars 1994, le PSG avait de nouveau affronté le Real, en quarts de finale de la Coupe des Coupes. L'exploit est surtout réalisé à l'aller lorsque Weah a permis à Paris de l'emporter à Bernabeu (0-1). De quoi aborder de belle manière le retour, sauf que Butragueno ouvre le score au Parc et instille le doute dans les esprits parisiens (0-1, 20e).

Mais Paris revient grâce à sa spécialité de l'époque, les coups de pied arrêtés. Sur un coup franc excentré, Ricardo reprend le ballon d'un beau réflexe et calme le Real (1-1, 51e). Le score en reste là et le club élimine de nouveau la formation espagnole. Que cela semble lointain aujourd'hui...


caractères restants
Avatar de Craps92 Craps92 3107 - 17 Septembre à 17h14
J'aurais tellement aimer connaître cette époque... J'espère vivre le premier sacre cette saison et pour nos 50 ans ce serait formidable!