Ligue des Champions

Paris SGBorussia Dortmund
Notes > Paris a enfin vaincu la malédiction

Ligue des Champions

Paris SGBorussia Dortmund
Notes > Paris a enfin vaincu la malédiction

Publié le 12 Mars 2020 à 08h00 par Ted75 | Photo : Panoramic
Mercredi soir, le PSG s'est enfin qualifié pour les quarts de finale de Ligue des champions, en battant Dortmund (2-0). Un succès sans contestation possible grâce à un grand collectif.

Homme du match :


Juan Bernat Bernat (8) : Difficile de sortir un homme du match mais il reste l'homme de la Ligue des champions depuis deux saisons. Après ses buts la saison dernière à Naples (1-1), face à Liverpool (2-1) et contre Manchester United (1-3), le latéral gauche a récidivé en marquant le but si important du 2-0 du bout du pied, en étant en plus à l'origine de l'action. Solide par ailleurs.



Reste de l'équipe :


Keylor Navas Navas (6) : Le portier costaricien a encore été peu sollicité. Devant la faiblesse de Dortmund, il est resté vigilant sur quelques tentatives vaines de Sancho. Rassurant dans les airs.

Thilo Kehrer Kehrer (7) : Le latéral droit n'a pas apporté offensivement et pour cause : il s'est essentiellement concentré à bien défendre. Et il l'a bien fait. Dur sur l'homme, il avait un client en la personne de Sancho mais s'en est plutôt bien sorti.

Marcos Marquinhos Marquinhos (7) : Le capitaine du soir a encore été impeccable dans les duels. Déterminé, il a été précieux sur quelques points chauds.

Presnel Kimpembe Kimpembe (7) : Enfin une grosse prestation du Titi. Lui qui avait des mauvais souvenirs de l'an dernier, face à Manchester United, s'est bien rattrapé. D'entrée hargneux, il a intercepté et dégagé bon nombre de ballons qui ont permis à l'équipe de souffler. Également précis à la relance, il n'a pas commis de fautes majeures, ce qui est à souligner.



Leandro Paredes Paredes (6) : Dans le jeu, il n'a pas été influent en se servant pas de ses fameuses passes laser. Il a parfois été en difficulté sous le pressing adverse mais c'est surtout dans le combat qu'il a été à la hauteur. Toujours aussi vicieux, il reste important dans ses matches couperet. Remplacé dans le temps additionnel par Kouassi (90e+2).

Idrissa Gueye Gueye (7) : Physiquement, le Sénégalais va mieux, c'est indéniable. Sa grosse activité a permis au PSG d'exister dans l'entrejeu et de récupérer des ballons haut. Taclant dans tous les sens, il a été précieux en de nombreux points.

Angel Di Maria Di Maria (7) : L'Argentin a également été actif au repli et a bien défendu dans son couloir droit. Mais pas que. Puisqu'il est à l'origine des deux buts : il frappe le corner du premier et décale Pablo Sarabia Sarabia sur le deuxième. Il est remplacé, victime de crampes, par Kurzawa (79e), entré à un poste offensif inhabituel sur cette aile droite. Seule ombre : son jaune pris sur le banc qui le prive du quart aller.



Pablo Sarabia Sarabia (6) : Aligné en attaque, l'Espagnol a beaucoup couru et proposé des appels. Mais il a aussi eu du mal à se positionner par rapport à ses partenaires. Il a tout de même été décisif avec un centre parfait pour Juan Bernat Bernat sur le 2e but parisien. Remplacé par Mbappé (64e), qui n'a pas semblé à 100% et s'est contenté de relais avec  Neymar Neymar.

 Neymar Neymar (7) : Il semblait remonté à faire un gros match et si son niveau physique est encore perfectible, il a encore pesé sur la défense adverse. Ouvrant le score d'une tête plongeante sur corner, il a ensuite gratté des fautes et provoqué l'expulsion de Can en fin de partie. Loin de faire des différences mais dans l'état d'esprit, il était là.



Edinson Cavani Cavani (6) : L'Uruguayen s'est procuré la première grosse occasion parisienne avec une frappe repoussée du pied par Bürki. Mais au-delà de cette action, il a surtout été à la hauteur dans son état d'esprit et son repli défensif. Il a beaucoup aidé les milieux lors des temps faibles.
Votre avis - Reims-PSG (0-2), que retenez-vous ? 00

caractères restants
Avatar de Makkko Makkko 22587 - 12 Mars à 09h09
moi j'aurais mis KIM en homme du match, qui a bien couvert bernat et bien museler Haaland. Il a cassé des lignes sur le pressing des attaquants, ça ne met pas en bonne dispo dortmund. Apres paredes, je trouve qu'il est de plus en plus le remplaçant de motta, dans tous les sens. Moi rien que pour l'attitude je mets 8 mini a tout le monde et 10 aux supporters
Avatar de Moustache Moustache 1553 - 12 Mars à 11h15
Moi aussi Avatar de Makkko Makkko, Kim Homme du match. Assez d'accord avec les notes, je trouve le 6 de Cavani limite un peu sévère. C'est vrai qu'il n'a pas eu grand chose à se mettre sous la dent, mais il ne peut faire beaucoup mieux sur son occasion de la 1ère MT. Et quelle abnégation une fois de plus! Franchement, cette équipe a fait plaisir à voir hier